Société: L’islam perdrait-il enfin sa clause du totalitarisme le plus favorisé? (Is Islam finally losing its most-favored totalitarianism clause?)

https://i1.wp.com/fr.sephoramusic.com/images/librairies/hr/18_1.jpgC’est dans la nuit de samedi à dimanche que la vitrine de la librairie Maison de la Bible de Paris, située sur le Boulevard Saint Michel a été brisée en mille morceaux. (…) A part la vitrine brisée, un seul ouvrage, qui y était exposé, a été endommagé: « Jésus et Mahomet » de Mark Gabriel, retrouvé déchiré en mille morceaux. (…) Mark Gabriel est en fait le pseudonyme d’un ancien professeur de théologie coranique de l’Université Al-Azhar du Caire. Déchiré entre l’image d’Islam politiquement correct que l’Université s’efforçait de donner et la réalité qu’il trouvait dans le Coran et surtout dans les cours de la prestigieuse institution musulmane, en fait terreau du fondamentalisme, Mark a quitté ses fonctions et a dû s’exiler après plusieurs arrestations et des menaces répétées sur sa sécurité. Ses livres, consacrés à présenter une vision réaliste de l’islamisme, sont à présent traduits dans plusieurs langues. 5 years later (octobre 2007)
C’est le grand phénomène de notre époque que la violence de la poussée islamique. Sous-estimée par la plupart de nos contemporains, cette montée de l’islam est analogiquement comparable aux débuts du communisme du temps de Lénine. Les conséquences de ce phénomène sont encore imprévisibles. A l’origine de la révolution marxiste, on croyait pouvoir endiguer le courant par des solutions partielles. Ni le christianisme, ni les organisations patronales ou ouvrières n’ont trouvé la réponse. De même aujourd’hui, le monde occidental ne semble guère préparé à affronter le problème de l’islam. André Malraux (1956)
Je n’en peux plus de ce mythe occidental qui distingue le barbarisme et le terrorisme de prétendus intégristes musulmans, et un soit disant islam vrai et, lui, pacifique, qui respecterait les droits de l’homme, les femmes, les non-musulmans. Cette analyse est juste bonne à soigner la conscience post-coloniale des Occidentaux. Parce que, de fait, le vrai musulman se doit de conquérir le monde et de traquer les infidèles, les juifs, les chrétiens. De considérer la femme comme un être inférieur. Tout cela figure dans les textes fondateurs. Ne vous trompez pas: il existe des musulmans modérés, mais l’islam n’est pas une religion modérée. Ainsi les musulmans qui osent émettre des critiques sont habituellement accusés d’hérésie puis décapités, crucifiés ou brûlés. Le prophète lui-même s’abaisse à l’assassinat politique, à l’élimination systématique de tout opposant. Ibn Warraq (« Pourquoi je ne suis pas musulman », 1995, traduit en 1999)

L’Islam perdrait-il enfin son privilège indû d’exterritorialité idéologique ou, pour reprendre les termes qu’avait utilisés Revel pour le communisme, sa « clause du totalitarisme le plus favorisé »?

Après l’importante lettre de Magdi Allam rappelant, dans le prestigieux Corriere della Serra la semaine dernière, la nature « physiologiquement violente » et « historiquement conflictuelle » de l’islam …

Et la résolution, il y a deux jours et à nouveau sous la pression de l’OCI, du Conseil des droits de l’homme de l’ONU sur « la lutte contre la diffamation des religions » se déclarant « préoccupé par les tentatives ayant pour objet d’assimiler l’islam au terrorisme, à la violence et aux violations des droits de l’homme » …

Voici, dans la même semaine et dans un forum du Nouvel Observateur, l’intéressante remise des pendules à l’heure de l’islamologue Anne-Marie Delcambre sur la fausse distinction islam intégriste/islam modéré et les dangers que l’islam pose non seulement pour le petit îlot de démocratie israélien en son sein mais pour nos sociétés démocratiques.

D’où le formidable défi auquel, après les autres totalitarismes du passé (communiste ou nazi) et sous les mêmes coups de butoir de la modernité d’origine occidentale et judéo-chrétienne, il est à son tour confronté.

A savoir, l’abandon de sa vision totalitaire fondée sur la hiérarchisation religieuse de l’humanité (une sorte de « racisme de religion ») lui faisant considérer comme inférieurs les membres des autres religions mais aussi bien, à un autre niveau, ses propres femmes.

Tout comme sa vision hégémonique légitimant, comme divinement ordonné, le recours à la violence (le jihad) pour l’imposer à tous, aussi bien à l’intérieur des pays qu’il contrôle déjà que dans les autres considérés comme à conquérir.

Mais surtout sa conception archaïque de l’origine de ses textes sacrés comme parole divine (c’est-à-dire directement dictée mot à mot par Dieu et non simplement inspirée par Dieu comme dans le judaïsme ou le christianisme) qui lui interdit justement toute modernisation

Extraits :

L´islam peut-il accepter la démocratie européenne? L´islam des textes, l´islam juridique, NON! C´est une théocratie (pouvoir de Dieu) et cela s´oppose à la démocratie (pouvoir du peuple)

L´Islam des textes juridiques punit de mort le fait de sortir de l´Islam (apostasie) mais cette peine juridique n´est pas dans le Coran, mais seulement dans les traditions (hadiths). Il n´empêche que dans la mentalité collective musulmane, il n´est pas accepté qu´un musulman quitte l´Islam. Rien de semblable pour le judaisme ou le christianisme.

“le christianisme a été sanguinaire en s´éloignant de ses textes, l´Islam l´est en se rapprochant des siens”. journaliste Conan

Ce sont les versets les plus durs qui abrogent (suppriment) les versets les plus doux, ce qui donne raison aux plus radicaux des Musulmans.

Une religion qui se contente de tourner autour d´un arbre ne présente pas de danger pour la société. Une religion qui demande que l´infidèle soit anéanti me pose un énorme problème en tant qu´agnostique, athée, ou adhérent d´une autre religion.

Les Musulmans en Europe peuvent poser problème, dans la mesure où ils n´acceptent pas la morale “laxiste” occidentale. Pour le Musulman croyant de base, l´homosexualité acceptée en Hollande, par exemple, est une abomination. Il y a alors un conflit de cultures. Les Etats-Unis, beaucoup plus religieux, présentent moins de problèmes pour un Musulman, sans parler du fait que le Musulman sociologique américain n´est pas le même que celui de la Hollande. Le Musulman en Hollande (souvent Marocain) vient d´un milieu beaucoup plus pauvre et moins cultivé. Pour les Etats-Unis, les classes défavorisées sont plutôt les Latinos et les Noirs. Le problème sociologique est donc totalement différent.

Ne rien dire sur la judéophobie qui existe dans les textes fondateurs de l´Islam, n´est ce pas laisser se développer un antisémitisme qui peut conduire à une deuxième Shoah ?

Le catholicisme ne changera jamais le fait que pour lui, Jésus est le fils de Dieu (incarnation, rédemption, etc.) L´Islam ne changera jamais le fait que le Coran est la parole de Dieu. Si dans le catholicisme il y a incarnation, dans l´Islam il y a “inverbation”, c´est a dire , c´est Dieu qui se fait Verbe, parole divine incarnée dans un texte sacré. Ce sont des dogmes qui ne pourront jamais changer, sauf à changer la religion elle même.

Sur la personnalité de Mahomet, beaucoup d´encre continuera à couler. Je pense qu´à la Mecque, ce fut un inspiré qui cherchait à faire prévaloir la loi de Moïse. A Médine, confronté aux difficultés tribales à caractère politique, il s´érigea en chef de guerre. Mais en Arabie, pour survivre, il fallait combattre. C´est ce qu´il fit.

L´Islam ne pourra sortir de ses textes qu´en acceptant de considérer que le Coran est inspiré par Dieu, et non pas dicté par Dieu. (…) Le Coran dicté par Dieu ne permet pas de changer quoi que ce soit. Inspiré par Dieu, il autoriserait une interprétation, donc une modernisation. Textes inspirés, c´est ce qui existe dans le judaïsme et le christianisme. Seulement dans ce dernier cas, on ne peut pas contester la divinité de Jésus. Pour l´islam, on ne peut pas contester le caractère divin de la parole de Dieu.

Pour moi, on juge l´arbre à ses fruits. Le résultat des textes fondateurs de l´Islam, appliqués à la lettre, ne peut pas conduire à un progrès tel que l´envisage l´Occident. Les buts poursuivis sont radicalement contraires.

le voile n´est pas qu´un signe religieux ostentatoire, c´est une obligation religieuse pour le pieux Musulman, et c´est aussi un message que la femme voilée lance à ses proches : un message de soumission à la suprématie de l´homme, lui même soumis à Dieu. Accepter cela au nom d´une prétendue liberté, c´est ce que Taguieff appelle “la corruption des concepts”. La liberté entendue au sens occidental ne doit pas être détournée de son sens initial pour aboutir au résultat inverse.

Il est exact que le raidissement des intégristes peut être un réflexe de défense mais il n´y a pas que cela. Les intégristes ne font qu´appliquer les textes et c´est bien là le problème. Ce sont les textes qui posent problème.

Etes-vous sioniste?

Réponse : Je le suis devenue, dans la mesure où je pense que l´Etat d´Israël est menacé et qu´une grande hypocrisie entoure la question de l´existence de ce petit pays.

Y a-t-il un risque que l´islam détruise notre mode de vie en France ? Alimentation, habitat, relations hommes femmes etc..

Réponse : Qu´il y ait un changement, c´est certain. mais à moins d´interdire aux “communautés” d´être “visibles”, il faudra bien se résigner à ces changements que vous évoquez.

pour le Coran, les Juifs ont encouru la colère de Dieu (sourate 1) et ceci jusqu´au jugement dernier pour avoir rompu l´alliance. Les Juifs ont donc des raisons valables de faire attention au contenu des textes.

L´islam est-elle une religion de paix, de tolérance et d´amour ?

Réponse : C´est difficile de qualifier l´Islam par analogie avec le christianisme. Ces trois termes ne correspondent à rien dans les textes musulmans. “Religion de paix” ? Le Djihad (guerre sainte) est prescrit par les textes. “Tolérance” ? Le non-Musulman n´est pas l´égal du Musulman et ne saurait avoir le même statut (statut inférieur de dhimmitude, c´est a dire protection moyennant impôts, et humiliation) “Amour” ? Une religion de la loi ne peut pas avoir les caractéristiques de l´amour. En latin, dura lex, sed lex : la loi est dure, mais c´est la loi.

Le Djihad, contrairement à ce que prétendent certains, est bien inscrit dans les textes: il est écrit dans la sourate 2 : “Koutiba ´alaykum(u) al-Qitälou” : le combat vous a été prescrit.

On touche à un énorme problème, à savoir qu´on ne peut pas humainement et politiquement stigmatiser toute une population, les musulmans qui se trouvent dans les pays non musulmans; d´autant plus que parmi les musulmans, il en est qui ne pratiquent pas, où peu. Cette distinction est une distinction qui évite de confondre textes et personnes. On ne peut pas “essentialiser” les musulmans. Seulement la difficulté c´est que les textes dans leur essence sont intouchables et inchangeables.

Il y a l´islam tout court. Il est très dangereux de parler d´islam de France, car c´est ne pas tenir compte des textes, et ne considérer que le contexte. C´est au niveau de la pratique qu´il peut y avoir des différences. Le problème est philosophique, à savoir faut-il appliquer les textes à la “lettre” ou tolérer un assouplissement. Seulement les théologiens de l´islam ont déjà donné des réponses qui sont appliquées dans les pays musulmans. L´Europe sera-t-elle à l´origine d´un schisme dans l´islam? Rien n´est exclu, seulement ceux attachés aux textes seront toujours là pour les défendre, et ils restent l´écrasante majorité dans les pays musulmans.

Pour le pieux musulman traditionnel, “le paradis est à l´ombre des sabres”.

La place réservée aux femmes dans le Coran ? Sur le plan de la croyance, la croyante est au niveau du croyant (sauf certaines traditions qui considèrent que la femme indisposée ne peut pas prier, ni jeûner). Mais c´est sur le plan juridique que le droit musulman en fait la moitié d´un homme. Pour être honnête, il faut dire qu´en islam, la femme riche et savante peut très bien négocier des contrats très avantageux pour elle. La femme a la libre disposition de ses biens, car le prophète à la Mecque, en épousant Khadija, épousait une femme de 15 ans plus âgée que lui, et qui était sa patronne, propriétaire de caravanes. Sourate 33 verset 21, vous avez dans le messager d´Allah un excellent modèle. Donc pour le musulman, cet exemple peut être aussi imité. Rappelons quand même que sur la condition de la femme, aucune société n´est idéale, et qu´il a fallu longtemps en occident pour que la femme puisse se dispenser de la signature de son mari.

Le blasphème, c´est à dire attaquer ce qui est considéré comme sacré est passible de mort en droit musulman. Il n´est donc pas étonnant que la mentalité collective musulmane ne soit pas préparée à un changement radical pour tout ce qui touche le sacré. L´Occident fonctionne, depuis Nietzsche comme si Dieu était mort. Pour le Musulman traditionnel, les droits de Dieu sont au-dessus du droit des hommes.

L´islam Jeudi 27 mars 2008 de 11h00 à 13h20

Avec Anne-Marie Delcambre, spécialiste de l´islam, auteur de “Mahomet” (mars 2008, Desclée de Brouwer)

Question de : hermes1

L´islam peut il accepter la démocratie europeenne?

Réponse : Bonjour à tous. Je suis très heureuse d´être sur ce forum et vais essayer de répondre de manière concise aux questions. L´islam peut-il accepter la démocratie européenne? L´islam des textes, l´islam juridique, NON! C´est une théocratie (pouvoir de Dieu) et cela s´oppose à la démocratie (pouvoir du peuple)

Question de : Elsa

Bonjour Anne-Marie Delcambre. Est-on en fait assez informé sur l´islam ? N´y a-t-il pas trop de personnes qui disent “Islam=intégrisme” ? En cela, votre livre sera utile. Merci et bravo. Je suis titulaire d´une maîtrise d´histoire et sait à quel point iil est important d´aller vers les documents et les faits contre “l´air du temps” et tous les poncifs.

Réponse : On n´est jamais assez informé sur l´Islam. Merci pour vos encouragements.

Question de : Internaute

Que peut apporter de positif l´Islam à une Française moderne?

Réponse : Rien, si on s´en tient à l´Islam des textes. Ce dernier ne peut apporter qu´un certain intégrisme.

Question de Gérard :

Mme Delcambre, pourquoi vous êtes-vous rapprochée de certains cercles politiquement très douteux ?

Réponse : Je ne fais absolument pas de politique, je ne mène pas non plus un combat religieux. Je ne peux pas empêcher des cercles douteux de récupérer mes propos.

Question de : jccl

L´apostat passible de la peine de mort figure-t-il dans le coran ? Et qu´en est-il du judaisme et du christianisme sur ce problème ?

Réponse : L´Islam des textes juridiques punit de mort le fait de sortir de l´Islam (apostasie) mais cette peine juridique n´est pas dans le Coran, mais seulement dans les traditions (hadiths). Il n´empêche que dans la mentalité collective musulmane, il n´est pas accepté qu´un musulman quitte l´Islam. Rien de semblable pour le judaisme ou le christianisme.

Question de : jean-louis

Bonjour Mme Delcambre, Peut-on rire de tout, y compris de la religion? Jean-Louis (Paris).

Réponse : Autrement dit, vous voudriez interdire le blasphème ? La religion n´est pas un domaine différent des autres domaines. Je suis laïque et je refuse de séparer le sacré du profane.

Question de : Internaute

Bonjour, Vous participez au site Libertyvox.com qui est pas mal controversé et qui est connu pour ses positions assimilant l´islam (pas l´islamisme) à un totalitarisme dangereux, similaire à ce que fut le nazisme au XXème siècle. Quelle est votre point de vue en tant qu´islamologue sur cette question. Que disent les textes ? On parle souvent de religion d´amour de tolérance et de paix au sujet de l´islam. Votre point de vue ? info ou intox ?

Réponse : Je participe effectivement au site Libertyvox, qui est controversé mais pas pour les raisons que vous indiquez. On ne peut assimiler l´Islam au nazisme dans la mesure où le nazisme parle de race, et la religion n´est pas une race. Mais en ce qui concerne le statut des Juifs dans les textes fondateurs de l´Islam, l´obligation d´être soumis à un statut d´inférieur, il est vrai que l´Islam peut poser problème si les textes sont “utilisés” par un “Führer”musulman. Par exemple, Ahmadinejad en Iran, qui rêve d´éradiquer Israël et les Juifs de la carte du monde.

Question de : Internaute

Pourquoi évoque-t-on toujours les Croisades, en oubliant son préalable, l´invasion arabo-musulmane du bassin méditerranéen ?

Réponse : Je reprendrai la phrase d´un journaliste Conan “le christianisme a été sanguinaire en s´éloignant de ses textes, l´Islam l´est en se rapprochant des siens”.

Question de : Internaute

Comment concilier logiquement l´existence de règles d´abrogation avec la prétention du Coran revendiquée de constituer une parole divine ? Dieu peut-il changer d´avis ?

Réponse : Dieu est tout puissant, sa volonté est arbitraire et ce n´est pas, dans l´esprit des Musulmans, aux hommes de juger la progression de la révélation.

Question de : Internaute

Quelles sont les conséquences pratiques des règles d´abrogation ?

Réponse : Ce sont les versets les plus durs qui abrogent (suppriment) les versets les plus doux, ce qui donne raison aux plus radicaux des Musulmans.

Question de : Internaute

N´y a-t-il pas une grande naïveté à considérer que toutes les religions se valent ? Dirait-on la même chose des idéologies politiques ?

Réponse : Je me refuse à porter un jugement de valeur sur les religions, sauf à considérer leur caractère plus ou moins dangereux. Une religion qui se contente de tourner autour d´un arbre ne présente pas de danger pour la société. Une religion qui demande que l´infidèle soit anéanti me pose un énorme problème en tant qu´agnostique, athée, ou adhérent d´une autre religion.

Question de : Internaute

Pourquoi la placide Hollande semble-t-elle concentrer toutes les crispations envers l´Islam ?

Réponse : Les Musulmans en Europe peuvent poser problème, dans la mesure où ils n´acceptent pas la morale “laxiste” occidentale. Pour le Musulman croyant de base, l´homosexualité acceptée en Hollande, par exemple, est une abomination. Il y a alors un conflit de cultures. Les Etats-Unis, beaucoup plus religieux, présentent moins de problèmes pour un Musulman, sans parler du fait que le Musulman sociologique américain n´est pas le même que celui de la Hollande. Le Musulman en Hollande (souvent Marocain) vient d´un milieu beaucoup plus pauvre et moins cultivé. Pour les Etats-Unis, les classes défavorisées sont plutôt les Latinos et les Noirs. Le problème sociologique est donc totalement différent.

Question de : Internaute

Vous arrive-t-il de vous censurer ou d´adoucir votre propos ?

Réponse : Je ne me censure pas, parce que cela voudrait dire que ce que je dis ne repose pas sur des textes. Or, ce n´est pas le cas. Quant à adoucir mes propos, je trouve cela un peu malhonnête, un danger quel qu´il soit doit être dénoncé avec vigueur. Je suis contre l´hypocrisie et le mensonge.

Question de : Internaute

on entend parler de dialogue inter religieux mais comment l´islam considère t´il la sainte trinité?

Réponse : La Sainte Trinité est une abomination pour l´Islam, Dieu n´a pas de fils et la Trinité est un polythéisme. Donc, aucun accord n´est possible sur ce point, la croix est un objet d´horreur pour le pieux Musulman.

Question de : Internaute

Bonjour, Ne connait-on Mahomet, comme Jésus, que par les écrits largement postérieurs à sa mort, ou existe-t-il davantage de documents?

Réponse : Il y aura toujours une part d´inconnu dans le récit de la vie des figures religieuses. Effectivement pour le prophète de l´Islam, nous travaillons sur ce que nous propose la tradition musulmane. C´est une histoire “sainte” que souvent nous reproduisons, et j´en suis bien consciente. Sortir de cette histoire expose aussi à des contresens et c´est également très grave.

Question de : Internaute

Bonjour, est-ce que Anne-Marie Delcambre peut expliquer ce que veut dire “dar al-islam” et dar al-harb” ? Merci

Réponse : “Dar al-Islam”, “la maison de l´Islam”, englobe les territoires soumis à la loi musulmane. “Dar al-harb”, “la maison de la guerre”, vise les territoires qui doivent être conquis, c´est-à- dire les territoires non musulmans.

Question de : Internaute

En Belgique un prêtre est attaqué parce qu´il explique l´islam et la vie de Mahomet qu´en pensez-vous? Du prêtre et de ce qu´il dit. A-t-il raison? Michel de Charleroi.

Réponse : Le prêtre que vous citez est le père Samuel de Montigny sur Sambre, près de Charleroi, je le connais et je soutiens son combat car il connait l´araméen; le turc, le kurde, l´arabe ; ayant vécu 35 ans en terre musulmane, il est au courant de l´Islam juridique pratiqué dans les pays musulmans.

Question de : Internaute

Fustiger une religion, heurter des millions de gens dans leur fois: est-ce vraiment productif?

Réponse : Ne rien dire sur les dangers des religions, quand il y en a, par exemple s´incliner sur des phrases dans le catholicisme concernant les Juifs, comme “le peuple déïcide”, qu´en pensez-vous ? Cette phrase n´est-elle pas un peu responsable de la Shoah ? Ne rien dire sur la judéophobie qui existe dans les textes fondateurs de l´Islam, n´est ce pas laisser se développer un antisémitisme qui peut conduire à une deuxième Shoah ?

Question de : Internaute

Bonjour, Le christianisme ouvert et tolérant d´aujourd´hui n´a rien à voir avec celui de l´inquisition, des croisades ou de la colonisation, c´est un fait. Ce qui prouve que les religions sont des institutions humaines qui évoluent avec les âges. Pourquoi refuser de voir que l´Islam peut lui aussi changer?

Réponse : Le catholicisme ne changera jamais le fait que pour lui, Jésus est le fils de Dieu (incarnation, rédemption, etc.) L´Islam ne changera jamais le fait que le Coran est la parole de Dieu. Si dans le catholicisme il y a incanation, dans l´Islam il y a “inverbation”, c´est a dire , c´est Dieu qui se fait Verbe, parole divine incarnée dans un texte sacré. Ce sont des dogmes qui ne pourront jamais changer, sauf à changer la religion elle même.

Question de : Internaute

Pourquoi l´islam n´a-t-elle pas de chef? Et quelles conséquences?

Réponse : Le Califat a été supprimé en 1924. Effectivement, il n´y a plus de chef de la Communauté (un peu comme un catholicisme sans papauté). Les conséquences sont que divers pays musulmans cherchent à s´ériger en leaders religieux, d´où les luttes entre pays (Egypte, Arabie Saoudite) et entre branches de l´Islam (sunnismes, chiisme, etc.)

Question de : Internaute

Qui était vraiment Mahomet ? un vrai guide spirituel initiateur du coran ou un chef de guerre assoiffé de conquêtes tant militaires que féminines ?.

Réponse : Sur la personnalité de Mahomet, beaucoup d´encre continuera à couler. Je pense qu´à la Mecque, ce fut un inspiré qui cherchait à faire prévaloir la loi de Moïse. A Médine, confronté aux difficultés tribales à caractère politique, il s´érigea en chef de guerre. Mais en Arabie, pour survivre, il fallait combattre. C´est ce qu´il fit.

Question de : Internaute

Vous définissez-vous comme islamophobe?

Réponse : Je ne reprendrais pas un qualificalif proposé par Khomeiny. Je ne puis être islamophobe dans la mesure où je suis islamologue, et que je ne saurais avoir peur de ma matière de spécialisation.

Question de : Internaute

Le Coran est politique! Il dit (Sourate 32 verset 25): les gens de droite, ce sont ceux qui iront au paradis. Et verset 26 : les gens de gauche, se sont ceux qui vont en enfer. Je crois d´ailleurs que sur ce point, le Coran, l´Ancien et le Nouveau testament disent exactement la même chose, non? (Ah! non! les catholiques ont soudainement “supprimé” les Enfers)

Réponse : Il faut savoir que dans la langue arabe, le mot “yamin” signifie la chance et le bonheur, d´où l´Arabie “eureuse”, le Yemen. La gauche est synonyme de malchance, mais rien de politique la dedans.

Question de : Internaute

L´Islam fait peur à l´Occident. Comment l´Islam d´aujourd´hui peut-il sortir de l´interprétation rétrograde, obscurantiste et misogyne des textes pour évoluer vers une conciliation entre la foi, le progrès et la modernité ?

Réponse : L´Islam ne pourra sortir de ses textes qu´en acceptant de considérer que le Coran est inspiré par Dieu, et non pas dicté par Dieu.

Question de : Internaute

pourquoi l´islam est si mal vu en Europe? cela n´est-il pas du a une méconnaissance de cette religion? l´incompréhension des occidentaux pour l´islam ne conduirait-elle pas au “choc des civilisations” tant redouté?

Réponse : Pour moi, on juge l´arbre à ses fruits. Le résultat des textes fondateurs de l´Islam, appliqués à la lettre, ne peut pas conduire à un progrès tel que l´envisage l´Occident. Les buts poursuivis sont radicalement contraires.

Question de : Internaute

la loi sur “les signes religieux ostentatoires” n´est-elle pas une restriction de libertés faite aux musulmans (surtout les femmes) a qui on impose de se vêtir et se comporter comme des occidentaux?

Réponse : Vous parlez sans doute du voile, mais le voile n´est pas qu´un signe religieux ostentatoire, c´est une obligation religieuse pour le pieux Musulman, et c´est aussi un message que la femme voilée lance à ses proches : un message de soumission à la suprématie de l´homme, lui même soumis à Dieu. Accepter cela au nom d´une prétendue liberté, c´est ce que Taguieff appelle “la corruption des concepts”. La liberté entendue au sens occidental ne doit pas être détournée de son sens initial pour aboutir au résultat inverse.

Question de : Internaute

est ce une erreur de penser que le raidissement des intégristes peut etre considéré comme un réflexe de défense contre l´abandon par les jeunes musulmans en france des valeurs de l´islam au profit des valeurs occidentales et principalement chez les filles?

Réponse : Il est exact que le raidissement des intégristes peut être un réflexe de défense mais il n´y a pas que cela. Les intégristes ne font qu´appliquer les textes et c´est bien là le problème. Ce sont les textes qui posent problème.

Question de : Internaute

Comment êtes-vous devenue “spécialiste de l´islam” ? Et pourquoi ce choix ?

Réponse : Je suis juriste à l´origine et je voulais faire une thèse en droit musulman. Mon professeur de droit m´a conseillé de m´apprendre l´arabe et je me suis piqué au jeu car j´adore les langues.

Question de : Internaute

Etes-vous sioniste :-) ? Merci.

Réponse : Je le suis devenue, dans la mesure où je pense que l´Etat d´Israël est menacé et qu´une grande hypocrisie entoure la question de l´existence de ce petit pays. C´est la raison pour laquelle mon dernier livre “Soufi ou Mufti ? Quel avenir pour l´Islam ?” a été préfacé par Daniel Pipes, un islamologue américain considéré comme sioniste.

Question de : Internaute

Peut-on réellement parler d´islamophilie sans évoquer une islamophobie avérée ?

Réponse : Je récuse le terme d´islamophobie comme je l´ai déjà dit, et s´il fallait inventer un terme, je préfère celui, inventé sur le forum Libertyvox par ffl, d´islamoscepticisme. En revanche, en ce qui concerne l´islamophilie, il est certain que pour des raisons qu´il serait trop long d´expliquer, il y a sutout dans une Europe un peu blasée, une attirance pour l´Islam assimilé à l´exotisme et aux pays du soleil.

Question de : Internaute

Y a-t-il un risque que l´islam détruise notre mode de vie en France ? Alimentation, habitat, relations hommes femmes etc..

Réponse : Qu´il y ait un changement, c´est certain. mais à moins d´interdire aux “communautés” d´être “visibles”, il faudra bien se résigner à ces changements que vous évoquez.

Question de : Internaute

Avez-vous soutenu Redeker ??

Réponse : Oui, mais je reproche à Rédeker de ne pas avoir cité de textes à l´appui de son argumentation. C´est dommage car dans le fond, il a raison mais pour un philosophe, il ne donne aucune preuve, ce qui intellectuellement, affaibli sa démonstration.

Question de : Internaute

L´appel de l’eurodéputé socialiste Benoît Hamon pour que l?Union européenneprotège Ayaan Hirsi Ali, menacée de mort pour ses critiques de l’islam, n’a recueilli que 144 signatures chez les 785 parlementaires. Qu´en pensez-vous ?

Réponse : Je ne fais pas de politique et je suis mal placée pour répondre à cette question. Ce que je puis seulement dire, concernant Ayaan Hirsi Ali, c´est qu´elle a raison quand elle dit qu´il n´y a pas d´Islam de France, qui serait par exemple l´Islam du vin, ou d´Islam de Hollande, qui serait l´Islam des polders, mais qu´il y a l´Islam tout court, qui est celui du Coran et du prophète.

Question de : Internaute

Avez-vous lu “Muhammad, vie du prophète” de Tarik Ramadan ? Et le “Mahomet” de Maxime Rodinson ?

Réponse : Oui, j´ai lu les deux. L´Islam de Maxime Rodinson est plus historique, celui de Tariq Ramadan est une réflexion mystique, soufie, à l´usage des Occidentaux et des Musulmans occidentalisés. Car Tariq Ramadan connait très bien la loi de l´Islam et s´est refusé à faire une biogaphie comme celle de Ibn Hicham, qui mentionne les batailles du prophète et ses faits et gestes qui parfois n´ont rien de particulièrement doux.

Question de : Internaute

bonjour madame, doit-on penser qu´il y a une continuité théologique entre Jésus et Mahomet? Ou s´agit-il plutôt d´une rupture?

Réponse : Il s´agit là d´un problème purement théologique, et étant agnostique, voire athée, cela ne me concerne pas.

Question de : lecteur

Pourquoi tant de peur vis a vis de l´islam

Réponse : Pourquoi tant de violences commises en son nom ?

Question de : Internaute

” Les Arabes voient en les Juifs les nouveaux Croisés, un nouvel avatar de l’Europe colonialiste. Les Juifs voient en les Arabes une réincarnation de leurs persécuteurs d’hier : les auteurs des pogroms nazis.” C´est d´Amos Oz. Qu´en pensez-vous ?

Réponse : Les Arabes voient effectivement aujourd´hui dans les Juifs l´Europe colonialiste et certains Juifs peuvent voir dans les Arabes leurs colonisateurs d´hier. Mais ce sont là des raccourcis. Ce qui est certain, c´est que pour le Coran, les Juifs ont encouru la colère de Dieu (sourate 1) et ceci jusqu´au jugement dernier pour avoir rompu l´alliance. Les Juifs ont donc des raisons valables de faire attention au contenu des textes, mais il s´agit de l´Islam, je vous appelle que dans les Arabes il y a aussi des Arabes chrétiens.

Question de : Internaute

Avez-vous déjà voyagé dans les pays musulmans ?

Réponse : Oui, bien sur. Mais en Orient (Liban, Syrie, Jordanie…)

Question de : Internaute

L´islam est-elle une religion de paix, de tolérance et d´amour ?

Réponse : C´est difficile de qualifier l´Islam par analogie avec le christianisme. Ces trois termes ne correspondent à rien dans les textes musulmans. “Religion de paix” ? Le Djihad (guerre sainte) est prescrit par les textes. “Tolérance” ? Le non-Musulman n´est pas l´égal du Musulman et ne saurait avoir le même statut (statut inférieur de dhimmitude, c´est a dire protection moyennant impôts, et humiliation) “Amour” ? Une religion de la loi ne peut pas avoir les caractéristiques de l´amour. En latin, dura lex, sed lex : la loi est dure, mais c´est la loi.

Question de : Marie

Bonjour Madame Delcambre. Pouvez-vous nous éclairer sur la question du djihad ? Merci bien à vous.

Réponse : Le Djihad, contrairement à ce que prétendent certains, est bien inscrit dans les textes: il est écrit dans la sourate 2 : “Koutiba ´alaykum(u) al-Qitälou” : le combat vous a été prescrit.

Question de : Internaute pourquoi nos intellectuels se sentent ils obligés de dire “pas d´amalgame islam islamisme”, alors qu´ils avouent eux meme ne rien connaitre à l´islam ? comment expliquer cette forme d´aliénation et leur manque de recherche sur l´islam ?

Réponse : On touche à un énorme problème, à savoir qu´on ne peut pas humainement et politiquement stigmatiser toute une population, les musulmans qui se trouvent dans les pays non musulmans; d´autant plus que parmi les musulmans , il en est qui ne pratiquent pas , où peu. Cette distinction est une distinction qui évite de confondre textes et personnes. On ne peut pas “essentialiser” les musulmans. Seulement la difficulté c´est que les textes dans leur essence sont intouchables et inchangeables.

Question de : Internaute

Comment pouvez-vous dire qu´il n´y a pas d´islam de France? c´est pourtant un fait quand on fréquente des tas de gens de tradition familiale musulmane mais qui ont une lecture souple des interdits (notamment)!

Réponse : Il y a l´islam tout court. Il est très dangereux de parler d´islam de France, car c´est ne pas tenir compte des textes, et ne considérer que le contexte. C´est au niveau de la pratique qu´il peut y avoir des différences. Le problème est philosophique, à savoir faut-il appliquer les textes à la “lettre” ou tolérer un assouplissement. Seulement les théologiens de l´islam ont déjà donné des réponses qui sot appliquées dans les pays musulmans. L´Europe sera-t-elle à l´origine d´un schisme dans l´islam? Rien n´est exclu, seulement ceux attachés aux textes seront toujours là pour les défendre, et ils restent l´écrasante majorité dans les pays musulmans.

Question de : vert galant

quelle relation entre jihad et paradis (celui du coran bien-sûr)

Réponse : Pour le pieux musulman traditionnel, “le paradis est à l´ombre des sabres”.

Question de : Internaute

L´Islam ne pourra sortir de ses textes qu´en acceptant de considérer que le Coran est inspiré par Dieu, et non pas dicté par Dieu. Que voulez-vous dire ?

Réponse : Le Coran dicté par Dieu ne permet pas de changer quoi que ce soit. Inspiré par Dieu, il autoriserait une interprétation, donc une modernisation. Textes inspirés, c´est ce qui existe dans le judaïsme et le christianisme. Seulement dans ce dernier cas, on ne peut pas contester la divinité de Jésus. Pour l´islam, on ne peut pas contester le caractère divin de la parole de Dieu.

Question de : Internaute

Vous dites être laÎque, pourtant vous semblez proche du prêtre belge Père Samuel. Qu´est-ce qui vous rapproche de lui au point de faire des conférences avec lui sur la radio canadienne rockik.com ? la religion ?

Réponse : Ce qui me rapproche de lui, ce n´est pas ce qu´il raconte. C´est qu´il applique ses textes, et qu´il connaît l´araméen, le turc, le kurde, l´arabe, et la théologie catholique en même temps. Et pour moi le savoir, d´où qu´il vienne doit être respecté. Je veux entendre le rabbin exposer fidèlement sa tradition, l´imam exposer la sienne, de même que le curé. Mais je déteste ceux qui trafiquent, ceux qui modifient et présentent une version différente de la version classique. Cela entraîne de la confusion dans l´esprit des gens, et personne ne s´y retrouve. Cela me fait penser à ces amateurs de nourriture chinoise en Europe. Ainsi un ami arrivé en Chine a cru qu´il allait retrouver sa nourriture chinoise occidentalisée, son foie ne s´en est pas encore remis. Il a vomi ses tripes.

Question de : Internaute

Quelle est la place réservée aux femmes dans le Coran ?

Réponse : La place réservée aux femmes dans le Coran ? Sur le plan de la croyance, la croyante est au niveau du croyant (sauf certaines traditions qui considèrent que la femme indisposée ne peut pas prier, ni jeûner). Mais c´est sur le plan juridique que le droit musulman en fait la moitié d´un homme. Pour être honnête, il faut dire qu´en islam, la femme riche et savante peut très bien négocier des contrats très avantageux pour elle. La femme a la libre disposition de ses biens, car le prophète à la Mecque, en épousant Khadija, épousait une femme de 15 ans plus âgée que lui, et qui était sa patronne, propriétaire de caravanes. Sourate 33 verset 21, vous avez dans le messager d´Allah un excellent modèle. Donc pour le musulman, cet exemple peut être aussi imité. Rappelons quand même que sur la condition de la femme, aucune société n´est idéale, et qu´il a fallu longtemps en occident pour que la femme puisse se dispenser de la signature de son mari.

Question de : Internaute

Pourquoi la critique du Coran et de la personne de Mahomet est-elle aujourd´hui encore aussi mal perçue dans le monde musulman ? Le Coran et Mahomet ont-ils, en Islam, un statut différent de celui de Moïse et de la Torah chez les juifs ou encore de celui de l´Evangile et de Jésus chez les chrétiens ?

Réponse : Le blasphème, c´est à dire attaquer ce qui est considéré comme sacré est passible de mort en droit musulman. Il n´est donc pas étonnant que la mentalité collective musulmane ne soit pas préparée à un changement radical pour tout ce qui touche le sacré. L´occident fonctionne, depuis Nietzsche comme si Dieu était mort. Pour le Musulman traditionnel, les droits de Dieu sont au dessus du droit des hommes. Le Forum a failli exploser du fait de l´abondance des questions, et la prolongation jusqu´à 13h10 n´aura pas suffi à répondre à toutes. Je suis vraiment désolée, je remercie ceux qui ont aidé à taper les réponses. J´ai été très heureuse de participer à un forum prestigieux. Jespère avoir apporté un peu plus de clarté pour résoudre les interrogations des internautes. Merci, à bientôt.

2 Responses to Société: L’islam perdrait-il enfin sa clause du totalitarisme le plus favorisé? (Is Islam finally losing its most-favored totalitarianism clause?)

  1. […] s’abaisse à l’assassinat politique, à l’élimination systématique de tout opposant. Ibn Warraq (“Pourquoi je ne suis pas musulman”, 1995, traduit en […]

    J'aime

  2. […] s’abaisse à l’assassinat politique, à l’élimination systématique de tout opposant. Ibn Warraq (“Pourquoi je ne suis pas musulman”, 1995, traduit en […]

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :