Après Durban II: Pendant les travaux, la vente continue (What Holocaust? Let’s get back to business!)

Lang with Tehran's terrorist friend
Les Occidentaux devraient respecter pleinement la dignité de l’Iran et reconnaître son droit souverain à maîtriser la technologie nucléaire civile. Des négociations réussies entre Européens et Iraniens renforceraient la position de l’Europe et de l’Iran sur la scène internationale… C’est inimaginable que l’on soit dans une telle nasse, dans une telle impasse. Il est de l’intérêt de tous de sortir de cette crise. Il faut négocier. J’ai dit aux Iraniens que si on sortait de cette situation, un boulevard allait s’ouvrir entre l’Iran et la France et l’Europe. Jack Lang (sep. 2006)
Je pense qu’il faut retarder un petit peu, mais nous ne coupons pas les liens, nous ne brisons pas le dialogue: Nous n’avons rien contre les Iraniens. Bernard Kouchner (à l’ancien responsable iranien d’enlèvements des opposants en Turquie)
Nous n’avons rien contre l’esclavage des femmes, les lapidations, la pédophilie dépénalisée, les pendaisons publiques, les pendaisons de mineurs, l’exécution des homos, l’exécution ou l’amputation des opposants politiques et aussi rien contre les bons contrats pétroliers dont le dernier d’un montant de 32 millions d’euros a été signé par TOTAL ce mardi, le jour de cette déclaration, à Téhéran, pendant l’Iran Oil Show! Traduction d’Iran-Resist
Ceux qui ont quitté la salle ne constituent qu’une petite minorité et une petite minorité peut-elle imposer sa loi aux peuples du monde? Ahmadinejad
L’islam n’est pas incompatible avec les valeurs républicaines, pas plus que n’importe quelle autre religion. (…) Quand j’ai lu le Coran, pour les besoins de mes recherches, j’ai souvent été surprise de son contenu souvent plutôt progressiste. Mahomet s’est battu pour que les femmes héritent (au moins la moitié des hommes), que l’excision soit modérée, il a refusé que l’on marie une fille de force, sans son consentement. Bien sûr, il y a aussi des passages très durs, mais comme dans tous les textes sacrés. Ce sont aux hommes de faire le tri et de garder le meilleur. L’islam ne pose en soi aucun problème. Seul l’intégrisme menace les libertés et le vivre ensemble. Caroline Fourest
Le conseil des droits de l’homme est le reflet de l’état du monde. On ne supprime pas un mal en supprimant son reflet. Caroline Fourest
On ne brandit plus la croix gammée, on la colle sur la poitrine de ceux qu’on veut abattre.(…) Dit autrement: la rhétorique antiraciste couvre désormais les pratiques les plus autoritaires, les plus cruelles, les plus régressives, les plus abominables, partout dans le monde et notamment dans le Tiers-Monde et plus précisément en Afrique et dans les pays de l’Organisation de la conférence des pays islamiques. Alain Finkielkraut
Manouchehr Mottaki, né en 1953, a été ambassadeur en Turquie, pays par lequel transitent les Iraniens qui fuient l’Iran. La Turquie est un des terrains de chasse du régime (enlèvements, torture et rapatriements forcés des opposants). Les Turques laissent faire. Mottaki a fait carrière dans les Renseignements comme programmeur directeur des opérations internationales. Il a par la suite était vice-président de l’Organisation des Relations Islamiques. Cet organisme a pour mission la promotion internationale du fondamentalisme islamique et la coordination de l’exportation de la Révolution Islamique. À ce poste, Mottaki a eu pour mission le recrutement et la formation des terroristes étrangers. Il a également été sous-directeur du service juridique et international du ministère des affaires étrangères. A ce poste, il encadrait les agents de la Division Qods en mission sur des opérations terroristes à l’étranger. Mottaki avait pour tâches de fournir des passeports diplomatiques et Prévoir et fournir tous les besoins logistiques pour la mission. Iran-Resist

Après les indignations à géométrie variable qui, après sa visite officielle en Suisse, ont suivi le discours du rayeur de cartes à Genève la semaine dernière …

Retour, avec le site Riposte laïque, sur les oublis et oubliés du documentaire de Caroline Fourest de la semaine dernière sur Arte, où, et entre deux imprécations anti-Bush, elle défend son soutien de la participation française à une conférence des droits de l’homme présidée par la Lybie, l’Iran et Cuba et ouverte par qui-vous-savez …

Comme les Dafouris ou les Papous du Timor occidental (victimes les uns comme les autres de deux Etats musulmans) …

Ou, derrière les manœuvres des conférences de Durban et les massacres sauvages des Bahaï en Iran, le fait que c’est en Israël que les membres de cette religion syncrétiste issue du chiisme iranien ont trouvé la seule terre d’accueil proche de leur patrie d’origine (avec notamment leur centre mondial à Haïfa) …

Ou, contre la tentative iranienne de déligitimation du Conseil de sécurité (et surtout de ses sanctions!) via la mise en question de l’Etat d’Israël, l’existence bien avant 1945, du Yichouv, un quasi état national des Juifs, datant des années quatre vingt du dix neuvième siècle, sans compter, bien avant l’émergence de l’islam au VIIe siècle, l’interdiction romaine faite aux Juifs après la révolte de Bar Kochba de l’an 135, de se réinstaller à Jérusalem…

Mais aussi, avec le site de vrais opposants au régime, sur ces belles âmes et habitués des petits fours des mollahs

Nos Villepin, Le Pen, Dumas, Julia, Kepel, Renaud Girard, Annan, Jospin, Prodi, Mary Robinson, Jorge Sampaio, Oskar Lafontaine, Joshka Fisher, Felipe Gonzalez, Jack Lang …

IRAN : Holocauste et pétrole !
Iran-Resist
25.04.2009

Le boycott de la conférence Durban 2 par des ténors européens comme l’Allemagne, l’Italie et les Pays-Bas et par la suite le départ en guise de protestation de 23 délégations européennes pendant le discours d’Ahmadinejad à Genève a laissé entendre que l’Europe allait se montrer très ferme avec le régime des mollahs. Cette fermeté affichée a été de très courte durée.

Beaucoup d’Iraniens se sont réjouis du départ des 23 délégations européennes pendant le discours d’Ahmadinejad à Genève : ils y ont vu le signal du déclenchement des hostilités contre les mollahs. Il s’agissait en fait d’une mauvaise lecture des événements de leur part et surtout d’un manque de lecture tout court.

En lisant la presse iranienne, ils auraient été surpris d’apprendre qu’au moment même où les ténors de l’Europe se donnaient en spectacle de fermeté anti-Ahmadinejad et anti-mollahs, arrivaient à Téhéran, quelques 505 compagnies pétrolières de ces mêmes pays pour Iran Oil Show, le rendez-vous annuel entre les mollahs et le monde du pétrole.

D’ailleurs, après avoir fait son discours, Ahmadinejad et son ministre du pétrole qui l’accompagnait à Genève ont vite pris l’avion pour retourner en Iran afin d’inaugurer la 14ième édition d’Iran Oil Show. Un vrai succès selon Téhéran : 30 pays dont une majorité européenne ont envoyé des exposants. L’Allemagne, le champion du boycott Anti-Ahmadinejad arrive en tête de ce concours d’hypocrisie avec au moins 114 exposants dont des géants comme BASF et Siemens !

La Grande-Bretagne arrive en seconde position avec 30 exposants, la France est troisième avec 26 exposants (mieux que la Russie), l’Espagne est quatrième avec 12 exposants, l’Italie, un des autres boycotteurs, est le cinquième européen avec 12 exposants !

On retrouve sur cette liste des sponsors du régime des mollahs aussi bien la Pologne qui avait boycotté Genève que la Tchéquie qui se targuait de ne pas avoir regagné la salle après son départ pendant le discours d’Ahmadinejad.

Ce rendez-vous a été un succès car 17 compagnies américaines se sont également déplacées et le régime a aussi signé un contrat de 32 millions d’euros avec Total pour le gisement Doroud 3 !

Nous avons réussi à identifier quelques 400 des 505 exposants étrangers. Voici donc la liste des sponsors du régime des mollahs :

3H (Shanghai) Petroleum | Chine
Afton Chemical ltd. | Grande-Bretagne
AGC (Ausclad Group of Companies Limited) | Australie
Alderley | Grande-Bretagne
Alexander Wiegand GmbH & Co KG | Allemagne
Allweiler AG | Allemagne
Anko Industry Service GmbH | Allemagne
Anton Paar GmbH | Allemagne
APLICACIONES TECNOLÓGICAS, S.A. | Espagne
Apollo Fire Detectors Ltd | Grande-Bretagne
Aram (Shell Iran) | Grande-Bretagne
Aran Kimia Afzar
ARFLU, S.A. . | Espagne
Armacell International | USA
Armaturenfabrik | Allemagne
Arrow Pipes and fittings FZCO | Emirats & Inde
Aryan Beris Co Ltd Iran – intermédiaire pour Applikon and Avantes (Holland) -Acculab (U.S.) Trilogica, Sartorins, and Haberle (Germany) Technologica Meccanica (Italy) Edibon (Spain), and others
ASHCOM SYSTEMS LTD | Grande-Bretagne
Asia Caspian | Emirats & Iran
Asia Instruments | Singapour
AT
ATBIN | Emirats
Atlas Copco Energas GmbH | Allemagne
Autronika | Italie
Aurora Oil & Gas Corporation | USA
Autexier | France
AVEVA | France
BABCOCK POWER ESPAÑA, S.A. . | Espagne
Bakarie Steel Pipe Company
Barco | Belgique
BARTEC GMBH | Allemagne
BASF AG | Allemagne
Bekaert Advanced Filtration | Belgique
Beijing Comfort Technology & Development Co. Ltd
Belgian Oil & Gas Group | Belgique
BELORUSNEFT Production Association | Russie
Beratungs und Vertriebs GmbH | Allemagne
Blohm + Voss Repair GmbH | Allemagne
Bergrohr GmbH Siegen | Allemagne
Bluewater Energy services B.V. | Pays Bas
Bocad orbit GmbH & Co KG | Allemagne
Boehler Schweisstechnik | Autriche
BOMBAS ERCOLE MARELLI, SRL. | Espagne
Bopp & Reuther Messtechnik Engineering GmbH | Allemagne
Bopp & Reuther SR GmbH | Allemagne
Bornemann GmbH | Allemagne
Braunschweiger Flammenfilter GmbH | Allemagne
Bronto Skylift Oy Ab | Finlande
Bühler Technologies GmbH | Suisse
BW Technology | USA
BYSY
Canadian Civil Enginering | Canada
Carbone Lorraine San Ürünlerí. A.S. | France
CHAUDHRY HAMMER WORKS | Inde
Chelyabinsk Tube Rolling Plant JSC | Russie
Chemieanlagenbau Chemnitz GmbH | Allemagne
China Jingjia Valve Group | Chine
China National Precision Machinery I/E Corp
ChTPZ Group, Pervouralsky Novotrubny Works, Trade House « Uraltrubostal » | Russie
Clampon | USA (Texas)
Comer S.r.l. | Italie
Confind S.r.l. | Italie
Control Center of Iran Corp
Control Farayand Abzar Daghigh
COPA-DATA GmbH | Autriche
CRYOSTAR SAS | France
CTP Chemish
Delta (Doha) Corp | Emirats
Dena International GmbH | Allemagne
DENSO GmbH | Allemagne
Desautel | France
DIAMOCO Group | France
Dickow Pumpen KG | Allemagne
DME Cables | Emirats
Dräeger Safety AG & Co. KGaA | Allemagne
DRILLSTAR VAREL | France
DRESSER RAND S.A. | France
DURAG GmbH | Allemagne
EBROTANK, S.L. . | Espagne
E-CONTROL | Autiche
EDRA S.r.l. (European Drilling Rig Alliance) | Italie
EFCO Maschinenbau GmbH & Co. KG | Allemagne
Electronstandart-Pribor | Russie
Ellimetal N.V. | Belgique
Eltherm Electrowärmetechnik GmbH | Allemagne
EMERSON PROCESS MANAGEMENT | France
Endress + Hauser GmbH+Co. KG | Allemagne
ENIMEX | Grèce
ENOTEC GmbH | Allemagne
Epcon CFU Technology | USA
Equipment Co. Ltd.
Ericsson System and Services Iran
ERNDTEBRUKER EISENWERK GMBH & CO . KG | Allemagne
EUCARO Buntmetall GmbH | Allemagne
EUPEC PipeCoating GmbH | France
Europower Generators | Belgique
Eurosib-Logistics | Russie
Eurotherm HLG | Allemagne
Fang Zheng Valve Co (FZV) | Chine
FAPCO – Kuwait | USA
Faranovin Co.Ltd
FASAM S.r.l. – Filtration & separation | Italie
Fazar Tajhiz Ltd.
Feige GmbH, Abfülltechnik (Haver & Boecker group) | Allemagne
Fiberstruct | Pays Bas
Flanders Investment & Trade | Belgique
Flowtech | Grande-Bretagne
FLUIDEX. | Espagne
FMC Technologies / SGC | USA
Foxboro-Eckardt GmbH | Allemagne
Franz Schneider GmbH & Co. KG | Allemagne
Frenzelit-Werke GmbH & Co KG | Allemagne
Friulana Flande Srl | Italie
FZV | Chine
G&G International | Belgique
GAZ DE FRANCE | France
GEA Jet Pumps GmbH | Allemagne
Geofizyka Torun | Pologne
Geosat Technology | France
GEP : Groupement des entreprises parapétrolières et paragazières | France
Gerab National Enterprises | USA
GFA | Allemagne
Global Mechnumatic Trading Company L.L.C.
Goldschmidt TIB GmbH | Allemagne
GostareshPlastic
Grabner | Autriche
Grimley Smith Associates Ltd. | Grande-Bretagne
GSR Ventiltechnik GmbH & Co. KG | Allemagne
Hammelmann | Allemagne
Hamon Thermal Europe S.A./N.V. | France
Hamrah Poushesh Oil and Gas Engineering Services Co.
Hamworthy Combustion Engineering Ltd | Grande-Bretagne
Hamworthy Technologies | Grande-Bretagne
HANITEK GMBH + FOXBORO-ECKARDT GMBH | Allemagne
Haver & Boecker | Allemagne
Heat Waermetechnische Anlagen GmbH | Allemagne
Hebei Shenjian Pipe Fitting Co. Ltd | Chine
HeBei YuanDa Valve Co. Ltd | Chine
LiaoNing Jixie Equipment Co. Ltd | Chine
Heinzmann GMBH & KG | Allemagne
Hi-Force FZCO | Grande-Bretagne
Hirgan Energy Eng. Co.
HOERBIGER KOMPRESSORTECHNIK | Autriche
HRH Geological Services | Grande-Bretagne
Humble Europe (Exxon) | USA
Huntsman Belgium BVBA | Belgique
Hydralift-BLM | France
Hydraulic Machines and Systems Group | Russie
Hydromashservice » JSC | Russie
IC Control | Suède
ICEX . | Espagne
ICG Group | Grande-Bretagne
i-Fischer | Allemagne
IMP
Ingenieurtechnik GmbH | Allemagne
IN HOUSE GAS | Grande-Bretagne
INCDIE ICPE-CA | Roumanie
INDUSTRIALS SGC LTD | Grande-Bretagne
INPEX Holdings Inc. | Japon
Interface GmbH & Co KG | Allemagne
Internormen Technology GmbH | Allemagne
INTERSPIRO | Allemagne
Intertech-Hess GmbH | Allemagne
INTRA Industrial Services – INTRA Maschinen handelsgesellschaft GmbH | Allemagne
IODS Ltd – Pipe Clad Division | Grande-Bretagne
IOID-SPIE (OFOGH Group, Edgo Group (GB) and RAZIN Group holding S.A.L)
IPI (Iran-Pakistan-India pipeline)
Iranian Standard and Quality Inspection Co.
ITC Asia | Corée du sud
Japan Oil, Gas and Metals National Corporation (JOGMEC) | Japon
JC Fábrica De Válvulas, S.A. | Espagne
Sumy Frunze Machine-Building Science-and-Production Association | Ukraine
JPM INGENIEURTECHNIK GMBH | Allemagne
JNK Heaters Co. Ltd. | Corée du Sud
JULABO Labortechnik GMBH | Allemagne
Karbord Chemie Kara Co
KERPEN GMBH & CO . KG | Allemagne
Kimia Ara Ltd.
KISWELL
Knick Elektronische Messgerate GmbH & Co KG | Allemagne
KOBOLD Messring GmbH | Allemagne
KOBOLD MESSRING GMBH | Allemagne
Korrosionsschutz GmbH | Allemagne
Kroll & Ziller GmbH & Co. KG | Allemagne
KSB AKTIENGESELLSCHAFT
LABOMED | USA
Langfang Dynamic Technologies | USA
Lanzhou Lanshi Group Company Ltd. | Chine
Larzenegary Jarfkav (Exclusive Representative)
Lawyers Universal House
Leistritz Pumpen GMBH | Allemagne
Leobersdorfer Maschinenfabrik GmbH & Co.KG (LMF) | Autriche
Leoni-Kerpen | Allemagne
LESER GmbH & Co. KG | Allemagne
LHE Co. Ltd | Corée du Sud
Liaoning Complete Mechanical & Electrical Equipment Co. Ltd | Chine
Linde AG | Allemagne
Linde Engineering Division | Allemagne
Logstor A/S | Danemark
Loher GmbH | Allemagne
LOWATER | Grande-Bretagne
Luigi Resta | Italie
LUKOIL OIL COMPANY | Russie
MACRON | Italie
Mampaey Offshore Industries B.V. | Pays-Bas
MAN Turbomaschinen AG | Allemagne
Marelli Pumps | Espagne
MARTECNIC | Espagne
Maschinenfabrik GmbH | Allemagne
MAXFORD | Chine
MECÁNICA EGARENSE, S.A. – MECESA | Espagne
Mecesa – Mecanica Egarense S.A. | Espagne
MEHR Engineering Co.
Mess- + Regeltechnik GmbH | Allemagne
Messtechnik Engineering GmbH | Allemagne
METRA Energie-Messtechnik GmbH | Allemagne
Metso Automation | France
MIGS
Mineraloil Systems GmbH | Allemagne
Minimax GmbH & Co. KG | Allemagne
MKS International Co Ltd | Japon
MOMPAY
MORALY IES
Motor Sich Joint Stock Company | Ukraine
MTL
Nano Pars Espadana
Nar Foam Kar
Naue GmbH & Co. KG | Allemagne
Nefteprom Mash | Russie
Negus Expo International | Russie
Neico/ Zhejiang Supcon Technology Co. ,Ltd | Chine
NETZSCH Mohnopumpen GmbH | Allemagne
Neumann Elektronik GmbH | Allemagne
NEUMAN & ESSER GROUP | Allemagne
NIK Instruments Co.
Noor Neda System Co.
Nova Analitic | USA
Novatec Controls | Australie
Novin Tadbir
NSN (Nokia Siemens Networks) | Finlande
Oil Review Middle East | Grande-Bretagne
Ok Kwang Metal Co. LTD. | Corée du Sud
OMV (IRAN) ONSHORE EXPLORATION GMBH | Autriche
Opra Turbines | Norvège
Özka Makina Ìthalat Ìhracat Sanayi Tic. Ltd | Turquie
Pars Nikoo (PJSC)
Parto Tadbir Pars
Patent Co.
Paul Bungartz GmbH & Co. KG | Allemagne
PBG Geophysical Exploration Company Ltd | Pologne
Peinemann Equipment B.V. | Pays-Bas
Penztyazhpromarmatura JSC | Russie
Pepperl+Fuchs GmbH | Allemagne
Petrochemical Industries Design and Engineering Company (PIDEC)
Petrolink International | USA
Petro Power | Grande-Bretagne
PETROSTEEL FZE | USA
Petrotest Instruments GmbH & Co. KG | Allemagne
PG – INSTRUMENTS | Grande-Bretagne
Phönix Messtechnik GmbH | Allemagne
PIAK SCIENTIFIC | Grande-Bretagne
POLOTON | Tchéquie
Pooyeh Electronic Industry Co.
Production Association « BELORUSNEFT » | Russie
PROSIM | France
Qingdao Jieneng Rig Manufacturing Co.Ltd. | Chine
Quality Wine Products Co. W.L.L
Radan Farjam
Regeltechnik Kornwestheim GmbH | Allemagne
RAHA Ltd. Industrial Equipment
Rasta Group
Regel + Messtechnik GmbH | Allemagne
REMBE GmbH | Allemagne
RENER COMPRESOREN | Allemagne
Repsol YPF | Espagne
Rexroth AG (Boesch) | Allemagne
RINGO VÁLVULAS, S.L.L | Espagne
Rits International Technical Services L.L.C. | Emirats
RMG
Rockwool Technical Insulation B.V. | Pays-Bas
Rosenbauer International AG | Autriche
Rostransmash Trade, LLC | Russie
Rotating Equipment Solution | Norvège
Rotork Controls Ltd | Grande-Bretagne
Roxtec Middle East FZE | Suède
Royal Breeze / SIMA Engineering and TECTUBI Middle East | Emirats
Royal Breeze General Trading L.L.C | Emirats
Royan Joosh Saba
RTM
S2m |France
SAAB ROSEMOUNT TANK GAUGING | Suède
Safety & Control | Allemagne
Salzgitter Mannesmann International GmbH | Allemagne
Sama micro
Sameh Afzare Tajak Co (SATCO)
SAMSON AG MESS UND REGELTECHNIK | Allemagne
Sandvik Process Systems – Divison of Sandvik GmbH | Allemagne
SAPTEC | Grande-Bretagne
Saria Technologies | France
Sarvazma
Satco | France
SCAND POWER | Norvège
Scandora | USA
SE IVCHENKO PROGRESS | Ukraine
Sea Side Supplies Co.. L.L.C.
SEAWAY HEAVY LIFTING | Pays-Bas
SEKO S.p.A | Italie
SENTRONIC | Allemagne
Servomex | Grande-Bretagne
Sewerin | Allemagne
SGC
Shandong Fufeng Fermentation Co. Ltd | Chine
Shandong Kerui Petroleum Equipment Co, Ltd. | Chine
Shanghai SK Petroleum & Chemical Equipment Corporation Ltd | Chine
Shell Development Iran B.V. | Grande-Bretagne & Pays-Bas
Shenyang Blower Works | Chine
Shilla Fire | Corée du Sud
Shimi Tajzieh Sina Co Ltd
SHIVASP CO.
Shin Woo Metal Co. Ltd. | Corée du Sud
Sicherheits- und Regelarmaturen | Allemagne
Sichuan Huagong Petroleum Steel Pipe Co. Ltd | Chine
SICK MAIHAK GmbH | Allemagne
Siemens AG Energy Sector | Allemagne
SIERRAS SABI S.A. | Espagne
Silos & Systems GmbH | Allemagne
SIMA
SISICO (Imen Sahan Ariya)
SNR | France
Spirax Sarco Ltd. | France
SPP – Pump | Grande-Bretagne
SPT Group | Norvège
SPX Cooling Technologies Inc. | USA
StatoilHydro Iran | Norvège
Steuler Industrieller Korrosionsschutz GmbH | Allemagne
STÌ
Stork Turbo service B.V. | Pays-Bas
Stork Power Services/Energy Danan Ideh
Strack GmbH | Allemagne
Sulzer Chemtech Ltd | Suisse
Super Technical FZCO | Emirats
Syscom 18 S.r.l. | Roumanie
Tech Control Industrial Consultants Co
Technodata GmbH | Allemagne
Tejarat Sanati Fonoon Shargh
TEKTOBI
TELSONIC | Suisse
Thermo Engineering S.r.l. | Italie
Thunder Electronic Eng Co
THYSSEN KRUPP MANNEX CO | Allemagne
TIAL -Termoshrinkable Insulating Materials
TIB Chemicals AG | Allemagne
TK
TMK | Russie
TMS Turbomaschinenservice GmbH | Allemagne
TORN
Tosaca S.A. | Espagne
TOTAL E & P IRAN | France
TOTALWALTER | France
Tractebel Gas Engineering GmbH | Allemagne
Trametal S.p.A. | Italie
Turbo-Service GmbH | Allemagne
Tubos Reunidos S.A. | Espagne
Tyco | USA
United Metallurgical Company | Russie
URACA Pumpenfabrik | Allemagne
UTP | France
Vacono Aluminium Covers GmbH | Allemagne
VALVOSPAIN | Espagne
Vector & Wellheads Engineering | Espagne
VEGA GRIESHABER KG | Allemagne
VELAN GmbH | Canada
Vemm Tec Messtechnik GmbH | Allemagne
Ventil Test Equipment B.V. | Pays-Bas
Verhoef Access Technology | Pays-Bas
Veritas DGC | France
Viar Valvole S.r.l. | Italie
Voith Turbo BHS Getriebe GmbH | Allemagne
Voith Turbo GmbH & Co. KG | Allemagne
WEICON GmbH & CO. KG | Allemagne
Weidmüller Interface GMBH & KG | Allemagne
Weir Valves & Controls | Grande-Bretagne
Weir Pumps | Grande-Bretagne
Welding Alloys Group – Aliaj Joosh Iran
Wenzhou Changmi Airtight Manufacturing Co Ltd | Chine
Wenzhou Xiangjian Ball Valve Co. Ltd | Chine
Wepuko Hydraulik GmbH & Co. KG | Allemagne
Westfalia Separator Mineral Oil Systems GmbH | Allemagne
Wicksteed Engineering Ltd. | Grande-Bretagne
WIKA GMBH | Allemagne
WIKA Instrumentation Pars Kish KFZ Ltd | Allemagne
Wood Group | Grande-Bretagne
Yangzhou Xinyang Technology Development Co. Ltd | Chine
Yi Neng Group | Chine
Zavod Nefteprommash | Russie
Zeochem AG | Suisse
Zeppelin Silos & Systems GmbH | Allemagne
Zeta-PDM Ltd | Grande-Bretagne
Zhejiang Byho Valve Co. Ltd | Chine
Zhejiang SUPCON Technology Co., Ltd. | Chine
Zhejiang Teji Valve Co. Ltd | Chine
Zhejiang Zhedong High and Middle Pressure Valve Making Co.Ltd | Chine
Zhongcheng Machinery Manufacturing Co Ltd of Dagang Oilfield Group | Chine
ZORYA-MASHPROEKT | Russie
ZYT Petroleum Equipment Co. Ltd. | Chine

Voir aussi:

Bon document de Caroline Fourest, mais de curieux oublis
Alain Rubin
Riposte laïque
24 avril 2009

Je viens de regarder ce soir sur ARTE le film réalisé par Caroline Fourest. On peut dire que c’est un bon document, mais…

Je veux y relever deux choses. Caroline Fourest montre bien comment la préparation de Durban2 a d’abord cherché à interdire. Elle a, par exemple, interdit de parole les Bahaï. Le Président du conseil des droits de l’homme des nations unies, sur demande de l’Iran qui indique que la question « n’est pas à l’ordre du jour », rappelle à la discipline onusienne la représentante de l’ONG, « l’on ne doit pas parler d’un pays en particulier ». Le courage de la représentante des Bahaï a été illustré. C’est bien.

Mais ce qui devait ici être relevé, pour vraiment informer, c’est qu’après avoir montré les massacres sauvages des Bahaï en Iran, qui y sont toujours persécutés et assassinés, ce que le film oublie (mais est-ce un oubli ?) c’est qu’en Israël la liberté religieuse des Bahaï (1) est assurée, sans restriction aucune. C’est en Israël, à Haïfa, que se trouve le centre mondial Bahaï. Il y occupe une vaste partie du flanc de la montagne où s’étage la troisième grande ville d’Israël. Pourquoi le film ne le montre pas ?

Ignorance, oubli de la réalisatrice, une journaliste si méthodique et si documentée ? On voudrait le croire.

Mais un film si bien réalisé, bien documenté, bien préparé, produit de plusieurs mois de travail, peut-il ne pas savoir que les Bahaï ont trouvé à l’époque et jusqu’à ce jour et les suivants, en Israël, la seule terre d’accueil proche de leur patrie d’origine ?

Le film est singulièrement silencieux sur les Darfouri, qui sont une des grandes questions tabou de Durban2. Il est vrai que la question soudanaise est un cinglant démenti, au quotidien, à Ahmadinejad et à ses comparses à différents degrés quand ils accusent les « sionistes d’être pires racistes » que les auteurs de la shoah. Pourquoi ?

Le soit disant pays qui, a déclaré Ahmadinejad hier, aurait été formé après la seconde guerre mondiale (2) par « des racistes encore plus durs » que ceux dont les Juifs avaient été victimes pendant la shoah, ce pays est devenu, sans l’avoir décidé, depuis trois ans le refuge de dizaines de milliers de Soudanais non juifs.

Ces hommes et ces femmes, ces noirs de l’Afrique profonde, ont traversé à pied des vastes territoires désertiques, pour fuir les guerres à répétition menées contre les populations du Soudan depuis 1974, par les gouvernements putschistes islamistes successifs.

Ces noirs africains non juifs ont trouvé en Israël une terre promise réelle. Dans ce pays que l’islamo fascisme et ses comparses de droite et de gauche ou du « centre » appellent, d’une voix unique : une entité colonialiste et raciste, un apartheid d’un genre nouveau qui mériterait d’être traité comme l’Afrique du sud, ils sont des dizaines de milliers à y avoir cherché et trouvé refuge depuis le printemps 2006. Israël pays raciste « pire que les racistes nazis » ? Cette argutie du bourreau du peuple iranien est soutenue par les ONG qui veulent sortir de Durban2 avec des résolutions de boycott total destiné à abattre Israël.

Ahmadinejad et beaucoup d’autres qui préconisent le boycott total d’Israël, ignorent ou veulent effacer qu’avant 1945 en Palestine mandataire, il y avait le Ichouv. Le Ichouv était un quasi état national des Juifs, un état national restauré par en bas depuis les années quatre vingt du dix neuvième siècle. Ils oublient ou ignorent, qu’en 1840, cette Jérusalem de l’est, où les Juifs ne seraient que des intrus, des « colons » comme on écrit dans les médias, était une ville à majorité juive.

En 1948, cette Jérusalem- Est était toujours un quartier d’une ville juive aux trois quarts. Au 16ème siècle, les relations de voyage en témoignaient : les rares habitants de la « terre sainte » étaient principalement des Juifs regroupés essentiellement à Gaza, Hébron, Jérusalem, Safed, Tibériade et dans quatre ou cinq autres localités galiléennes reconstruites sur une terre qui leur avait été vendue, un siècle plus tôt, à un prix prohibitif, par Suleyman le Magnifique. N’en déplaise au tyran démagogue iranien, jamais la terre d’Israël n’a cessé d’être elle-même. Les nations unies, en 1945, n’ont fait que révoquer la décision romaine qui, après la révolte de Bar Kochba de l’an 135, avait cru pouvoir effacer la nation juive en débaptisant son pays, en déportant massivement ses hommes aptes au travail au moyen de l’esclavage et en complétant ces mesures par des interdits résidentiels. L’empire romain édictera l’interdiction aux Juifs survivants de se réinstaller à Jérusalem.

Les nations unies n’ont fait que confirmer, dans un cadre plus restreint, ce que la SDN avait reconnu en 1920-21.

La division en deux états n’était pas l’expulsion de ceux qui ne savaient pas encore qu’ils étaient des Palestiniens. Le vote de 1947 n’était pas la « nakba », il signifiait simplement qu’il y aurait deux petits états côte à côte : l’un à majorité arabe avec une petite minorité juive, l’autre avec une petite majorité juive et une grosse minorité arabe. La guerre déchaînée par la ligue arabe en décidera autrement, en se fixant pour but affirmé dans ses déclarations de rejeter à la mer les quelques Juifs survivants au massacre général. Ce ne furent ni le vote des nations unies de fin 1947, ni la proclamation d’indépendance politique des Juifs du 15 mai 1948 qui provoqueront l’exode/naqba, mais la décision de guerre à outrance prise et mise en œuvre par la ligue arabe. C’est ce que le discours du dictateur iranien a voulu grossièrement cacher. C’est aussi ce que cherchent à effacer des mémoires les organisations politiques « anti impérialistes » qui veulent jouer les locomotives d’une campagne internationale de boycott destiné à faire disparaître Israël.

Le film a montré ce que signifie, en une phrase, le signe égal que l’organisation des états islamiques veut mettre entre le « racisme » et la liberté de parole, quand la liberté d’expression « offense » l’islam et son prophète. Ce n’est pas la liberté de penser qui est en cause, nous dit le représentant du Pakistan : « c’est seulement l’abus de la liberté d’opinion ». L’abus de la liberté d’opinion…

Soyons justes, Caroline Fourest a réalisé un bon document. Mais, comme je l’indiquais plus haut, ce sont encore et toujours les détails qui révèlent la vérité des prix.

Elle se révèle dans les oublis et les oubliés. Parmi ces derniers, les Papous du Timor occidental, victimes d’une pure entreprise de colonisation, plus brutale que celle qui détruisit les tribus indiennes d’Amérique du nord. Les colonisateurs exterminateurs des Papous, ce ne sont pas des nord-américains, ni des européens. Ce sont des hommes armés envoyés par le gouvernement indonésien pour proposer le marché suivant aux clans de Papous : ou vous vous déclarez musulmans et vous changez totalement de mode de vie, de culture, croyance, tenue, alimentation, ou on vous tue… Ce djihad colonisateur est mené, encore en 2009, par l’Indonésie, un grand pays, vaste par la taille, imposant par le nombre des habitants et par ses ambitions, petit par son peu de respect de la vie et de la dignité humaine. Néanmoins, les Papous figurent parmi les oubliés de Durban2 et du reportage d’ARTE. Oubliés des « lignes rouges » de la diplomatie française, oubliés des lignes rouge du film reportage d’ARTE les Papous du Timor oriental. Cette vérité politique à laquelle on nous a préparés tout au long du reportage se résume à la conclusion de Caroline Fourest faisant écho à l’ambassadeur Mattei qui oppose à la constitution « d’un club des démocraties : « qu’il faut garder un cadre universel », quoi qu’il en coûte. On devrait donc se résoudre à la farce sinistre d’un conseil des droits de l’homme des nations unies devenu un instrument docile entre les mains d’une bande de geôliers étrangleurs des droits humains.

Ecoutons notre réalisatrice. Elle donne le mot de la fin : le conseil des droits de l’homme des nations unies, désormais dominé par des destructeurs des droits de l’homme « est le reflet de l’état du monde. On ne supprime pas un mal en supprimant son reflet ». En d’autres termes, la belle Caroline nous explique qu’il faut continuer de supporter l’insupportable. C’est ce qu’en 1938 préconisaient déjà nos realpolitik. On a vu à l’époque le résultat de ces « victoires » comme celle que vient de nous annoncer ce soir le ministre Kouchner.

Pour le ministre français Mattei, pour Caroline Fourest, les contribuables des pays de démocratie devraient continuer de financer 90% d’une machinerie impuissante, qui sert de tribune, de terrain d’entraînement et de pompe à finance à tous ceux qui veulent aligner les droits des citoyens sur les non droits des soumis à la charia (2).

PS. J’ai écrit ces commentaires à chaud, après avoir regardé le film de Fourest et le débat qui l’a suivi. Depuis, les « lignes rouges » bougent. Il y a comme un sentiment d’inquiétude généralisé. La presse même, commence à poser la question : l’ONU n’avait-elle pas mieux à faire avec les deniers des contribuables européens et nord-américain qui financent à 90% l’Onu, qu’à laisser se mettre en place un piège prévisible contre les droits humains basés sur la démocratie, sous prétexte « d’antiracisme » ? Quant à Kouchner, il espère contre tout espoir, et il se contente d’illusions qu’il veut à tout prix nous faire partager.

Alain RUBIN

(1) Les Bahaï forment une religion syncrétiste issue du chiisme iranien. Ces gens sont essentiellement pacifistes.

(2) La charia est le système juridique produit par la tradition musulmane s’appuyant sur l’interprétation des paroles et faits et gestes de MHMD. Après le film de Caroline Fourest, nous avons assisté à un indigeste débat. Disons, pour être objectif, que le journaliste a, quant à lui, cherché à poser réellement les problèmes. François Zimeray faisant penser à un jockey courant le grand prix de Paris assis sur un cheval de bois. Daniel Cohn Bendit, lui, se répandra en pantalonnades, cherchant des excuses aux tyrans domestiques afghans. S’ils écrasent leur femme sous des vêtements- prison et n’hésitent pas, de temps à autres, à l’enterrer vive-, ils ont certainement des excuses ; ils seraient, à peu de choses près ce qu’était l’homme occidental il n’y a pas si longtemps. Alors, où est le problème ? Le soi-disant leader de mai 68 donnera le mot de la fin, voulant rappeler que : c’est seulement en 1945 que l’on a donné le droit de vote aux femmes françaises. Si je comprends bien cette conclusion du leader des verts, allié électoral des verts nuance Hamas, on doit dire : mesdames les afghanes qu’on enterre vives, mesdames les palestiniennes victimes des crimes d’honneur que l’on égorge, mesdames les musulmanes victimes de la montée intégriste dans des banlieues françaises, patience. Patience, patience, patience !! Encore quelques décennies, et cela ira mieux. C’est dans l’ordre des choses, Paris ne s’est pas construit en un jour. Et si il y a un retour de la réaction sous la forme du djihadisme, c’est de la faute des démocraties. Elles n’ont pas su se battre en lançant des pétales de fleurs aux djihadistes, après qu’ils leur aient déclaré la guerre le 11 septembre 2001. En attendant, prenez votre mal en patience, supportez la charia. Ne soyez pas trop tristes, comme nous sommes de vrais et gentils antiracistes, nous les braves « écolos », nous invitons nos concitoyens à partager votre fardeau et à vivre un peu comme vous, en nous infligeant la charia, ou au moins des bouts. Comme cela, nous souffrirons ensemble, ce sera le pied, vous verrez. Les milices islamistes en Irak viennent de nous montrer quel avenir partagé ils nous préparent, ou plutôt, quelle barbarie inédite ils mettent en place. La dernière trouvaille contre les homosexuels, qui selon Ahmadinejad n’existent pas en terre d’islam : leur obturer l’anus avec une gomme qui ne peut être enlevée que par voie chirurgicale. Les coupables sont ensuite obligés de boire un breuvage provoquant une courante qui, ne pouvant s’évacuer, provoque d’affreuses douleurs et la mort par éclatement intestinal. Dialogue des civilisations quand tu nous tiens… Mettant fin aux procédures judiciaires de l’ancien régime et aux horreurs de sa justice, en matière de condamnation à mort, la révolution française avait adopté la guillotine, pour que les condamnés ne souffrent pas. A l’inverse, en Irak ou en Iran, et ailleurs dans la même aire « culturelle », nous sommes en présence d’un souci des autorités visant à obtenir un maximum de souffrance pour que l’être humain condamné à mort sente la mort et vive l’enfer. La faute, sûrement, à la manière dont les démocraties ont répondu à la déclaration de guerre de septembre 2001, va encore nous susurrer ce brave Cohn Bendit.

One Response to Après Durban II: Pendant les travaux, la vente continue (What Holocaust? Let’s get back to business!)

  1. […] nous refait, via notre Rocky national (faut bien assurer les fins de mois!) et face aux champions de la solution finale de Téhéran, le coup obamien de la “remise à […]

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :