Médias: Attention, une barbarie peut en cacher une autre (Armchair barbarism)

The Fogel familySi je n’étais pas féministe et partisan de la parité au Parlement, je me serais dit que c’est exactement le genre de fille qu’on a envie de sauter entre deux portes en espérant qu’elle vous demande de lui donner des baffes avant de jouir pour pouvoir se mettre un instant dans la peau d’un sans-papiers macho et irascible. Libération
Pendant toutes les années du mitterrandisme, nous n’avons jamais été face à une menace fasciste, donc tout antifascisme n’était que du théâtre. Nous avons été face à un parti, le Front National, qui était un parti d’extrême droite, un parti populiste aussi, à sa façon, mais nous n’avons jamais été dans une situation de menace fasciste, et même pas face à un parti fasciste.D’abord le procès en fascisme à l’égard de Nicolas Sarkozy est à la fois absurde et scandaleux. Je suis profondément attaché à l’identité nationale et je crois même ressentir et savoir ce qu’elle est, en tout cas pour moi. L’identité nationale, c’est notre bien commun, c’est une langue, c’est une histoire, c’est une mémoire, ce qui n’est pas exactement la même chose, c’est une culture, c’est-à-dire une littérature, des arts, une’ la philo’les philosophies. Et puis c’est une organisation politique avec ses principes et ses lois. Quand on vit en France, j’ajouterai : l’identité nationale, c’est aussi un art de vivre, peut-être, que cette identité nationale. Je crois profondément que les nations existent, existent encore, et en France, ce qui est frappant, c’est que nous sommes à la fois attachés à la multiplicité des expressions qui font notre nation, et à la singularité de notre propre nation. Et donc ce que je me dis, c’est que s’il y a aujourd’hui une crise de l’identité, crise de l’identité à travers notamment des institutions qui l’exprimaient, la représentaient [Jospin emploie l’imparfait…], c’est peut-être parce qu’il y a une crise de la tradition, une crise de la transmission. Il faut que nous rappelions les éléments essentiels de notre identité nationale parce que si nous doutons de notre identité nationale, nous aurons évidemment beaucoup plus de mal à intégrer. Lionel Jospin (France Culture, 29.09.07)
On nous dit qu’au Rwanda, la France aurait commis une “faute politique”. C’est trop ou trop peu. De quelle faute s’agit-il? Il faut l’expliquer! Aurions-nous, par exemple, pris systématiquement le parti d’un camp contre l’autre, des Hutus contre les Tutsis? C’est une contre-vérité. Pendant la période où j’ai conduit la diplomatie française (d’avril 1993 à mai 1995), nous avons fait tous les efforts possibles pour aider à la réconciliation des Rwandais. (…)  l’opération Turquoise (…) a parfaitement accompli la mission qui lui avait été assignée, dans les conditions de temps et de lieu prévues. La présence de l’armée française a permis de sauver des dizaines de milliers de vie et d’arrêter le flux de plusieurs millions de personnes qui fuyaient vers le Zaïre voisin (devenu République Démocratique du Congo). Son intervention est à l’honneur de la France. Dès lors, de quelle faute nous parle-t-on? (…) La diplomatie française ne devrait pas s’écarter de la voie de la vérité et de la dignité.  Alain Juppé (27.04.08)
je ne comprends plus (…) de voir les autorités israéliennes, apparemment soutenues par l’immense majorité de leurs citoyens, se fourvoyer à ce point. Où donc l’attaque sauvage qu’elles mènent contre Gaza peut-elle les mener? Il y a d’abord la morale. Les écoles de l’ONU ou les convois humanitaires constituent-ils des objectifs militaires? Et que répondre aux responsables du Comité International de la Croix-Rouge (CICR) quand ils déclarent: “L’armée israélienne n’a pas respecté ses obligations requises par le droit international humanitaire. Le retard dans l’autorisation d’accès aux services de secours est intolérable.”  Les images qui nous montrent des enfants blessés, des enfants morts ne sont pas des montages médiatiques! (…) L’isolement dans lequel Israël risque de s’enfermer est suicidaire. Le conseil de sécurité des Nations Unies vient d’adopter à l’unanimité, à l’exception des Etats-Unis qui n’ont pas voté contre mais se sont abstenus, la résolution 1860 qui demande un cessez le feu immédiat. Ce devrait être le signal, pour le gouvernement israélien, que maintenant, c’est assez. Alain Juppé
La France condamne avec la plus grande fermeté (…) cet acte barbare » contre des citoyens par ailleurs français … (mais) condamne tout acte de violence dans les territoires occupés et appelle à la plus grande retenue afin d’empêcher la dégradation de la situation (…) La recherche de la paix par la négociation doit prévaloir. Le Quai d’Orsay 
As anticipated, the moral depravity of the Arabs is finding a grotesque echo in the moral bankruptcy and worse of the British and American ‘liberal’ media – a sickening form of armchair barbarism which is also in evidence, it has to be said, on the comment thread beneath my post below.  (…) To the New York Times, it’s not the Arab massacre of a Jewish family which has jeopardised ‘peace prospects’ – because the Israelis will quite rightly never trust any agreement with such savages – but instead Israeli policy on building more homes, on land to which it is legally and morally entitled, which is responsible instead for making peace elusive. Twisted, and sick. Melanie Phillips
Vous avez dit « sauvages »?

A l’heure où nos serveurs de soupe des suppôts de Castro, Chavez ou du Hamas à la Mélenchon ou Besancenot tentent de nous refaire le coup de l’union sacrée voire se lâchent complètement face au  prétendu fascisme de Marine Le Pen …

Pendant qu’aveuglés par leur soudain engouement pour les crieurs d’Allah Akbar financés et soutenus comme les autres par les propriétaires de Jihad TV, nos révolutionnaires en chambre n’ont pas de mots assez durs, entre deux empoignades pour diriger leur guerre, pour les néoconservateurs dont ils ne font que reprendre le wilsonisme botté (eux au moins avaient l’ « excuse » d’avoir éliminé l’un des plus sanguinaires tyrans de la planète)  …

Et que le même ministre des Affaires étrangères qui avait en son temps soutenu les génocidaires houtous se permet à présent, au moment où il bombarde la Libye ou l’Afghanistan, de donner des leçons de morale à un pays dont le seul tort est de s’obstiner à refuser de contribuer à  sa propre disparition … 

Retour avec la blogueuse britannique Melanie Phillips tout récemment épinglée par la Commission de déontologie de la presse de son pays, pour avoir osé dénoncer

Derrière la barbarie des égorgeurs de bébés (pardon: des « colons » de 3 mois, par, s’il vous plait, les « modérés » du Fatah), la peut-être plus sournoise encore  barbarie de nos salles de rédaction  …

Armchair barbarism

Melanie Phillips

The Spectator

 13th March 2011

Today the massacred Fogel family was buried in Jerusalem. And as anticipated, the moral depravity of the Arabs is finding a grotesque echo in the moral bankruptcy and worse of the British and American ‘liberal’ media – a sickening form of armchair barbarism which is also in evidence, it has to be said, on the comment thread beneath my post below.

Overwhelmingly, the media have either ignored or downplayed the atrocity – or worse, effectively blamed the victims for bringing it on themselves, describing them as ‘hard-line settlers’ or extremists. Given that three of the victims were children, one a baby of three months whose throat was cut, such a response is utterly degraded.

The New York Times blamed Israeli ‘defiance’ over renewed ‘settlement’ building in the wake of the massacre for throwing already shaky peace efforts into a new tailspin.

So to the New York Times, it’s not the Arab massacre of a Jewish family which has jeopardised ‘peace prospects’ — because the Israelis will quite rightly never trust any agreement with such savages — but instead Israeli policy on building more homes, on land to which it is legally and morally entitled, which is responsible instead for making peace elusive. Twisted, and sick.

 

Both CNN and the BBC, meanwhile, along with Harriet Sherwood in the Guardian, gave the impression that this was not a terrorist attack but the actions of an ‘intruder’ — for all the world as if this was a burglary that got out of hand. CNN said:

Five members of an Israeli family were killed in the West Bank early Saturday morning in what the Israeli military is calling a ‘terror attack’…According to a military spokeswoman, an intruder entered the Israeli settlement of Itamar near the northern West Bank city of Nablus around 1 am, made his way into a family home and killed two parents and their three children.

The BBC similarly reported:

The family – including three children — were stabbed to death by an intruder who broke into their home, Israeli media reported…

Honest Reporting finds the BBC treatment of this massacre, all but burying the details of the attack on the Fogel family beneath a story about those wicked settlements, the most shocking and callous of all this dreadful coverage.

For those who don’t appreciate the role played by the ‘moderate’ PA in glorifying terrorism and inciting the mass murder of Israelis, Palestinian Media Watch has assembled some recent examples here – including the award by Abbas of $2000 to the family of a terrorist who attacked and tried to kill Israeli soldiers two months ago.

(Graphic pictures of the bodies of the slain Fogel family are circulating on the net and on YouTube. The relatives of the massacre victims have made them publicly available in order to show the world the full horror of the Arab barbarism in Itamar.  However, I have decided not to link to these pictures. The reported wishes of a distraught family cannot in my view justify what is inescapably a gratuitous invasion of the privacy and dignity of the dead. But read this, and weep.)

What is being deliberately ignored through this travesty of reporting is not just the human tragedy of this terrible massacre. It is the politically crucial fact that it was apparently carried out not by Hamas but by the Al Aqsa Martyrs’ Brigade, the terrorist wing of Fatah. Fatah is the party of Mahmoud Abbas, the Holocaust denier who is the allegedly ‘moderate’ Chairman of the PA – and who not surprisingly couldn’t even bring himself to express unequivocal horror at the atrocity.

This diabolical deed therefore gives the lie to all those who have been supporting, promoting and funding the PA as ‘moderates’ who deserve a state of their own. The fact is that America, Britain and the EU have been not only promoting this bunch of neo-Nazi fanatics and baby murderers. They have also been forcing their putative victim, Israel, to offer them its own throat to be cut, along with that of Jewish babies. And these craven governments in turn are being egged on by the bigots, useful idiots and worse of the British, European and — it has to be said loud and clear — Israeli ‘liberal’ intelligentsia.

Truly, this is beyond desolation.

2 Responses to Médias: Attention, une barbarie peut en cacher une autre (Armchair barbarism)

  1. […] Je ne comprends plus (…) de voir les autorités israéliennes, apparemment soutenues par l’immense majorité de leurs citoyens, se fourvoyer à ce point. Où donc l’attaque sauvage qu’elles mènent contre Gaza peut-elle les mener? Il y a d’abord la morale. Les écoles de l’ONU ou les convois humanitaires constituent-ils des objectifs militaires? Et que répondre aux responsables du Comité International de la Croix-Rouge (CICR) quand ils déclarent: “L’armée israélienne n’a pas respecté ses obligations requises par le droit international humanitaire. Le retard dans l’autorisation d’accès aux services de secours est intolérable.” Les images qui nous montrent des enfants blessés, des enfants morts ne sont pas des montages médiatiques! (…) L’isolement dans lequel Israël risque de s’enfermer est suicidaire. Le conseil de sécurité des Nations Unies vient d’adopter à l’unanimité, à l’exception des Etats-Unis qui n’ont pas voté contre mais se sont abstenus, la résolution 1860 qui demande un cessez le feu immédiat. Ce devrait être le signal, pour le gouvernement israélien, que maintenant, c’est assez. Alain Juppé […]

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :