Election américaine: Une Intifada historique nommée Barack Obama (An historic intifada named Obama)

Intifada useful idiots
Personne ne souffre davantage de tout ça  que le peuple palestinien. Barack Hussein Obama
En l’absence d’une catastrophe, Obama sera élu, et le peuple américain, à travers son vote, aura lancé sa plus importante Intifada. Abdelbari Atwane (Al Quds Al Arabi)
Observer la clique des islamistes, des despotes et des autocrates se féliciter de l’élection de Barack Obama et l’encourager à choisir la voie de l’apaisement pourrait faire vite regretter la vision plus réaliste et combative de John McCain face à la dangerosité du monde. En Iran, un proche de Mahmoud Ahmadinejad, cet illuminé qui attend l’Apocalypse, conseille au nouveau président d’opter pour le «pacifisme». Le Vénézuélien Hugo Chavez dit vouloir rétablir le dialogue avec un «Afro-Américain». Pour sa part, le président russe, Dmitri Medvedev, appelle au «dialogue constructif» tout en menaçant de riposter militairement au déploiement du bouclier antimissile américain en Pologne et en République tchèque. Ivan Rioufol
Il est particulièrement douloureux et très inquiétant de constater que les Européens éliraient – s’ils en avaient les moyens – le Président de la première puissance mondiale sur la base de sa couleur ou de son appartenance ethnique ou religieuse, sans tenir compte de leurs propres intérêts et des questions stratégiques existentielles. Chawki Freïha

Au lendemain du hold up du siècle du pantin de la bande de Chicago …

Retour sur un édifiant éditorial, traduit par l’excellent site Logo MédiArabe.Info, du journal beyrouthin Al Quds Al Arabi.

Qui, à travers l’image d’ « intifada historique » et quelle que soit l’équipe dont il va s’entourer, donne une idée du signal qui est envoyé aux pires ennemis du Monde libre par l’élection du nouveau petit chéri de nos bien-pensants …

L’éditorial du quotidien « Al Quds Al Arabi »
Elections américaines: Une Intifada historique nommée Barack Obama

Chawki Freïha
Beyrouth
Logo MédiArabe.Info
lundi 3 novembre 2008

Le rédacteur en chef du quotidien « Al Quds Al Arabi », Abdelbari Atwane (premier journaliste à avoir rencontré Oussama Ben Laden), revient dans son éditorial du 3 novembre sur les élections américaines. Sous le titre provocateur « l’Intifada historique d’Obama », qui fait référence à l’Intifada palestinienne tant louée par le quotidien, Atwane souligne qu’« en l’absence d’une catastrophe, Obama sera élu, et le peuple américain, à travers son vote, aura lancé sa plus importante Intifada ».

Pour Atwane, « les Américains donnent ainsi le coup d’envoi de leur Intifada historique contre le racisme, de leur révolution contre le sectarisme et l’extrême droite. Un soulèvement contre les anglicans et contre l’esclavagisme en général… ». « Barack Obama, issu de la communauté noire et pauvre, qui parviendra, grâce à sa lutte personnelle et à sa persévérance, à diriger la superpuissance à travers les urnes, est le seul à pouvoir réconcilier l’Amérique avec elle-même et avec le monde entier, après huit années de la politique de George Bush qui a ruiné le pays et dilapidé son crédit de sympathie… », souligne l’éditorialiste. Il ajoute que « la défaite d’Obama face à John McCain est impossible à ce stade, bien qu’elle puisse survenir grâce à une fraude organisée. Mais dans ce cas, elle pourrait signer la fin des Etats-Unis, provoquer des divisions interaméricaines, des manifestations, des émeutes et une colère inégalée… Ce qui précipiterait la défaite de l’empire américain » [NDLR : le même journal avait longtemps mis en garde contre une explosion des banlieues françaises en cas de victoire de Nicolas Sarkozy face à Ségolène Royal].

L’éditorialiste critique, avec virulence, le candidat républicain : « Ceux qui reprochent à Obama son manque d’expérience doivent nous expliquer ce que les Etats-Unis et le monde ont gagné avec l’expérience de Bush durant des années, et qu’ils nous présentent une alternative crédible à Obama. Ce n’est pas le vieux McCain, qui prolongera la politique de Bush, ni sa colistière Sarah Palin, qui n’a eu son passeport que depuis un an, qui sortiront les Etats-Unis de la crise et de la faillite économique et morale ».

Louant à l’avance les bénéfices de la victoire d’Obama, Atwane précise que « (…) le changement attendu aux Etats-Unis aura sans aucun doute ses répercussions positives sur nous, les Arabes et les Musulmans, qui avons souffert d’une administration passée depuis huit ans sous le contrôle des sionistes, avec le hold-up du lobby israélien, dont l’objectif est de détruire le monde arabe et l’islam… ». Pour l’éditorialiste, « le changement aux Etats-Unis entraînera sans doute le changement dans les pays arabes. Les régimes arabes, tyranniques et corrompus, ont vécu grâce à leur alliance avec Washington profitable à Israël (…). Nous possédons les plus importantes richesses susceptibles de sauver le monde de la crise. Si ces richesses sont bien exploitées, nous pourrions imposer notre point de vue et servir nos causes, comme la famille juive des Rothschild avait exploité ses richesses pour acheter Lord Balfour et obtenir sa fameuse promesse au lendemain de la Première Guerre qui avait ruiné la Grande-Bretagne. Les conditions sont aujourd’hui réunies pour que les Arabes exploitent leurs richesses pour obtenir une promesse américaine favorable et corriger les erreurs historiques commises en Palestine. Il est de notre droit aujourd’hui d’afficher notre soutien à Obama, non pas parce que son père s’appelait Hussein, ni parce qu’il est noir, encore moins parce qu’il est d’origine musulmane. Mais simplement parce qu’il se révolte contre le mépris ».

Lire à ce sujet notre point de vue

Traduction et synthèse de Chawki Freïha

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :