Charte du Hezbollah: L’Amérique est la source de tous nos maux (America is the source of all evil)

Hezbollah's Lebanon (2008)Un jour Khomeiny sera reconnu comme une sorte de saint quand on se remettra de la panique actuelle. Andrew Young (ambassadeur de Jimmy Carter aux Nations Unies, 1979)
Je ne m’attends pas à ce que quelqu’un qui se considère comme d’origine africaine et comme un membre de la race noire opprimée en Amérique réitère les propos de Bush. Nous ne voulons pas de conflit ou de guerre avec l’Amérique, nous voulons un accès à la technologie nucléaire. Nous ne voulons pas de vos encouragements, et vos punitions ne pourront nous écarter de notre objectif. Nous voulons être un pays musulman indépendant, un exemple pour les autres. Nous savons que vous ne partagez pas notre idéal islamique révolutionnaire qui refuse votre ingérence, c’est pourquoi vous utilisez des prétextes comme le nucléaire ou le terrorisme pour nous arrêter. En fait nous défendons les droits des plus faibles ! Nous n’avons peut-être pas de force, mais nous avons une langue. Nous défendons les plus faibles par la langue. Rafsandjani (Sermon de la Fête du sacrifice, Téhéran, le 8 décembre 2008)
Le Mouvement de la Résistance Islamique est un mouvement palestinien honorable qui fait allégeance à Allah et à sa voie, l’islam. Il lutte pour hisser la bannière de l’islam sur chaque pouce de la Palestine.
Avec leur argent, ils ont mis la main sur les médias du monde entier : presse, maisons d’édition, stations de radio etc… Avec leur argent, ils ont soulevé des révolutions dans plusieurs parties du monde afin de servir leurs intérêts et réaliser leur objectif. Ils sont derrière la Révolution Française, la Révolution Communiste et toutes les révolutions dont nous avons entendu parler. (…) Il n’existe aucune guerre dans n’importe quelle partie du monde dont ils ne soient les instigateurs. Charte du Hamas (articles 6 et 22, 1988)
Nous devons combattre le Mal à sa source, et la principale racine du Mal c’est l’Amérique. (…) L’imam Khomeyni, notre chef, a assuré à maintes reprises que l’Amérique est la source de tous nos maux et qu’elle est la mère des intrigues.
Les enfants de la nation du Hezbollah au Liban sont en confrontation avec [leurs ennemis] afin d’atteindre les objectifs suivants : un retrait israélien définitif du Liban comme premier pas vers la destruction totale d’Israël et la libération de la Sainte Jérusalem de la souillure de l’occupation … Charte du Hezbollah (1985)

A l’heure où le dhimmi de service Jimmy Carter est reparti pour sa énième tournée du laitier des mouvements terroristes du Moyen-orient…

Trois mois après la demande de pardon, inédite dans la région, du chef de guerre chrétien libanais Samir Geagea pour les atrocités commises par son parti pendant la guerre civile …

Mais aussi au moment où un autre chef de guerre historique chrétien, Michel Aoun, continue à prêter son soutien (cherchez l’erreur!) aux affidés des mollahs dans son pays …

Retour, avec le chercheur d’origine égyptienne Masri Feki, sur un document que nos spécialistes auto-déclarés de la région ne prennent que trop rarement la peine de nous traduire en français.

A savoir le préambule de la charte du fameux Hezbollah ou Parti de Dieu.

Où l’on découvre que le mouvement que, contrairement à la France et à l’Europe, les Etats-Unis et Israël s’obstinent à présenter comme terroriste est en fait un parti politique comme les autres (on est à pas à 18 000 fusées près – d’ailleurs désarmées, officiellement, par les Nations Unies depuis au moins quatre ans).

Et même un mouvement de particulièrement studieux « théologiens » (selon le principe du « velayat-e faqih », ie. « gouvernement du docte ») dont le seul souci depuis 1982 est de répandre les bonnes œuvres des mollahs de Téhéran de par le monde sous quelque forme que ce soit (attentats-suicides, véhicules piégés, détournements d’avion, enlèvements et assassinats, trafic de drogue et de fausse monnaie, formation, initiale ou continue, de terroristes).

Mais surtout de se vouer corps et âmes à l’extirpation du Mal incarné sur la planète (alias l’Amérique) et, comme leurs maitres es solution finale de Téhéran et leurs cousins du Hamas, à « la destruction totale d’Israël et la libération de la Sainte Jérusalem de la souillure de l’occupation »!

