Islamisme: C’est à l’islam de prouver qu’il est une religion de paix (Islam Should Prove It’s a Religion of Peace)

Religion of peaceCeux qui affirment que Mahomet était pacifiste sont des menteurs et des incultes. Il a usé de la violence et l’a prêchée. Mohammed Bouyeri (assassin de Theo Van Gogh, 2 février 2006)
Dire que l’islamisme n’est pas l’islam, qu’il n’a rien à voir avec l’islam, est faux. Pour le musulman d’hier et d’aujourd’hui il n’y a qu’un seul Coran comme il n’y a qu’un seul prophète. (…) Entre l’islam et l’islamisme, il n’y a pas de différence de nature mais de degré. L’islamisme est présent dans l’islam comme le poussin l’est dans l’oeuf. Il n’y a pas de bon ou mauvais islam, pas plus qu’il n’y a d’islam modéré. En revanche il y a des musulmans modérés, ceux qui n’appliquent que partiellement l’islam. Anne-Marie Delcambre
Il est ironique et décourageant que beaucoup d’intellectuels occidentaux non-musulmans – qui prétendent sans cesse qu’ils soutiennent les droits de la personne – sont devenus des obstacles à la reforme de l’islam. Le politiquement correct parmi les Occidentaux empêche la critique non ambiguë de l’inhumanité de la charia. Ils trouvent des excuses socio-économiques ou politiques pour le terrorisme islamiste tels que la pauvreté, le colonialisme, la discrimination ou l’existence d’Israël. Quelle incitation peut-il y avoir pour que les musulmans exigent la réforme de leur religion quand les “progressistes” occidentaux préparent le terrain pour la barbarie islamiste? Tawfik Hamid
C’est à vous, théologiens et ecclésiastiques islamiques, de produire une charia qui soit acceptée par le monde islamique et qui enseigne que les juifs ne sont pas des porcs et des singes, que la guerre pour diffuser l’islam est inacceptable et que tuer les apostats est un crime. Un tel livre montrerait que l’islam est une religion de paix. Tawfik Hamid

Après la déportation, par les autorités britanniques elles-mêmes, du député néerlandais Geert Wilders

Pour avoir prétendu rappeler à la Chambre des Lords la réalité de la violence islamiste

Au moment même où le parti du Hamas envoyait ses roquettes sur des civils israéliens et sacrifiait ses propres enfants

Ô combien significatif (et décourageant) qu’il faille compter sur un ancien cadre d’Al Qaeda pour oser appeler un chat un chat

Et pour appeler, en une du WSJ, les musulmans eux-mêmes à produire une charia réellement conforme à la religion de paix que ceux-ci prétendent servir!

Islam Should Prove It’s a Religion of Peace
Muslims can start with better Quranic scholarship.
Tawfik Hamid
The WSJ
March 9, 2009

The film « Fitna » by Dutch parliament member Geert Wilders has created an uproar around the world because it links violence committed by Islamists to Islam.

Many commentators and politicians — including the British government, which denied him entry to the country last month — reflexively accused Mr. Wilders of inciting hatred. The question, however, is whether the blame is with Mr. Wilders, who simply exposed Islamic radicalism, or with those who promote and engage in this religious extremism. In other words, shall we fault Mr. Wilders for raising issues like the stoning of women, or shall we fault those who actually promote and practice this crime?

Many Muslims seem to believe that it is acceptable to teach hatred and violence in the name of their religion — while at the same time expecting the world to respect Islam as a religion of peace, love and harmony.

Scholars in the most prestigious Islamic institutes and universities continue to teach things like Jews are « pigs and monkeys, » that women and men must be stoned to death for adultery, or that Muslims must fight the world to spread their religion. Isn’t, then, Mr. Wilders’s criticism appropriate? Instead of blaming him, we must blame the leading Islamic scholars for having failed to produce an authoritative book on Islamic jurisprudence that is accepted in the Islamic world and unambiguously rejects these violent teachings.

While many religious texts preach violence, the interpretation, modern usage and implementation of these teachings make all the difference. For example, the stoning of women exists in both the Old Testament and in the Islamic tradition, or « Sunna » — the recorded deeds and manners of the prophet Muhammad. The difference, though, is that leading Jewish scholars agreed to discontinue these practices centuries ago, while Muslim scholars have yet to do so. Hence we do not see the stoning of women practiced or promoted in Israel, the « Jewish » state, but we see it practiced and promoted in Iran and Saudi Arabia, the « Islamic » states.

When the British government banned Geert Wilders from entering the country to present his film in the House of Lords, it made two egregious errors. The first was to suppress free speech, a canon of the civilized Western world. The second mistake was to blame the messenger — punishing, so to speak, the witness who exposed the crime instead of punishing the criminal. Mr. Wilders did not produce the content of the violent Islamic message he showed in his film — the Islamic world did that. Until the Islamic clerical establishment takes concrete steps to reject violence in the name of their religion, Mr. Wilders’s criticism is not only permissible as « controversial » free speech but justified.

So, Islamic scholars and clerics, it is up to you to produce a Shariah book that will be accepted in the Islamic world and that teaches that Jews are not pigs and monkeys, that declaring war to spread Islam is unacceptable, and that killing apostates is a crime. Such a book would prove that Islam is a religion of peace.

Mr. Hamid, a former member of an Egyptian Islamist terrorist group, is an Islamic reformer and senior fellow at the Potomac Institute for Policy Studies.

Voir aussi:

LETTERS
The WSJ
March 15

Is Islamic Extremism a Problem of Poor Hermeneutics?
It is very uplifting and encouraging to hear a bright, progressive Muslim like Tawfik Hamid speak out against the cruelty and unfairness of Islamic extremists (« Islam Should Prove It’s a Religion of Peace, » op-ed, March 9).

As a Jew who wants my children to be able to coexist in peace with all religious peoples of the world, I feel very hopeful knowing there are Muslims who do not hate my people because of our religion.

I welcome the day when we can all live in harmony, in our own unique ways. Mr. Hamid’s statement that better Quranic scholarship would prove that Islam is a religion of peace is very welcome.

God bless his ecumenical plea to his religious community.

Steven Levy
Seabrook, Texas

Kudos to Tawfik Hamid for standing up to the wimps of the world. And congratulations to the Journal for publishing Mr. Hamid’s calling the British government to account for the travesty of justice in denying entry to the United Kingdom of Geert Wilders, a member of the Dutch parliament and creator of the film, « Fitna. » The British government is blaming the messenger, Mr. Wilders, instead of the message, Muslim radicalism.

Only by repeatedly exposing the barbaric practices of Islamic radicalism to the world, such as the stoning of women, will the world stop tolerating such criminal behavior.

By suppressing free speech by banning « Fitna » from being shown in the House of the Lords, the British government unwittingly is condoning and encouraging the Muslim radicals in pursuing their atrocities.

Paul O’Neill
Kansas City, Mo.

Mr. Hamid is certainly correct in exculpating Dutch Parliamentarian Geert Wilders. However, he both tries to say that « everyone did it » and that « better scholarship » would demonstrate Islam to be a religion of peace.

The only basis for Islamic scholarship to interpret the Quran, in addition to the text, is to look to the practices of Mohammed and the first three generations of Muslims. It’s going to be hard to find a basis for more liberal interpretation there. The issue is whether Islam can prove it’s a religion of peace. Mr. Hamid is not calling for better scholarship; he is calling for « different » scholarship: indeed, something beyond even a Reformation.

To date, the most authoritative religious scholar to assert the peacefulness of Islam is George W. Bush.

Stuart L. Meyer
Evanston, Ill.

Voir également:

MUSULMANS CONTRE LA CHARIA

MOUVEMENT DE RÉFORME ISLAMIQUE

NOS OBJECTIFS

* Pour sensibiliser les musulmans sur les dangers que représentent les textes religieux islamiques, et pourquoi l’islam doit être réformé

* D’éduquer les non-musulmans sur les différences entre les musulmans modérés et les islamistes (alias les Fanatiques Religieux Islamique, les Musulmans Radicaux, les Musulmans Fondamentalistes, les Extrémistes Islamiques  ou les Islamofascistes).

* Pour éduquer les musulmans et les non-musulmans que les musulmans modérés sont également la cible de la terreur islamique.

NOTRE MANIFESTE

Reconnaissant les erreurs

La majorité des actes de terrorisme au cours des trois dernières décennies, y compris les  attentats du 11 septembre,  ont été perpétrés par des fondamentalistes islamiques au nom de l’islam. Nous, en tant que musulmans, nous trouvons ignoble que l’islam soit utilisée pour assassiner des millions d’innocents, musulmans et non-musulmans.

Incohérences dans le Coran

Malheureusement, des textes religieux islamiques, y compris le Coran et le Hadith, contiennent de nombreux passages, qui font appel à la domination islamique et incitent à la violence contre les non-musulmans. Il est temps de changer cela. Les fondamentalistes musulmans croient que le Coran est la parole littérale d’Allah. Mais Allah, le plus Miséricordieux, le plus Compatissant, pourrait-il ordonner le massacre de personnes dont le seul tort est d’être non-musulman?

Le Coran et la Bible

De nombreuses personnalités de la Bible, d’Adam à Jésus (Isa) sont considérés comme des prophètes, et sont respectés par l’Islam. Les érudits musulmans croient cependant que l’Ancien et le Nouveau Testament sont venuS de Dieu, mais qu’ils ont été corrompus par les Juifs et les chrétiens dans le temps. Serait-il possible que le Coran lui-même ai été corrompu par les musulmans au cours des dernières treize siècles?

La nécessité d’une réforme

L’islam, dans sa forme actuelle, n’est pas compatible avec les principes de liberté et de démocratie. Au vingt-et-unième siècle, les musulmans ont deux options: nous pouvons continuer la politique barbare du VIIe siècle perpétuée par Hassan al-Banna, Abdullah Azzam, Yasser Arafat, Ruhollah Khomeiny, Osama bin Laden, les Frères musulmans, al-Qaïda, le Hezbollah, le Hamas, Hizb-ut-Tahrir, etc, ce qui conduit à une guerre mondiale entre Dar al-islam (monde islamique) et Dar al-Harb (monde non islamique), ou nous pouvons réformer l’islam de Façon à conserver la richesse de notre patrimoine culturel et à purifier notre religion des injurieuses reliques du passé. Nous, en tant que musulmans qui souhaitent vivre en harmonie avec des personnes d’autres religions, des agnostiques, des athées, choisissons la deuxième option. Nous ne pouvons plus permettre à des extrémistes islamistes d’utiliser notre religion comme une arme. Nous devons protéger les générations futures de musulmans d’être endoctrinés par les islamistes radicaux. Si nous n’arrivons pas à stopper la propagation du fondamentalisme islamique, nos enfants deviendront des zombies meurtriers.

Accepter les responsabilités

Pour commencer le processus de guérison, nous devons reconnaître les maux accomplis par les musulmans au nom de l’islam et accepter la responsabilité de ces maux. Nous devons éliminer le mal des textes religieux islamiques, afin que les futures générations de musulmans ne soient pas déroutées par des messages contradictoires. Notre message religieux doit être fort et clair: l’islam est paix, l’Islam est amour, l’Islam est lumière. La guerre, le meurtre, la violence, les dissensions et la discrimination ne sont pas des valeurs islamiques.

Respect de la vie privée et de la religion

La religion est l’affaire privée de chaque individu. Toute personne devrait être en mesure de pratiquer librement une religion quelle qu’elle soit; tant que la pratique n’interfère pas avec les lois locales; et nul ne doit être contraint de pratiquer une religion. Tout comme les humains naissent égaux, il n’y a pas une religion qui est supérieure à une autre. N’importe quel ensemble de croyances qui se propage par la force est fondamentalement immoral, ce n’est plus une religion, mais une idéologie politique.

Egalité

L’islam est l’une des nombreuses religions du monde. Il n’y aura pas la paix et l’harmonie dans le monde si les musulmans et non-musulmans n’ont pas les mêmes droits. La doctrine de suprématie islamique est tout aussi répugnante que la doctrine de la suprématie aryenne. L’histoire montre clairement ce qui se passe dans les sociétés dont les membres se considèrent au-dessus des autres peuples. Tous les musulmans modérés doivent répudier la simple notion de supériorité islamique.

Charia

La Charia doit être abolie, car elle est incompatible avec les normes de la société moderne.

Pratiques désuètes

Toute pratique qui aurait pu être acceptable dans le septième siècle, c’est-à-dire, la lapidation, couper des parties du corps, se marier et / ou d’avoir des rapports sexuels avec des enfants ou des animaux, doivent être condamnés par tous les musulmans.

Versets périmés

Les versets suivants promeuvent la division et la haine religieuse, le sectarisme et la discrimination. Ils doivent être soit supprimés du Coran ou déclaré périmés et invalides, et signalés comme tels.

Mots et expressions désuètes

L’utilisation des mots et des phrases suivants ou de leurs variantes doivent être interdites durant les services religieux:

• Infidèle / Non-croyant: ces termes ont une connotation négative et promeuvent la division et la haine, l’islam n’est pas la seule religion.
• Jihad: ce mot est souvent interprété comme la guerre sainte contre les non-musulmans.
• Moudjahidin / Guerrier Saint : Plus aucune guerre au nom de l’islam
• Occupation américaine (chrétienne / croisée / israélo-sioniste) : ces termes promeuvent le fanatisme : en ce moment, les musulmans vivant dans des territoires non-musulmans ont plus de libertés que les musulmans vivant dans des territoires musulmans.

L’ Islam contre la violence

L’Islam n’a pas de place pour la violence. Toute personne demandant un acte de violence au nom de l’islam doit être promptement excommunié. Tout grief doit être adressé à l’autorité légitime. C’est le devoir civique et religieux de tout musulman de condamner sans réserve tout acte de terrorisme perpétré au nom de l’islam. Tout groupe musulman  qui a des liens avec le terrorisme de quelque manière, que se soit sur le  fond, ou la forme, doit être universellement condamné à la fois par les religieux musulmans et les musulmans laïques.

Représentation des prophètes

Bien que la représentation des prophètes n’est pas une pratique acceptable dans l’islam, et pourrait être personnellement offensante pour certains musulmans, les autres religions n’ont pas de telles restrictions. Par conséquent, la représentation des prophètes doit être traitée comme une manifestation de la liberté d’expression.

Les croisades contre l’Inquisition

Alors que l’Inquisition est une pratique répugnante de fondamentalistes chrétiens, les croisades ne sont pas des actes d’agression non provoquée, mais plutôt des tentatives de reconquête chrétienne des terres anciennement contrôlées par les musulmans.

Frères et Soeurs!

Pour ne pas faire payer vos erreurs à la prochaine génération de musulmans! Combattez le fascisme islamique maintenant, afin que vos enfants n’aient pas à le faire!

Voir enfin:

Mideast Peace Can Start With Economic Growth

Daniel Doron
The WSJ
March 12, 2009

Last week, Secretary of State Hillary Clinton told Israeli Prime Minister-designate Benjamin Netanyahu that the U.S. does not want to be restricted by « old formulas » when it comes to the peace process. As she works on a new approach, she may want to ask why costly diplomatic efforts have not led to Israeli-Palestinian peace but to ongoing war.

Though billions of dollars in « aid » have flowed into the Palestinian territories, there is still no Palestinian state, nor security for Israel. With no effective restrictions on this aid, Palestinian leaders used it to bolster terrorist groups and fight Israel, rather than build their society.

In order to succeed — finally — peace efforts need to create positive incentives. An economic peace process can create such a reality, as it has in the past until political obsessions interrupted it.

Following Israel’s conquest of the West Bank and the Gaza strip in 1967, Gen. Moshe Dayan wisely let the Palestinians manage their economic affairs. His « open bridges » policy facilitated the free movement of goods and people, and brought prosperity to the private sector. Hundreds of thousands of Palestinians were employed in Israel for much higher wages than under Jordanian and Egyptian rule. Living standards quintupled and agriculture, manufacturing, education, health and the status of women and children rapidly improved. Arabs enjoyed freedom of movement in Israel, yet there were practically no incidents of terrorism. Israelis shopped and ate in Arab towns. Their spending provided a lion’s share of a skyrocketing Palestinian GDP.

This informal peace process was resisted, however, by traditional Palestinian elites. Modernization threatened their beliefs and their privileged status. Then, in 1987, an economic recession and harsher interference by Israeli bureaucracy in Arab life ignited an intifada that was taken over and politicized by the Palestinian Liberation Organization (PLO). Yasser Arafat’s PLO killed whatever economic cooperation remained.

Today, many policy makers advocate a total separation between Israel and the Palestinians. But the latter cannot develop a prosperous economy and a viable state in economic isolation. Separation will result in economic ruin, as has already happened in Gaza. Israel and the West Bank are simply too small and too geographically integrated to support two economically divided entities. The fates of Israelis and the Palestinians are economically intertwined.

Jerusalem provides a good model of economic integration. The city has a large population of Israeli Jews and Palestinian Arabs living in close proximity. The latter are ardent Muslims, and most Jews in Jerusalem do not belong to the peace camp. Yet despite strenuous efforts by Palestinian terrorist organizations to inflame the city with repeated attacks, income from tourism has been so rewarding that Jerusalemites coexist without too many problems.

Wide-scale prosperity can come to the West Bank and Gaza by providing direct aid to Palestinian families still living in refugee camps. Unlike previous failed attempts, when aid was given to a corrupt Palestinian Authority, refugee families should get cheap loans and/or grants. Infrastructure construction should be allotted by competitive bidding to small and medium-sized Palestinian firms, not to politically connected mega-contractors. And to further perpetuate economic growth, the monopolies that now strangle both the Israeli and the Palestinian economies (often the same ones) must be broken.

For centuries, civilized Europeans slaughtered one another and political solutions were unable to stop the carnage. Then the creation of a European economic community shifted political priorities and peace came to reign. A similar process can lead, again, to peaceful developments in the Middle East. With no viable alternatives it’s certainly worth trying.

Mr. Doron, president of the Israel Center for Social and Economic Progress, is writing « Profits of Peace, » a book about the economic peace process.

9 commentaires pour Islamisme: C’est à l’islam de prouver qu’il est une religion de paix (Islam Should Prove It’s a Religion of Peace)

  1. sosso dit :

    l’islam est une religion très sures elle n’a pas besoin f’etre reformuler au bien modifier à mon sens je ne vois aucun payé colonise par des musulmans c’est le contraire ta l’exemple de l’IRAQ ce sont des américains chrétiens comme vous qui tuent les innocents je te laisse y’a l’imam qui apelle a la priere que allah te guide sur le droit chemin amén

    J'aime

  2. ilyes dit :

    Qui a déclenché la Première Guerre mondiale
    Sont-ils musulmans !!
    Qui a allumé la Seconde Guerre mondiale
    Sont-ils musulmans !!
    Qui a jeté la bombe sur Hiroshima
    Sont-ils musulmans !!
    Qui a tué 20 millions de la population indigène de l’Australie
    Sont-ils musulmans !!
    Qui a tué plus de 100 millions d’Indiens en Amérique du Nord
    Et plus de 50 millions d’Indiens en Amérique du Sud
    Sont-ils musulmans !!
    Qui a pris 180 millions de la population AFRIQUE comme d’esclaves
    Sont-ils musulmans !!
    Qui ont occupé l’Irak pour le pétrole, et tué un quart de sa population
    Qui occupait l’Algérie et tué plus de 14 millions Et plusieurs autres pays musulmans et d’africaine

    NOOOOOOOOOOOOOOOOOON se ne sont pas les musulmans c’est vous l’europ

    J'aime

  3. hamza dit :

    je suis musulman et j’accepte pas que vous avez dis !!
    et merci ilyes ! et merci soso !!

    J'aime

  4. Hichem dit :

    Islam is a source of a great happiness and success.
    Islam is the fastest growing religion in the world.
    vive l’Islam.

    J'aime

  5. ines dit :

    ses pas parce que un musulman sur 10 million a tué une persone que sa veut dire que les autre 10 milion son tous des tueur alor avant de parler reflechiser pour une foi!!! mais de tout fasson ses toujour les musulman hein ?? ses ki ki violle des enfant par dixaine nooon ses pas les imame non ses les pretre !!!metenant mefie toi a se que t ecri parce que nous avons aussi bcp a dire sur vous…

    J'aime

  6. safire dit :

    je pense que la vie est injustes envers les musulmans car c’est toujours de notre faute je n’aime pas du tout ce que voue et cela s’appelle:DE LA DICRIMINATION.ce qui est puni dans la sociéte francaise mais si saa parle des arabes au contraires c’est récompenser donc si je serai a votre place je n’écrirai pas des choses comme ca !!!!!!

    J'aime

  7. musulman dit :

    assalamou alykom
    vous parler de l’islam comme une source de mal, vous parler de falsification du coran et vous avouez qu’il y a qu’un seul coran celui d’hier c’est celui d’aujourd’hui et pour vous y en a quatre bible
    vous êtes divisés en quatre partie nord est sud ouest et pour nous les musulmans on a qu’une seule direction c’est vers allah qu’on s’adresse.
    pour nous on fait les ablutions 5 fois par jour cad on nettoie chaque membre de notre cors 15 fois par jour et vous combien de fois vous nettoyez vos membres c’est soit en allant chez une chienne que vous rencontrez et vous souhaitez l’attiré ou bien en se présentant pour un travail et même avec ça vous êtes sales et votre esprit et noir aucune notion de compréhension ou d’analyse, regardez autour de vous est-ce que c’est les palestiniens qui tuent les juifs ( je m’excuse pour le termes chers musulmans ) ou bien c’est l’inverse?
    qui a occupé le maroc et l’algérie après avoir exploité leur soldats contre les allemands est-ce des musulmans.
    merci ilyas et je m’excuse si pris quelques mots de ton intervention et merci pour tous mes frères et sœurs musulman(e)s qui ont intervenu.
    pour les autres chrétiens essayez d’analyser pourquoi vos confrères se sont convertis à l’islam et pourquoi vous les pourchassés sachant que votre pays est un pays de liberté et de démocratie ( c’est ce que vous dites mais dire c’est pas faire ) et ça c’est la différence entre nous et vous.

    J'aime

  8. jcdurbant dit :

    « est-ce que c’est les palestiniens qui tuent les juifs » …

    Quelle idée saugrenue en effet?

    Voir:

    Je n’accepterai pas qu’il y ait des Juifs (…) ni un Israélien sur la Terre de Palestine.

    Mahmoud Abbas

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :