« Elles sont détenues dans un établissement du Texas mais elles vont bien », a déclaré Denis Javier Varela Hernandez, père de la petite Yanela, 2 ans, et mari de Sandra Sanchez, 32 ans. Interrogé par différents médias, cet homme de 32 ans vivant à Puerto Cortes au Honduras dit avoir reconnu sa fille sur cette photo qui a fait le tour du monde. « Mon cœur était en miette quand j’ai vu ma petite fille sur cette image », a-t-il expliqué à Univision,

La mère et sa fille n’ont pas été séparées

Denis Varela a précisé que sa femme et sa fille n’ont pas été séparées quand elles ont été interceptées le 12 juin par la patrouille des frontières, à proximité de la ville d’Hidalgo, au Texas. Depuis le 5 mai, plus de 2 300 enfants ont été écartés de leurs parents alors que ces familles tentaient de passer la frontière entre le Mexique et les États-Unis.

Yanela et sa mère se trouveraient actuellement dans un centre de rétention à Dilley, au sud du « Lone Star State ». Parties du Honduras le 3 juin, Sandra Sanchez et Yanela ont parcouru près de 2 900 kilomètres pour arriver jusqu’aux États-Unis.