Extraits:

CHARTE DU HEZBOLLAH LIBANAIS
(16 FEVRIER 1985, EXTRAITS)

Traduite de l’arabe et commentée par Masri Feki pour le Middle East Pact (MEP) – http://www.mep-online.org

Préambule

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

« Et quiconque prend pour alliés Allah, Son messager et les croyants, [réussira] car c’est le parti d’Allah qui sera victorieux. » (Sourate Al-Ma’eda , verset 56)

Cette lettre ouverte que le Hezbollah adresse aux déshérités du Liban et du monde exprime sa vision et son programme, à l’occasion du premier anniversaire du martyre du symbole de la résistance islamique, le cheikh des martyrs Ragheb Harb (Que la bénédiction d’Allah soit sur lui), le 26 Joumada Al-Awwal 1405 de l’Hégire qui correspond au 16 février 1985 après J.-C. C’est un hommage à la flamme qui a apporté la lumière aux déshérités du Liban sur la voie de la liberté et de la dignité, et qui a réduit en fumée par les étincelles de son sang pur l’arrogance de l’entité sioniste et son mythe [d’invincibilité]. Pour le héros qui a cru dans son peuple et qui a été un exemple pour eux dans le djihad , qui n’a pas hésité à sacrifier sa vie en faveur de leur victoire, témoin de l’injustice de l’Arrogance mondiale et de son oppression. Pour le symbole de la résistance islamique victorieuse et le sublime soulèvement que notre peuple poursuit merveilleusement dans le Sud et le Beqaa occidental. Pour celui qui a avorté les rêves de l’Amérique au Liban et qui a résisté à l’occupation israélienne sous le signe du velayat-e faqih , le chef que Khomeyni qualifiait de « prince des musulmans ». Pour le cheikh des martyrs Ragheb Harb (Que la bénédiction d’Allah soit sur lui), nous dédions à l’occasion du premier anniversaire de son martyre cette lettre ouverte adressée aux déshérités du monde, exprimant à travers ces lignes la conduite politique islamique révolutionnaire qu’a incarné le vénérable cheikh avec ses frères martyrs afin qu’elle devienne une référence pour tous les combattants au Liban, demandant à Allah, loué soit-Il, qu’il nous donne la patience, affirme nos pas et nous permette de vaincre les peuples injustes.

Que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur vous.

Le Hezbollah.

—–

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

« Et dis : ‘La vérité émane de votre Seigneur’. Quiconque le veut, qu’il croie, et quiconque le veut qu’il mécroie’. Nous avons préparé pour les injustes un Feu dont les flammes les cernent. Et s’ils implorent à boire on les abreuvera d’une eau comme du métal fondu brûlant les visages. Quelle mauvaise boisson et quelle détestable demeure ! » (Sourate Al-Kahf , verset 29).

Qui sommes-nous et quelle est notre identité ?

Ô les déshérités libres… Nous sommes les enfants de la nation du Hezbollah au Liban, nous vous saluons et nous adressons à travers vous au monde entier : personnalités et institutions, partis et associations, organismes politiques, humanitaires et médiatiques… Nous n’excluons personne, car nous tenons à ce que notre voix parvienne à tous, afin qu’ils comprennent notre message, qu’ils s’imprègnent de notre vision et qu’ils étudient notre projet.

Nous sommes les enfants de la nation du Hezbollah et nous nous considérons comme une partie de la nation de l’Islam au moment où le monde fait face à la pire des agressions de l’arrogance de l’Occident et de l’Orient, qui visent à vider [notre culture] de son contenu prophétique dont Allah a fait don afin qu’elle devienne la meilleure nation – qu’elle ordonne le Bien et qu’elle sanctionne le Mal et qu’elle croit en Allah – afin de spolier ses biens et trésors et se servir de l’énergie et des compétences de ses enfants et dominer toutes leurs affaires. Nous sommes les enfants de la nation du Hezbollah dont Allah a permis la victoire en Iran, où elle a mis en place de nouveau le germe d’un Etat islamique central dans le monde. Nous sommes fidèles aux ordres de la sage, juste et une unique autorité du velayat-e faqih qu’incarne le vénérable imam et ayatollah suprême Ruhollah Khomeyni (Que son ombre soit éternelle) provoquant la révolution des musulmans et la résurrection de leur gloire. Et sur cette base, nous [le Hezbollah] ne sommes pas au Liban un [simple] parti replié sur lui, ou un cadre politique étroit, mais une [véritable] nation unie aux musulmans du monde entier par le lien religieux et politique solide qu’est l’Islam dont l’œuvre a été achevée par Allah et par l’intermédiaire de Muhammad (Que la bénédiction d’Allah soit sur lui) : « Aujourd’hui, J’ai parachevé pour vous votre religion, et accompli sur vous Mon bienfait. Et J’agrée l’Islam comme religion pour vous. » (Sourate Al-Ma’eda, verset 3)

Par là, [nous disons que] ce dont est victime l’Islam en Afghanistan, en Irak, aux Philippines et ailleurs est une agression visant la nation musulmane dans son ensemble. Notre combat est ainsi une obligation religieuse primordiale qui doit être accomplie dans le cadre d’une vision politique générale sous l’autorité du velayat-e faqih. Quant à notre culture, voici ses principales sources : le Saint Coran, l’incontestable sunna et les ordres et avis émis par nos autorités religieuses [chiites]. Et cela est clair, sans complexité aucune, pour tous et sans exception, et sans besoin de discours ou de philosophie. Ce dont nous avons besoin est la discipline et l’exécution.

Quant à notre capacité militaire, personne ne peut imaginer sa force, et si nous n’avons pas de commandement militaire uniforme, chacun d’entre nous est un combattant au moment où l’appel du djihad est décrété [par le velayat-e faqih en Iran], et chacun d’entre nous se charge d’une mission dans la bataille conformément à sa fonction religieuse au sein du velayat-e faqih. Allah seul est derrière nous, met la peur dans le cœur de nos ennemis et nous rend victorieux d’eux. L’Arrogance mondiale est déterminée à nous combattre, ô déshérités libres, les Etats de l’Arrogance mondiale en Occident et en Orient se sont réunis pour nous combattre et se sont empressés d’inciter leurs agents à donner de nous une mauvaise image [à l’étranger] et à propager des mensonges à notre égard – dans une tentative maligne visant à nous dissocier des bons déshérités, mais aussi afin de dissimuler nos grandes réalisations sur le plan de notre lutte contre l’Amérique et ses alliés. L’Amérique a tenté, à travers ses agents locaux, de faire croire aux gens que ceux qui ont mis fin à son oppression au Liban, l’ont expulsée dans l’humiliation et ont avorté ses complots contre les déshérités de notre pays ne seraient que des fanatiques terroristes dont l’ultime objectif est de faire sauter les magasins d’alcool, les casinos et les instruments de divertissement. Mais nous étions convaincus que notre nation ne serait pas dupe de cette propagande, car le monde entier sait que ceux qui pensent à combattre l’Amérique et l’Arrogance mondiale n’ont pas recours à ces actes marginaux que ces derniers exploitent parfaitement.

L’Amérique est la source de tous nos maux

Nous devons combattre le Mal à sa source, et la principale racine du Mal c’est l’Amérique. Toutes leurs tentatives visant à nous inciter [à nous consacrer] à des actes [terroristes] relativement marginaux par rapport à la confrontation avec l’Amérique n’aboutiront pas. L’imam Khomeyni, notre chef, a assuré à maintes reprises que l’Amérique est la source de tous nos maux et qu’elle est la mère des intrigues. En la combattant, nous exerçons notre droit légitime de défendre notre islam et la fierté de notre nation. Nous déclarons clairement et sincèrement que nous sommes une nation qui ne craint qu’Allah et qui n’accepte point d’injustice, d’hostilité ou d’humiliation. L’Amérique et ses alliés de l’OTAN ainsi que l’entité sioniste occupante de la Palestine islamique sacrée nous ont agressés et continuent à nous agresser et à nous humilier en permanence. C’est pourquoi nous sommes en état d’alerte permanente et croissante afin de faire face aux hostilités et défendre la religion, l’existence et la dignité.

Ils ont attaqué notre pays, détruit nos villages, égorgé nos enfants et violé notre intimité. Ils ont incité contre nous des tortionnaires criminels qui ont commis des massacres atroces contre notre nation, et ils continuent à les soutenir, ces alliés d’Israël qui nous privent de notre droit à l’autodétermination. Leurs bombes étaient larguées sur les nôtres comme de la pluie durant l’invasion sioniste de notre pays et l’encerclement de Beyrouth. Leurs avions bombardaient nuit et jour nos civils – enfants et femmes – et nos blessés ; tandis que les zones des phalangistes étaient épargnées et servaient de base à l’ennemi. Nous faisions appel à la conscience du monde à cette époque, mais le monde ne s’est point manifesté. C’est cette même conscience dont nous avions besoin durant notre difficile épreuve qui s’est manifestée le jour où ont été encerclés les phalangistes criminels dans la ville de Zahla dans le Beqaa, et le jour où ont été encerclés les alliés d’Israël à Dir el-Qamar dans le Chouf. Nous nous sommes alors rendu compte que cette Conscience mondiale ne se manifeste qu’en faveur des plus puissants et conformément aux intérêts de l’Arrogance [mondiale]. Les Israéliens et les Phalanges ont égorgé plusieurs milliers de nos fils, enfants, femmes et frères [dans les camps] de Sabra et Chatila durant une seule nuit. En revanche, aucune organisation ou instance étatique n’a émis la moindre protestation ou condamnation réelle de cet horrible massacre qui a été orchestré en coordination avec les forces de l’OTAN qui ont évacué les camps quelques jours, voire quelques heures avant que les vaincus ne la mettent sous protection du loup, conformément au complot du renard américain Philippe Habib . Puis sont parvenues les agressions criminelles pour démontrer ce qui est écrit dans nos convictions inchangeables : « Tu trouveras certainement que les Juifs et les associateurs sont les ennemis les plus acharnés des croyants. » (Sourate Al-Ma’eda, verset 82)

Il n’y a d’autre choix que la confrontation

Sur cette base, nous avons constaté qu’il n’est possible de résister à l’agression que par les sacrifices. La dignité ne s’acquiert que par le sang et la liberté, ne s’octroie pas, mais il faut la conquérir par l’effort et le sacrifice des âmes. Nous avons préféré la religion, la liberté et la dignité à la vie dans l’humiliation et la soumission permanente à l’Amérique et à ses alliés sionistes et phalangistes. Et nous nous sommes soulevés pour libérer notre pays et en expulser les colonisateurs et les envahisseurs et prendre notre destin en main. Nous ne pouvions patienter encore plus, notre malaise a déjà dix ans et nous n’avons vu que des opportunistes et des incapables.

(…)

Nos principaux ennemis

Notre peuple n’a pas pu supporter toute cette trahison et c’est alors qu’il a décidé de faire face aux chantres de la mécréance : l’Amérique, la France et Israël. Il leur a infligé la première punition le 18 avril, puis le 29 octobre 1983 ; et il avait déjà entamé une vraie guerre contre les forces d’occupation israélienne durant laquelle il a réussi à détruire deux centres de commandement militaire. Il a [ainsi] donné un élan considérable à la résistance islamique, aussi bien d’un point de vue populaire que militaire, jusqu’à ce qu’il ait obligé l’ennemi à opter pour la fuite graduelle et c’est pour la première fois qu’Israël [se retire unilatéralement] dans l’histoire de ce qui est appelé le conflit arabo-israélien. En vérité, nous déclarons que les enfants de la nation du Hezbollah connaissent bien désormais leurs principaux ennemis dans la région : Israël, l’Amérique, la France et les Phalanges.

Nos objectifs au Liban

Les enfants de la nation du Hezbollah au Liban sont en confrontation avec [leurs ennemis] afin d’atteindre les objectifs suivants :

– Un retrait israélien définitif du Liban comme premier pas vers la destruction totale d’Israël et la libération de la Sainte Jérusalem de la souillure de l’occupation ;
– Un retrait définitif de l’Amérique, de la France et de leurs alliés et la fin de l’influence coloniale sur notre pays ;
– La soumission des phalangistes à la juste gouvernance et leur jugement pour les crimes qu’ils ont commis contre les musulmans et les chrétiens avec l’encouragement de l’Amérique et d’Israël.
– La permission aux enfants de notre peuple de prendre leur destin en main et de choisir en toute liberté le système de gouvernance qu’ils souhaitent avoir, sachant que nous ne cachons pas notre attachement à la gouvernance de l’islam et appelons [les Libanais] à choisir le régime islamique qui, lui seul, garantit la justice et la dignité pour tous et empêchera toute nouvelle intrusion coloniale dans notre pays.

(…)

26 commentaires pour Charte du Hezbollah: L’Amérique est la source de tous nos maux (America is the source of all evil)

  1. […] totale d’Israël et la libération de la Sainte Jérusalem de la souillure de l’occupation … Charte du Hezbollah […]

    J'aime

  2. […] totale d’Israël et la libération de la Sainte Jérusalem de la souillure de l’occupation … Charte du Hezbollah […]

    J'aime

  3. […] totale d’Israël et la libération de la Sainte Jérusalem de la souillure de l’occupation … Charte du Hezbollah […]

    J'aime

  4. […] brutalisation en cours ou, y compris parmi nos Eglises, appellent ouvertement au soutien des pires mouvements terroristes ou d’autres au contraire prônent le retour à la loi du talion […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :