Laurent Murawiec: Petit dictionnaire moyen-oriental des idées reçues (Welcome to the land where camps have no tents!)

Gaza: a la « densité démographique la plus élevée du monde ». Cliché journalistique inepte mais fréquent. Les chiffres officiels : Gaza, 3 823 habitants par kilomètre carré, Paris XIème arrondissement : 41 053 hab./km2 …

Saviez-vous que les pauvres petits Pupilles des Nations palestiniens auront bientôt atteint les 800 milliards d’aide en à peine 60 ans?

Pas mal pour des gens qui étaient moins de 700 000 en 48 et sont maintenant quelque 4 millions! Mais bon les armes, ça coûte cher et quand on aime on compte pas!

Saviez-vous aussi qu’ils vivent aussi dans d’étranges « camps » faits… d’immeubles en béton (10 fois moins denses que le plus dense des arrondissements parisiens!) avec des drôles d’ambulances pour… le transport d’armes et de troupes ou à l’occasion la production de représentations théâtrales ou de fictions télé dites Enderlinades?

Voilà quelques unes des nombreuses découvertes que compte le petit glossaire du célèbre analyste franco-américain du Hudson Institute Laurent Murawiec …

A consulter d’urgence!

Petit dictionnaire moyen-oriental des idées reçues (1ère partie)
Laurent Murawiec
Metula News Agency
le 24/07/7

AFP : agence de presse chargée de la propagande extérieure de l’Autorité palestinienne. (Voir aussi Reuters).

Aide (arabe) : en additionnant les annonces officielles arabes annoncées à l’occasion des sommets arabes et islamiques, l’aide versée aux Palestiniens depuis 1948 se monte à 794 milliards de dollars.

Aide internationale : voir dans la Bible la manne envoyée du Ciel. Ici, le Ciel est remplacé par les ONG et organisations internationales, et permet de ne jamais se soucier des contraintes imposées par la réalité (budgets, déficits, etc.).

Al-Andalus : Paradis terrestre. Démonstration irréfutable que l’impérialisme islamique est une bénédiction pour tous, et que tout le monde l’adore. Ne jamais mentionner les pogromes commis par les Almohades et les autres, contre des Juifs et des chrétiens, ni l’infériorité constitutive qui les frappait.

Ambulance : camionnette revêtue des insignes du Croissant rouge. Elle a pour fonctions principales : (1) le transport de terroristes vers les lieux d’un attentat, (2) le transport d’armes, (3) l’exhibition télévisée (voir : CNN, BBC, France 2, etc.) au cas où elle a été atteinte par un projectile, et (4), le cas échéant, le transport des blessés (s’en procurer de faux si on n’en a pas de vrais sous la main et arriver à l’hôpital dans un vrai show son et lumière, après avoir prévenu les media susnommées). A ne jamais oublier, plus généralement, dans les mises en scène de douleur palestinienne.

Amnesty International : un Palestinien tue un Juif : quelles bonnes raisons le Juif a-t-il donné au Palestinien pour justifier son acte ? Cf. rapport d’Amnesty International no. 943/b/5 « 43 bonnes raisons » !

Amour de la vie : faiblesse méprisable des Juifs et des chrétiens.

Arabe : victime incarnée de l’impérialisme, du colonialisme et de l’exploitation (voir aussi : comptes en Suisse).

Arafat (Yasser) : Personnage de cirque au remarquable talent de ventriloque, d’illusionniste et de prestidigitateur. Tueur sans scrupules. Grand talent de papier tue-mouche sur lequel s’engluaient les idiots utiles.

Armée arabe : corps militaire aux fonctions variées : (1) se faire écraser par les armées adverses, (2) massacrer la population civile de son pays, (3) absorber un tel niveau du PNB qu’il ne reste plus rien pour le reste des besoins, sauf pour les kleptocrates au pouvoir.

Assassinat : (1) acte israélien ignoble ; (2) nom inadapté donné par la presse sous domination des Juifs à l’élimination d’un bourreau sioniste.

Auschwitz : « Les Allemands ne pardonneront jamais Auschwitz aux Juifs » a dit le psychiatre Zvi Rex. De même, les élites françaises ne pardonneront jamais Vichy aux Juifs.

Barre (Raymond) : Français innocent. Fonctionnaire pour qui la défense du parti du fonctionnariat passe toujours avant toute autre considération.

Barrière de sécurité (« mur ») : good walls make good neighbors, (« les bons murs font les bons voisins ». Ndlr.) sauf au Moyen Orient. Empêche regrettablement le libre accès palestinien aux Juifs à exterminer. (« Shocking ! » – une journaliste de la BBC).

Barrière israélienne : crime suprême – coupe en deux des vergers – qui justifie à lui seul la re-convocation du Tribunal de Nuremberg.

BBC : « Mais évidemment, vous ne pouvez pas soutenir sérieusement qu’Israël ne se conduit pas comme un Etat nazi… ? ». Question objective posée par une présentatrice équilibrée de la BBC au cours d’un débat télévisé courtois.

Bébé : futur sioniste. Cible légitime.

Bet’ selem : organisation qui se consacre à tendre l’autre joue des autres.

Blonde : chez la femme, couleur de cheveux favorite des jihadis candidats au meurtre, pour l’heure de la gratitude d’Allah.

Bôle-Richard (Michel) : Victime incurable de troubles oculaires : témoin d’un crime qui identifie catégoriquement l’assassin comme la victime. A le nerf optique si endommagé qu’il a été embauché comme photographe par Le Monde mais pourrait tout autant faire l’affaire à l’Agence Reuters (voir plus haut).

Bombe : expression anxieuse de griefs et de frustrations diverses.

Bourreau : caractère héréditaire, état natif de l’Israélien ; voir les Protocoles des Sages de Sion et lire Edgar Morin.

Bousquet (René) : tueur de Juifs méthodique, mais il ne leur en voulait pas pour autant.

Budget : de quoi ? Vous rigolez ? On est à Ramallah (Gaza) ici ?

Camp (palestinien) : Partout ailleurs, un « camp de réfugiés » est une ville de toile faite de tentes et plantée sur la boue ou la poussière. Un « camp » de « réfugiés » palestiniens n’est pas un camp, n’a pas de tentes et n’abrite pas de réfugiés : c’est une ville en dur, avec des rues, des immeubles élevés, etc. Il abrite des Palestiniens parqués de force par leurs « frères arabes » et arnaqués par les « leaders » palestiniens. N’invoquer que le misérabilisme victimaire. Cameraman, SVP, pas trop de plans sur ces immeubles – il faut faire dans le style bidonville.

Capitulations : à partir du XVIème siècle, immunités et privilèges concédés à la France, puis à d’autres nations « franques » par le Sultan d’Istanbul dans ses domaines (au pluriel). Plus récemment, état normal des relations euro-arabes (au singulier).

Caricatures : voir émeutes.

Chabot (Arlette) : personnalité télévisuelle (France 2) ; comme l’état-major de l’Affaire Dreyfus, est en possession de toutes les preuves qu’il faut mais n’en montrera aucune, ce qui contribue, évidemment, à asseoir sa crédibilité (référence : Mohammed al-Dura).

Chirac (Jacques) : patient victime d’une maladie honteuse (arabophilie galopante avec morpions islamophiles) ; vient de perdre son immunité. Ancien propagateur d’odeurs devenu lui-même odoriférant. Transformateur de l’adage : « L’argent n’a pas d’odeur. »

Communauté internationale : entité amorphe dont la fonction principale est de condamner Israël et accessoirement les Etats-Unis. Mot-mélasse dans lequel la pensée s’englue.

Complot : sécrétion naturelle du monde non-arabe et non-musulman, qui n’ont qu’une seule passion : les détruire par les moyens les plus tordus.

Crime de guerre : activité de routine des Israéliens (voir : doigt palestinien coincé dans la porte et vociférations ultérieures).

Crime de guerre : notion a priori totalement et radicalement inapplicable à quiconque est palestinien ou même arabe.

Dhimmi : statut passionnément convoité par les chrétiens, les Juifs, les zoroastriens et autres Sabéens, en terre conquise par l’Islam. Comprend l’humiliation systématique, de nombreuses interdictions, empêchements et infériorités. Il faut être non-Musulman pour adorer ce statut (« Ils sont fous, ces Roumis… »).

Diplomate : confectionneur de plats moyen-orientaux dont toutes les recettes commencent par : « jeter: Israël dans l’eau bouillante » (var. : « dans le four. »)
Djihad : combat spirituel et intérieur qui consiste principalement à massacrer Juifs, chrétiens, hindouistes et musulmans dont la tête ne revient pas au Djihadiste.

Enderlin (Charles) : Scénariste et producteur de fictions. Capable de transformer le vivant en mort ; de faire apparaître et disparaître les cicatrices ; d’empêcher les blessures par balles de guerre de saigner. Journaliste à l’objectivité sans faille. Modèle professionnel de Jacques Chirac et des journalistes français. Détenteur de rushes invisibles, mais néanmoins accablants. Les montrera le jour suivant la Saint-GlinGlin 2019, à cause d’une clause signée avec les acteurs, MM. Al-Dura père et fils.

Enfants : futurs suicidés s’ils sont « palestiniens ».

Envoyé spécial : toujours disponible au bar du grand hôtel pour partager ses tuyaux avec ses collègues, qui les ont reçus des mêmes sources. Aurait pu écrire son papier avant d’arriver, sauf le prénom (Ahmed) du chauffeur de taxi, qui permet de donner un visage humain à la souffrance palestinienne.

Etats-Unis : l’impérialisme incarné ; toujours exiger plus de subventions de leur part, et qu’ils traitent sur un pied d’égalité leurs amis et leurs ennemis.

Fatah : organisation modérée dont le credo (Brigades des Martyrs d’al-Aqsa) est de tuer beaucoup de Juifs. On notera la différence radicale avec le Hamas, dont l’objectif est de tuer beaucoup de Juifs.

Finkielkraut : (Alain) : Coupable. Le faire taire.

Frères musulmans : matrice du Hamas ; l’extermination des Juifs est à son programme. Ne pas faire attention, c’est un artifice purement rhétorique pour mobiliser les masses.

Frustration (souvent usité en ajoutant « et colère ») : condition infantilisante attribuée au Palestinien par les victimologues. Ailleurs, les êtres humains agissent sur une base politique, ils font des choix plus ou moins rationnels. Dans les territoires, ce sont les émotions primitives qui sont censées devoir tout déterminer.

Garaudy (Robert) : spécialiste du grand écart : rien de ce qui est antisémite ne lui aura été étranger.

Gauche : a enfin pu, pour l’essentiel, se débarrasser de cette aberration temporaire que fut sa brève sympathie pour Israël. On respire.

Gauchiste : s’est pris pour un Juif allemand pendant cinq minutes, il y a fort longtemps. Cela n’a heureusement pas duré. S’est rattrapé depuis.

Gaza : a la « densité démographique la plus élevée du monde ». Cliché journalistique inepte mais fréquent. Les chiffres officiels : Gaza, 3 823 habitants par kilomètre carré, Paris XIème arrondissement : 41 053 hab./km2, Kowloon (Hongkong) : 1,9 millions/km2 (edt: 43, 000 en réalité).

Genet (Jean) : la trajectoire la plus courte du SS au Palestinien : le sur-place.

Guerre des Six Jours : grande victoire syro-égyptienne, durant laquelle les chars israéliens furent lamentablement incapables de couvrir les derniers 50 kilomètres qui les séparaient de Damas et du Caire.

Hamas : organisation charitable ; pourvoyeur de services sociaux pour les Palestiniens ; vecteur de La Rage et de La Frustration. Partisan irréductible de l’extermination des Juifs et d’Israël. Ne traiter le fait que comme exagération rhétorique bien compréhensible de la part des Victimes.

Hitler : n’en a pas fait assez. Mais ce qu’il a fait, mazette ! Objet d’admiration éperdue dans le monde arabo-musulman, lequel n’est pas anti-Sémite « puisque les Arabes sont des Sémites. ». Allez, encore une rafale !

Holocauste : n’a jamais eu lieu. A eu lieu mais de façon bien moindre que ne le prétendent les Juifs. Grand mensonge inventé par les Juifs pour dominer le monde. Cf. le grand historien Ahmadinejad et le très grand historien David Irving. Voir Sigmund Freud : vous ne m’avez jamais prêté ce chaudron, d’ailleurs je vous l’ai rendu, et il était percé.

Honneur : (voir aussi dignité), valeur absolue qui détermine le comportement au détriment de tout le reste. « L’honneur des Arabes », « l’honneur de l’Islam ». Exige, en particulier, le meurtre des filles, sans parler du meurtre des autres. Comportement toujours respectable parce que culturellement « authentique ».

Houri : 1/72ème de la récompense spirituelle des combattants. Virginité garantie, grâces rendues à Allah !.

Human Rights Watch : a beau mentir qui vient de loin.

Impérialisme : action magique menée à distance et secrètement, qui permet d’expliquer le tohu-bohu et l’arriération qui règnent au Moyen Orient et la totalité des turpitudes commises par les classes dirigeantes. « C’est à cause de l’impérialisme que… ».

Innocent : catégorie inexistante hors le monde musulman.

Irving (David) : grand historien anglais, persécuté par les Juifs.

Islam : religion de Paix, sauf tout le temps et partout, pour des raisons hautement justifiées.

Islamophobie : ne pas se prosterner devant la moindre manifestation de l’Islam. Suggérer, même à mots couverts, la moindre relation entre Islam et terreur est « islamophobe ». Insinuer, même prudemment, un lien entre émeutes de banlieues et religion d’origine ou de souche des perpétrateurs est ultra-islamophobe.

Jeningrad : Grenouille que les media objectifs (BBC, AFP, Reuters, Le Monde) avaient essayé de faire aussi grosse qu’un bœuf. La grenouille a explosé, non sans avoir, auparavant, fidèlement servi la Cause pendant quelques semaines. Les bovins n’en sont pas encore revenus : la farce dure d’habitude plus longtemps.

Jérusalem : troisième lieu saint de l’Islam, premier lieu saint du Cliché journalistique. Comme le disaient feu Yasser Arafat et feu le roi Fayçal d’Arabie, il n’y a jamais eu de présence juive dans la ville. Curieuse manie des Juifs d’y voir leur unique lieu saint.

Juifs : toupet infernal de dhimmis, qui, au lieu de se prosterner humblement prétendent résister à la Nation d’Allah. Du jamais vu ! Le châtiment devrait être exemplaire.

Lelong (Père) : prêtre d’une bonté si angélique qu’il sourit béatiquement sous la torture infligée aux autres.

Le Monde : journal clérical pratiquant de confession laïco-islamique. Bêtisier permanent de la génuflexion islamophile.

Liban : pays que la France aime tellement qu’elle l’a laissé aux tendres soins de la Syrie et de l’Iran (« responsabilités historiques… liens affectifs… communauté culturelle… francophonie. »).
Massacre : au cas où un attentat a (temporairement, inexplicablement) retenu l’attention de la « communauté internationale » à cause du trop grand nombre de bébés israéliens tués, expliquer que le massacre « ne sert pas l’image [ou : les intérêts] de la cause palestinienne ». Suggérer, de plus, que le Mossad ou le Shabak (Le Service de Sécurité Général. Ndlr.) étaient impliqués.

Massignon (Louis) : islamologue, inspirateur intellectuel de la « politique arabe de la France ». L’avait lui-même lancée dans les bordels homosexuels du Caire.

Mazen (Abou, dit Mahmoud Abbas), auteur d’une thèse de doctorat remarquée à l’Université Patrice Lumumba de Moscou; y analysait le document qui prouvait l’existence d’un maléfique complot juif à travers les âges (Cf. Protocoles des Sages de Sion). Depuis, s’est mué en modéré.

Mein Kampf: Excellente pédagogie quant à la nocivité des Juifs. En vente dans toutes les bonnes librairies arabes. Les nouvelles éditions moyen-orientales intitulent la traduction: Djihad

Petit dictionnaire moyen-oriental des idées reçues (2ème et dernière partie)
Laurent Murawiec à Washington
Le 25/07/7

Mossad : a monté la destruction des Tours Jumelles en manipulant des Musulmans qui n’en étaient pas et étaient d’ailleurs incapables de monter un coup de ce genre, la Gloire d’Allah soit sur eux, puisque aucun vrai Musulman…. De plus, la CIA et Cheney étaient dans le coup.

MRAP: organisation communiste consacrée à la délégitimation d’Israël et à la paix entre les autres peuples.

Mur: à Berlin, servait à empêcher les Allemands de l’Est de fuir la RDA; en Israël, sert à empêcher les assassins extérieurs de tuer ceux qui sont à l’intérieur. La totale ressemblance saute aux yeux.

Nasrallah (Cheikh) : a instamment émis le vœu qu’un grand nombre de Juifs s’installent en Israël afin qu’un plus grand nombre soit exterminé d’un coup à l’heure du grand règlement de compte. Omettre cette rhétorique de détail, somme toute bien compréhensible de la part des Opprimés. Homme politique qu’il convient d’intégrer au jeu parlementaire et de ne pas isoler (d’après un ancien premier ministre français à la chevelure abondante).

Nazis: amis des Arabes, devenus malheureusement moins efficaces après 1945.

Occupation: la raison pour laquelle ce Palestinien vient de se coincer le doigt dans la porte. Qui ne voit pas la causalité est islamophobe.

ONG: organisation auto-chargée d’avaliser la moindre baliverne émise par les organisations palestiniennes. N’ont jamais rencontré de dictateur arabe dont elles ne croient à la bonne foi, ni de tueur qui n’ait de circonstances atténuantes.

ONU: « machin ». Embryon de Droit international qui justifie à lui seul toutes les campagnes pour l’avortement. Jack l’éventreur y mène l’enquête, Pierrot le Fou y rend la justice, le prêtre y est un assassin récidiviste. Le pot-de-vin n’y est pas accepté à moins d’un hectolitre.

Pacifiste: Agneau qui adore dîner avec le loup, pourvu qu’Israël soit dans l’assiette (voir « idiot utile »).

Papon (Maurice) : Expéditeur spécialisé en futurs morts, et qui leur en veut. Figure moderne de Jean Valjean. N’a jamais rien fait dont son chef de service ait eu à rougir.

Palestine: petit bout de papier collé sur les cartes et atlas arabes pour cacher Israël

Palestinien: (1) bébé phoque de la Gauche européenne et de la Droite bien-pensante. (2) Espèce de victime largement préférée au Tibétain, au Darfourien, à l’Indio et autres. A l’avantage sur les autres d’être corrélatif de la haine du Juif. (3) D’apparition récente, inventé par le Colonel Nasser et fort prisé des régimes arabes et musulmans les jours de sommets diplomatiques. (4) N’est jamais responsable des conséquences de ses actions: c’est toujours la faute des autres.

Pierre (Abbé): si l’on ne peut même plus chercher la vérité historique auprès des révisionnistes, où va la charité?

Plan de paix: projet de « règlement » du conflit où la subtilité des détails proposés n’a pour but que de masquer les réalités. Il faut faire semblant d’y croire et s’agiter pour y faire croire. Il est impossible d’être Secrétaire d’Etat américain sans pondre un tel Plan qui portera son nom. Au fil des années l’activité s’est démocratisée: tout un chacun peut désormais y aller de son plan à lui.

Politique arabe (de la France): reconstitution velléitaire d’empire dissous; reniement post-daté de la bataille de Poitiers ; lancée au compte du général de Gaulle par le nazi Jacques Benoist-Méchin ; l’art de faire financer par le contribuable français le don de crédits bonifiés, jamais remboursés, à certains pays, dans le but de leur faire soutenir le rôle soi-disant prééminent de la France dans le monde, tout en leur donnant des armes dont ils sont incapables de se servir. Voir aussi: financement des partis politiques français. Voir enfin: Jacques Chirac (financement des campagnes électorales de).

Porte (doigt dans la): instrument du complot juif – c’est l’endroit où le comploteur voulait introduire le doigt palestinien pour lui faire du mal.

Presse arabe: est à la politique arabe ce que les égouts sont aux cloaques.

Prisonnier: (a) palestinien: a droit à un avocat; (b) sioniste: à droit à la torture.

Processus de paix: beaucoup de processus, aucune paix. Permet à de nombreux diplomates de voyager en première classe pour y participer, à beaucoup de journalistes de secouer leurs micros, aux experts de pontifier. Il ne s’y passe jamais rien, mais quelle poudre aux yeux!

Production: (terme économique) pratique peu usitée et nuisible à la cause palestinienne, qui a, avant tout, besoin d’armes.

Proportionnalité: absence de réaction israélienne à une sanglante attaque arabe.

Protocoles des Sages de Sion: best-seller, source toujours republiée de la Vérité historique. Voir Al-Ahram, et la quasi-totalité de la presse arabe et iranienne. Ne pas faire attention, de toutes façons, c’est juste de la propagande.

Quai d’Orsay: bâtiment de belle allure sis sur les rives de la Seine. Peuplé de personnages à particules qui ne voient que ce qu’ils veulent croire. Rempli de praticiens horizontaux de la politique arabe de la France.

Rage: voir frustration. Terme censé tout expliquer : résultat naturel de la condition victimaire. Accepté comme raison suffisante de l’action terroriste « qui a la rage a tous les droits, en particulier celui d’assassiner ».

Réfugié: s’il est palestinien, caste héréditaire : on est réfugié de père en fils et de mère en fille, comme certains sont cordonniers ou serfs. Exception géopolitique unique : nul ne parle de « réfugiés » allemands (12 millions d’expulsés en 1945) ni de leurs enfants, petits-enfants et arrières petits enfants. Entretenu depuis 1948 par le contribuable occidental (UNWRA), ce qui permet de maudire ce dernier du matin au soir.

Résistance: terme mésusé depuis longtemps pour valoriser l’assassinat des civils en Israël, en excipant d’une parenté avec le mouvement français du même nom qui, de 1940 à 1944, n’assassinait jamais de civils allemands, encore moins de femmes et d’enfants. On voit tout à fait Jean Moulin torturer les enfants de Klaus Barbie (au cas où il n’y arriverait pas, Jacques Vergès accourrait à la rescousse).

Reuters : agence de fabrication et d’usage de faux photographiques et autres. Sa bonne foi a été moult fois surprise depuis 30 ans.

Rice (Condoleezza) : n’en a jamais fini d’apprendre que les roues sont rondes ; c’est qu’elle n’en avait auparavant aucune idée. Grande universitaire spécialiste de la Russie, qui n’a jamais publié le moindre papier sur la question.

Rue arabe : en anglais, rent-a-crowd (« louer une foule ». Ndlr.). Population urbaine oisive, toujours disponible pour accourir où les services de police appropriés lui remettent les slogans du jour (Israël, Etats-Unis). Par miracle, la BBC et CNN sont toujours sur place là où les manifestations spontanées vont avoir lieu (ne pas oublier les banderoles en anglais, SVP).

Rushdie (Salman) : fatwa à exécuter.

Saramago (José) : prix Nobel de littérature, mais très faible en calcul : confond en effet le chiffre 52 avec le chiffre 1,5 millions (voir Jenine-Auschwitz). Prouve que la réalité dépasse la fiction.

Sermon (khutbah) : appel au meurtre pour des raisons que Le Monde et l’AFP trouvent toujours compréhensibles (voir : occupation). Ne jamais en citer, cela pourrait ternir l’ « image » du peuple palestinien.

Sharon (Ariel, dit Arik) : a personnellement égorgé avec sadisme plus de mille Palestiniens dans les « camps » de « réfugiés » de Sabra et Chatila. A également personnellement torturé 879,321 Palestiniens, gazé sept millions d’entre eux, érigé un mur pour empêcher les victimes de ses nombreux crimes de venir légitimement tuer des civils israéliens. A, de plus, écrasé un bon nombre d’armées arabes au combat..

Sioniste (entité) : physiologiquement, le larynx arabe n’est pas apte à prononcer les syllabes is-ra-ël, ce qui est un drame anatomique. Ce mot-substitut, inventé par les phonologistes arabes, permet donc de nommer la chose sans émettre le son approprié. Bel exemple de compensation culturelle d’un défaut physique. Qui a médit de la science des Arabes ?

Sommet arabe: groupe d’individus bedonnants et barbus qui crient très fort sans se soucier du contenu, pourvu qu’à la fin, Israël soit condamné, ainsi que les Etats-Unis. S’embrassent de temps en temps sans se soucier des conséquences épidémiologiques.

Suez: grande victoire panarabe (1956), sous la direction des grands chefs de guerre arabes Eisenhower et Boulganine.

Syrie: pays dont les dirigeants sont des parangons d’honnêteté, d’intégrité et de bonne foi. Les prisons y sont vides, les salles de torture propres, les usines flambant neuves, les policiers sans reproche, et la croissance économique énorme. Favorite du Quai d’Orsay.

Terrorisme: arme du faible contre le fort (300 millions d’Arabes, 1,2 milliards de musulmans, 6,5 millions d’Israéliens).

Tolérance: notion inusitée.

Torture: continuation de la politique arabe par d’autres moyens.

Turc: occupant, exploiteur et tyran pendant neuf siècles environ. N’a pas suscité de résistance à l’impérialisme, au colonialisme et à l’exploitation.

Union soviétique (aussi: Russie poutinienne): meilleure amie des arabes (jusqu’à 1991). L’extermination des Musulmans chez elle lui est rarement reprochée

Unité arabe : fétiche brandi à tout bout de champs pendant qu’on s’entre-égorge; ne jamais oublier la crécelle!

Unité palestinienne: (voir: unité arabe). Scander le slogan, si vous êtes un tueur du Hamas, pendant que vous poussez un tueur du Fatah du haut du toit d’un immeuble élevé: ça donne une dignité politique très chic à votre action.

Utérus : arme secrète des « Palestiniens » – voir le slogan « Avec nos utérus, nous libérerons la Palestine » qui se réfère à l’ « arme démographique ». Lieu saint du féminisme arabo-musulman. Curieusement ignoré par les féministes occidentales, qui ne veulent la contraception que pour elles-mêmes, et, à la rigueur, le tiers-monde qui n’a pas pour devoir l’extermination d’Israël.

Verger (voir aussi oliveraie) : lieu sacré du culte journalistique de l’innocence paysanne bafouée par la soldatesque : « Les troupes israéliennes ont coupé les arbres des vergers ».

Victime : état natif, permanent et éternel du Palestinien.

Villepin : postiche qui a eu naguère le désir de devenir perruque. Le fameux auteur de science-fiction Bossuet avait consacré un sermon à l’anticiper : « vanitas vanitatum et omnia vanitas. ».

Violence : « Nous n’avons pas d’autre choix que celui de la violence » : mode d’action glorieux et sacré auquel les autres forcent le Musulman radical dans tous les cas de figure; le pauvre, comme si ce n’était pas le choix qu’il avait fait au départ.

Virginité : état favori de la femme; multipliée par 72. Récompense offerte dans l’au-delà. Auto-régénération permanente de certaines parties du corps, dont l’absence ici-bas provoque immanquablement le meurtre de la porteuse d’absence. Preuve du caractère progressiste des révolutionnaires arabes.

Voltaire (Réseau) : groupement opposé au principe de non-contradiction.

Washington : ville qui souffle le chaud et le froid

Z : lettre qui s’applique à peine au monde musulman

Voir aussi:

Le grand dictionnaireOeuvre monumentale, réalisée par l’immenseLaurent MurawiecAFP : agence de presse chargée de la propagande extérieure de l’Autorité palestinienne. (Voir aussi Reuters).Aide (arabe) : en additionnant les annonces officielles arabes annoncées à l’occasion des sommets arabes et islamiques, l’aide versée aux Palestiniens depuis 1948 se monte à 794 milliards de dollars.Aide internationale : voir dans la Bible la manne envoyée du Ciel. Ici, le Ciel est remplacé par les ONG et organisations internationales, et permet de ne jamais se soucier des contraintes imposées par la réalité (budgets, déficits, etc.).Al-Andalus : Paradis terrestre. Démonstration irréfutable que l’impérialisme islamique est une bénédiction pour tous, et que tout le monde l’adore. Ne jamais mentionner les pogromes commis par les Almohades et les autres, contre des Juifs et des chrétiens, ni l’infériorité constitutive qui les frappait.Ambulance : camionnette revêtue des insignes du Croissant rouge. Elle a pour fonctions principales : (1) le transport de terroristes vers les lieux d’un attentat, (2) le transport d’armes, (3) l’exhibition télévisée (voir : CNN, BBC, France 2, etc.) au cas où elle a été atteinte par un projectile, et (4), le cas échéant, le transport des blessés (s’en procurer de faux si on n’en a pas de vrais sous la main et arriver à l’hôpital dans un vrai show son et lumière, après avoir prévenu les media susnommées). A ne jamais oublier, plus généralement, dans les mises en scène de douleur palestinienne.Amnesty International : un Palestinien tue un Juif : quelles bonnes raisons le Juif a-t-il donné au Palestinien pour justifier son acte ? Cf. rapport d’Amnesty International no. 943/b/5 « 43 bonnes raisons » !

Amour de la vie : faiblesse méprisable des Juifs et des chrétiens.

Arabe : victime incarnée de l’impérialisme, du colonialisme et de l’exploitation (voir aussi : comptes en Suisse).

Arafat (Yasser) : Personnage de cirque au remarquable talent de ventriloque, d’illusionniste et de prestidigitateur. Tueur sans scrupules. Grand talent de papier tue-mouche sur lequel s’engluaient les idiots utiles. Egyptien crevé à paris, le jour de la Victoire 11/11/2004, suite à un empoisonnement au virus HIV attrapé par l’anus. Ami de l’ex occupant de l’Elysée. Ce dernier le fit naturaliser Hiérosolymite à titre posthume et fantaisiste.

Armée arabe : corps militaire aux fonctions variées : (1) se faire écraser par les armées adverses, (2) massacrer la population civile de son pays, (3) absorber un tel niveau du PNB qu’il ne reste plus rien pour le reste des besoins, sauf pour les kleptocrates au pouvoir.

Assassinat : (1) acte israélien ignoble ; (2) nom inadapté donné par la presse sous domination des Juifs à l’élimination d’un bourreau sioniste.

Auschwitz : « Les Allemands ne pardonneront jamais Auschwitz aux Juifs » a dit le psychiatre Zvi Rex. Idem, les élites françaises ne pardonneront jamais Vichy aux Juifs.

Barre (Raymond) : Français innocent enfin crevé. Fonctionnaire pour qui la défense du parti du fonctionnariat passe toujours avant toute autre considération.

Barrière de sécurité (« mur ») : good walls make good neighbors, (« les bons murs font les bons voisins ». Ndlr.) sauf au Moyen Orient. Empêche regrettablement le libre accès palestinien aux Juifs à exterminer. (« Shocking ! » – une journaliste de la BBC).

Barrière israélienne : crime suprême – coupe en deux des vergers – qui justifie à lui seul la re-convocation du Tribunal de Nuremberg.

BBC : « Mais évidemment, vous ne pouvez pas soutenir sérieusement qu’Israël ne se conduit pas comme un Etat nazi… ? ». Question objective posée par une présentatrice équilibrée de la BBC au cours d’un débat télévisé courtois.

Bébé : futur sioniste. Cible légitime.

Bet’ selem : organisation israélienne qui se consacre à tendre l’autre joue des autres Israéliens.

Blonde : chez la femme, couleur de cheveux favorite des jihadis candidats au meurtre, pour l’heure de la gratitude d’Allah.

Bôle-Richard (Michel) : Victime incurable de troubles oculaires : témoin d’un crime qui identifie catégoriquement l’assassin comme la victime. A le nerf optique si endommagé qu’il a été embauché comme photographe par Le Monde mais pourrait tout autant faire l’affaire à l’Agence Reuters (voir plus haut).

Bombe : expression anxieuse de griefs et de frustrations diverses.

Bourreau : caractère héréditaire, état natif de l’Israélien ; voir les Protocoles des Sages de Sion et lire Edgar Morin.

Bousquet (René) : tueur de Juifs méthodique, mais il ne leur en voulait pas pour autant.

Budget : de quoi ? Vous rigolez ? On est à Ramallah (Gaza) ici ?

Camp : Partout ailleurs, un « camp de réfugiés » est une ville de toile faite de tentes et plantée sur la boue ou la poussière. Un camp palestinien  n’est pas un camp, n’a pas de tentes et n’abrite pas de réfugiés : c’est une ville en dur, avec des rues, des immeubles élevés, etc. Il abrite des Palestiniens parqués de force par leurs « frères arabes » et arnaqués par les «leaders palestiniens ». N’invoquer que le misérabilisme victimaire. Cameraman, SVP, pas trop de plans sur ces immeubles – il faut faire dans le style bidonville.

Capitulations : à partir du XVIème siècle, immunités et privilèges concédés à la France, puis à d’autres nations « franques » par le Sultan d’Istanbul dans ses domaines (au pluriel). Plus récemment, état normal des relations euro-arabes (au singulier).

Caricatures : voir émeutes.

Chabot (Arlette) : personnalité télévisuelle (France 2) ; comme l’état-major de l’Affaire Dreyfus, est en possession de toutes les preuves qu’il faut mais n’en montrera aucune, ce qui contribue, évidemment, à asseoir sa crédibilité (référence : Mohammed al-Dura).

Chirac (Jacques) : patient victime d’une maladie; vient de perdre son immunité. Transformateur de l’adage : « L’argent n’a pas d’odeur. ». Fut conseiller, ami intime et protecteur personnel d’Arafat. Sa retraite laisse des plaies béantes.

Communauté internationale : entité amorphe dont la fonction principale est de condamner Israël et accessoirement les Etats-Unis. Mot-mélasse dans lequel la pensée s’englue.

Complot : sécrétion naturelle du monde non-arabe et non-musulman, qui n’ont qu’une seule passion : les détruire par les moyens les plus tordus.

Crime de guerre : activité de routine des Israéliens (voir : doigt palestinien coincé dans la porte et vociférations ultérieures).

Crime de guerre : notion a priori totalement et radicalement inapplicable à quiconque est palestinien ou même arabe.

Dhimmi : statut passionnément convoité par les chrétiens, les Juifs, les zoroastriens et autres Sabéens, en terre conquise par l’Islam. Comprend l’humiliation systématique, de nombreuses interdictions, empêchements et infériorités. Il faut être non-Musulman pour adorer ce statut.

Diplomate : confectionneur de plats moyen-orientaux dont toutes les recettes commencent par : « jeter: Israël dans l’eau bouillante » (var. : « dans le four. »)

Djihad : combat spirituel et intérieur qui consiste principalement à massacrer Juifs, chrétiens, hindouistes et musulmans dont la tête ne revient pas au Djihadiste.

Enderlin (Charles) : Scénariste et producteur de fictions. Capable de transformer le vivant en mort ; de faire apparaître et disparaître les cicatrices ; d’empêcher les blessures par balles de guerre de saigner. Journaliste à l’objectivité sans faille. Modèle professionnel de Jacques Chirac et des journalistes français. Détenteur de rushes invisibles, mais néanmoins accablants. Les montrera le jour suivant la Saint-GlinGlin 2019, à cause d’une clause signée avec les acteurs, MM. Al-Dura père et fils.

Enfants : futurs suicidés s’ils sont Palestiniens.

Envoyé spécial : toujours disponible au bar du grand hôtel pour partager ses tuyaux avec ses collègues, qui les ont reçus des mêmes sources. Aurait pu écrire son papier avant d’arriver, sauf le prénom (Ahmed) du chauffeur de taxi, qui permet de donner un visage humain à la souffrance palestinienne.

Etats-Unis : l’impérialisme incarné ; toujours exiger plus de subventions de leur part, et qu’ils traitent sur un pied d’égalité leurs amis et leurs ennemis.

Fatah : organisation modérée dont le credo (Brigades des Martyrs d’al-Aqsa) est de tuer des Juifs. On notera la différence radicale avec le Hamas de pourritures, dont l’objectif est de tuer beaucoup plus de Juifs.

Finkielkraut : (Alain) : Coupable. Le faire taire.

Frères musulmans : matrice du Hamas ; l’extermination des Juifs est à son programme. Ne pas faire attention, c’est un artifice purement rhétorique pour mobiliser les masses.

Frustration (souvent usité en ajoutant « et colère ») : condition infantilisante attribuée au Palestinien par les victimologues. Ailleurs, les êtres humains agissent sur une base politique, ils font des choix plus ou moins rationnels. Dans les territoires, ce sont les émotions primitives qui sont censées devoir tout déterminer.

Garaudy (Robert) : spécialiste du grand écart : rien de ce qui est antisémite ne lui aura été étranger.

Gauche : a enfin pu, pour l’essentiel, se débarrasser de cette aberration temporaire que fut sa brève sympathie pour Israël. On respire.

Gauchiste : s’est pris pour un Juif allemand pendant cinq minutes, il y a fort longtemps. Cela n’a heureusement pas duré. S’est rattrapé depuis.

Gaza : a la « densité démographique la plus élevée du monde ». Cliché journalistique inepte mais fréquent. Les chiffres officiels : Gaza, 3 823 habitants par kilomètre carré, Paris XIème arrondissement : 41 053 hab./km2, Kowloon (Hongkong) : 1,9 millions/km2.

Genet (Jean) : la trajectoire la plus courte du SS au Palestinien : le sur-place.

Guerre des Six Jours : grande victoire syro-égyptienne, durant laquelle les chars israéliens furent lamentablement incapables de couvrir les derniers 50 kilomètres qui les séparaient de Damas et du Caire.

Hamas de pourritures : organisation charitable ; pourvoyeur de services sociaux pour les Palestiniens ; vecteur de La Rage et de La Frustration. Partisan irréductible de l’extermination des Juifs et d’Israël. Ne traiter le fait que comme exagération rhétorique bien compréhensible de la part des Victimes.

Hitler : n’en a pas fait assez. Mais ce qu’il a fait, mazette ! Objet d’admiration éperdue dans le monde arabo-musulman, lequel n’est pas antisémite « puisque les Arabes sont des Sémites. ». Allez, encore une rafale ! Grand admirateur du mufti de Jérusalem? Hadj Ami Al Husseini.

Holocauste : n’a jamais eu lieu. A eu lieu mais de façon bien moindre que ne le prétendent les Juifs. Grand mensonge inventé par les Juifs pour dominer le monde. Cf. le grand historien Ahmadinejad et le très grand historien David Irving. Voir Sigmund Freud : vous ne m’avez jamais prêté ce chaudron, d’ailleurs je vous l’ai rendu, et il était percé.

Honneur : (voir aussi dignité), valeur absolue qui détermine le comportement au détriment de tout le reste. « L’honneur des Arabes », « l’honneur de l’Islam ». Exige, en particulier, le meurtre des filles, sans parler du meurtre des autres. Comportement toujours respectable parce que culturellement « authentique ».

Houri : 1/72ème de la récompense spirituelle des combattants. Virginité garantie, grâces rendues à Allah !.

Human Rights Watch : a beau mentir qui vient de loin.

Impérialisme : action magique menée à distance et secrètement, qui permet d’expliquer le tohu-bohu et l’arriération qui règnent au Moyen Orient et la totalité des turpitudes commises par les classes dirigeantes. « C’est à cause de l’impérialisme que… ».

Innocent : catégorie inexistante hors le monde musulman.

Irving (David) : grand historien anglais, persécuté par les Juifs.

Islam : Religion d’Amour, de Tolérance et de Paix, sauf tout le temps et partout, pour des raisons hautement justifiées.

Islamophobie : ne pas se prosterner devant la moindre manifestation de l’Islam. Suggérer, même à mots couverts, la moindre relation entre Islam et terreur est « islamophobe ». Insinuer, même prudemment, un lien entre émeutes de banlieues et religion d’origine ou de souche des perpétrateurs est ultra-islamophobe.

Jeningrad : Grenouille que les media objectifs (BBC, AFP, Reuters, Le Monde) avaient essayé de faire aussi grosse qu’un bœuf. La grenouille a explosé, non sans avoir, auparavant, fidèlement servi la Cause pendant quelques semaines. Les bovins n’en sont pas encore revenus : la farce dure d’habitude plus longtemps.

Jérusalem : troisième lieu saint de l’Islam, premier lieu saint du Cliché journalistique. Comme le disaient feu Yasser Arafat et feu le roi Fayçal d’Arabie, il n’y a jamais eu de présence juive dans la ville. Curieuse manie des Juifs d’y voir leur unique lieu saint.

Juifs : toupet infernal de dhimmis, qui, au lieu de se prosterner humblement prétendent résister à la Nation d’Allah. Du jamais vu ! Le châtiment devrait être exemplaire.

Lelong (Père) : prêtre d’une bonté si angélique qu’il sourit béatiquement sous la torture infligée aux autres.

Le Monde : journal clérical pratiquant de confession laïco-islamique. Bêtisier permanent de la génuflexion islamophile.

Liban : pays que la France aime tellement qu’elle l’a laissé aux tendres soins de la Syrie et de l’Iran (« responsabilités historiques… liens affectifs… communauté culturelle… francophonie. »).

Massacre : au cas où un attentat a (temporairement, inexplicablement) retenu l’attention de la « communauté internationale » à cause du trop grand nombre de bébés israéliens tués, expliquer que le massacre « ne sert pas l’image [ou : les intérêts] de la cause palestinienne des déchets». Suggérer, de plus, que le Mossad ou le Shabak (Le Service israélien de Sécurité Général. Ndlr.) étaient impliqués.

Massignon (Louis) : islamologue, inspirateur intellectuel de la « politique arabe de la France ». L’avait lui-même lancée dans les bordels homosexuels du Caire.

Mazen (Abou, dit Mahmoud Abbas) : Auteur d’une thèse de doctorat remarquée à l’Université Patrice Lumumba de Moscou ; y analysait le document qui prouvait l’existence d’un maléfique complot juif à travers les âges (Cf. Protocoles des Sages de Sion). Depuis, s’est mué en modéré.

Mein Kampf : Excellente pédagogie quant à la nocivité des Juifs. En vente dans toutes les bonnes librairies arabes. Les nouvelles éditions moyen-orientales intitulent la traduction : Djihad.

Mossad : a monté la destruction des Tours Jumelles en manipulant des Musulmans qui n’en étaient pas et étaient d’ailleurs incapables de monter un coup de ce genre, la Gloire d’Allah soit sur eux, puisque aucun vrai Musulman…. De plus, la CIA et Cheney étaient dans le coup.

MRAP : Mouvement pour le Respect d’Allah et de la Palestine : organisation communiste consacrée à la délégitimation d’Israël et à la paix entre les autres peuples.

Mur : à Berlin, servait à empêcher les Allemands de l’Est de fuir la RDA ; en Israël, sert à empêcher les assassins extérieurs de tuer ceux qui sont à l’intérieur. La totale ressemblance saute aux yeux.

Nasrallah (Cheikh) : a instamment émis le vœu qu’un grand nombre de Juifs s’installent en Israël afin qu’un plus grand nombre soit exterminé d’un coup à l’heure du grand règlement de compte. Omettre cette rhétorique de détail, somme toute bien compréhensible de la part des Opprimés. Homme politique qu’il convient d’intégrer au jeu parlementaire et de ne pas isoler (d’après un ancien premier ministre français à la chevelure abondante).

Nazis : alliés et amis des Arabes, devenus malheureusement moins efficaces après 1945.

Occupation : la raison pour laquelle un Palestinien vient de se coincer le doigt dans la porte. Qui ne voit pas la causalité est islamophobe.

ONG : organisation auto-chargée d’avaliser la moindre baliverne émise par les organisations antisémites. N’ont jamais rencontré de dictateur arabe dont elles ne croient à la bonne foi, ni de tueur qui n’ait de circonstances atténuantes.

ONU : « machin ». Embryon de Droit international qui justifie à lui seul toutes les campagnes pour l’avortement. Jack l’éventreur y mène l’enquête, Pierrot le Fou y rend la justice, le prêtre y est un assassin récidiviste. Le pot-de-vin n’y est pas accepté à moins d’un hectolitre.

Pacifiste : Agneau qui adore dîner avec le loup, pourvu qu’Israël soit dans l’assiette (voir « idiot utile »).

Papon (Maurice) : Expéditeur spécialisé en futurs morts, et qui leur en veut. Figure moderne de Jean Valjean. N’a jamais rien fait dont son chef de service ait eu à rougir.

Palestine : petit bout de papier collé sur les cartes et atlas arabes pour cacher Israël

Palestinien : (1) bébé phoque de la Gauche européenne et de la Droite bien-pensante. (2) Espèce de victime largement préférée au Tibétain, au Darfourien, à l’Indio et autres. A l’avantage sur les autres d’être corrélatif de la haine du Juif. (3) D’apparition récente, inventé par le Colonel Nasser et fort prisé des régimes arabes et musulmans les jours de sommets diplomatiques. (4) N’est jamais responsable des conséquences de ses actions : c’est toujours la faute des autres.

Pierre (Abbé) : si l’on ne peut même plus chercher la vérité historique auprès des  révisionnistes, où va la charité ?

Plan de paix : projet de « règlement » du conflit où la subtilité des détails proposés n’a pour but que de masquer les réalités. Il faut faire semblant d’y croire et s’agiter pour y faire croire. Il est impossible d’être Secrétaire d’Etat américain sans pondre un tel Plan qui portera son nom. Au fil des années l’activité s’est démocratisée : tout un chacun peut désormais y aller de son plan à lui.

Politique arabe (de la France) : reconstitution velléitaire d’empire dissous ; reniement post-daté de la bataille de Poitiers ; lancée au compte du général de Gaulle par le nazi Jacques Benoist-Méchin ; l’art de faire financer par le contribuable français le don de crédits bonifiés, jamais remboursés, à certains pays, dans le but de leur faire soutenir le rôle soi-disant prééminent de la France dans le monde, tout en leur donnant des armes dont ils sont incapables de se servir. Voir aussi : financement des partis politiques français. Voir enfin : Jacques Chirac (financement des campagnes électorales de).

Porte (doigt dans la) : instrument du complot juif – c’est l’endroit où le comploteur voulait introduire le doigt palestinien pour lui faire du mal.

Presse arabe : est à la politique arabe ce que les égouts sont aux cloaques.

Prisonnier : (a) palestinien: a droit à un avocat ; (b) sioniste : à droit à la torture.

Processus de paix : beaucoup de processus, aucune paix. Permet à de nombreux diplomates de voyager en première classe pour y participer, à beaucoup de journalistes de secouer leurs micros, aux experts de pontifier. Il ne s’y passe jamais rien, mais quelle poudre aux yeux !

Production (terme économique) : pratique peu usitée et nuisible à la cause palestinienne des déchets, qui a, avant tout, besoin d’armes.

Proportionnalité : absence de réaction israélienne à une sanglante attaque arabe.

Protocoles des Sages de Sion : best-seller, source toujours republiée de la Vérité historique. Voir Al-Ahram, et la quasi-totalité de la presse arabe et iranienne. Ne pas faire attention, de toutes façons, c’est juste de la propagande.

Quai d’Orsay : bâtiment de belle allure sis sur les rives de la Seine. Peuplé de personnages à particules qui ne voient que ce qu’ils veulent croire. Rempli de praticiens horizontaux de la politique arabe de la France.

Rage : voir frustration. Terme censé tout expliquer : résultat naturel de la condition victimaire. Accepté comme raison suffisante de l’action terroriste « qui a la rage, a tous les droits, en particulier celui d’assassiner ».

Réfugié : s’il c’est un Palestinien, caste héréditaire : on est réfugié de père en fils et de mère en fille, comme certains sont cordonniers ou serfs. Exception géopolitique unique : nul ne parle de « réfugiés » allemands (12 millions d’expulsés en 1945) ni de leurs enfants, petits-enfants et arrières petits enfants. Entretenu depuis 1948 par le contribuable occidental (UNWRA), ce qui permet de maudire ce dernier du matin au soir.

Résistance : terme mésusé depuis longtemps pour valoriser l’assassinat des civils en Israël, en excipant d’une parenté avec le mouvement français du même nom qui, de 1940 à 1944, n’assassinait jamais de civils allemands, encore moins de femmes et d’enfants. On voit tout à fait Jean Moulin torturer les enfants de Klaus Barbie (au cas où il n’y arriverait pas, Jacques Vergès accourrait à la rescousse).

Reuters : agence de fabrication et d’usage de faux photographiques et autres. Sa bonne foi a été moult fois surprise depuis 30 ans.

Rice (Condoleezza) : n’en a jamais fini d’apprendre que les roues sont rondes ; c’est qu’elle n’en avait auparavant aucune idée. Grande universitaire spécialiste de la Russie, qui n’a jamais publié le moindre papier sur la question.

Rue arabe : en anglais, rent-a-crowd (« louer une foule ». Ndlr.). Population urbaine oisive, toujours disponible pour accourir où les services de police appropriés lui remettent les slogans du jour (Israël, Etats-Unis). Par miracle, la BBC et CNN sont toujours sur place là où les manifestations spontanées vont avoir lieu (ne pas oublier les banderoles en anglais, SVP).

Rushdie (Salman) : fatwa à exécuter.

Saramago (José) : prix Nobel de littérature, mais très faible en calcul : confond en effet le chiffre 52 avec le chiffre 1,5 millions (voir Jenine-Auschwitz). Prouve que la réalité dépasse la fiction.

Sermon (khutbah) : appel au meurtre pour des raisons que Le Monde et l’AFP trouvent toujours compréhensibles (voir : occupation). Ne jamais en citer, cela pourrait ternir l’image des Palestiniens.

Sharon (Ariel, dit Arik) : a personnellement égorgé avec sadisme plus de quatre vingts Palestiniens dans les « camps » de « réfugiés » de Sabra et Chatila. A également personnellement torturé 879,321 Palestiniens, gazé sept millions d’entre eux, érigé un mur pour empêcher les victimes de ses nombreux crimes de venir légitimement tuer des civils israéliens. A, de plus, écrasé un bon nombre d’armées arabes au combat.

Sioniste (entité) : physiologiquement, le larynx arabe n’est pas apte à prononcer les syllabes is-ra-ël, ce qui est un drame anatomique. Ce mot-substitut, inventé par les phonologistes arabes, permet donc de nommer la chose sans émettre le son approprié. Bel exemple de compensation culturelle d’un défaut physique. Qui a médit de la science des Arabes ?

Sommet arabe : groupe d’individus bedonnants et barbus qui crient très fort sans se soucier du contenu, pourvu qu’à la fin, Israël  soit condamné, ainsi que les Etats-Unis. S’embrassent de temps en temps sans se soucier des conséquences épidémiologiques.

Suez : grande victoire panarabe (1956), sous la direction des grands chefs de guerre arabes Eisenhower et Boulganine.

Syrie : pays dont les dirigeants sont des parangons d’honnêteté, d’intégrité et de bonne foi. Les prisons y sont vides, les salles de torture propres, les usines flambant neuves, les policiers sans reproche, et la croissance économique énorme. Favorite du Quai d’Orsay.

Terrorisme : arme du faible contre le fort (300 millions d’Arabes, 1,2 milliards de musulmans, 6,5 millions d’Israéliens).

Tolérance : notion inusitée.

Torture : continuation de la politique arabe par d’autres moyens.

Turc : occupant, exploiteur et tyran pendant neuf siècles environ. N’a pas suscité de résistance à l’impérialisme, au colonialisme et à l’exploitation.

Union soviétique (aussi : Russie poutinienne) : meilleure amie des arabes (jusqu’à 1991). L’extermination des Musulmans chez elle lui est rarement reprochée

Unité arabe : fétiche brandi à tout bout de champs pendant qu’on s’entre-égorge ; ne jamais oublier la crécelle !

Unité palestinienne des déchets : (voir : unité arabe). Scander le slogan, si vous êtes un tueur du Hamas, pendant que vous poussez un tueur du Fatah du haut du toit d’un immeuble élevé : ça donne une dignité politique très chic à votre action.

Utérus : arme secrète des Palestiniens – voir le slogan « Avec nos utérus, nous libérerons la Palestine » qui se réfère à l’ « arme démographique ». Lieu saint du féminisme arabo-musulman. Curieusement ignoré par les féministes occidentales, qui ne veulent la contraception que pour elles-mêmes, et, à la rigueur, le tiers-monde qui n’a pas pour devoir l’extermination d’Israël.

Verger (voir aussi oliveraie) : lieu sacré du culte journalistique de l’innocence paysanne bafouée par la soldatesque : « Les troupes israéliennes ont coupé les arbres des vergers ».

Victime : état natif, permanent et éternel du Palestinien.

Villepin : postiche qui a eu naguère le désir de devenir perruque. Le fameux auteur de science-fiction Bossuet avait consacré un sermon à l’anticiper : « vanitas vanitatum et omnia vanitas.

Violence : « Nous n’avons pas d’autre choix que celui de la violence » : mode d’action glorieux et sacré auquel les autres forcent le Musulman radical dans tous les cas de figure ; le pauvre, comme si ce n’était pas le choix qu’il avait fait au départ.

Virginité : état favori de la femme ; multipliée par 72. Récompense offerte dans l’au-delà. Auto-régénération permanente de certaines parties du corps, dont l’absence ici-bas provoque immanquablement le meurtre de la porteuse d’absence. Preuve du caractère progressiste des révolutionnaires arabes.

Voltaire (Réseau) : groupement opposé au principe de non-contradiction.

Washington : ville qui souffle le chaud et le froid

Z : lettre qui s’applique à peine au monde musulman.

Ahmadinejad : nabot, profession : tortionnaire. Essaie de faire avaler des amphétamines au Mahdi. Confond vecteurs balistiques et virilité. A besoin d’un rasoir, mais en ferait probablement usage sur quelqu’un d’autre.

Arabie saoudite : pays bienfaiteur de la démocratie occidentale, puisqu’il finance une grande partie des campagnes électorales de nombreux partis au pouvoir.

CIA : agence de renseignement américaine spécialisée dans la boulette, le loupé, l’erreur d’analyse, l’aveuglement, les prétentions illimitées, le désir de protéger son fromage de toutes ses forces ; a, de plus, installé au pouvoir les militaires syriens (1949), le colonel Nasser (1952). S’est trompée sur tous les événements depuis 1949. On comprend qu’elle soit l’épouvantail de la Gauche et de l’extrême-gauche.

Civil : milicien armé décrit par des « témoins palestiniens » et les « sources médicales » de Gaza à un reporter occidental, surtout une fois qu’il a été cabossé par l’armée israélienne.

Cypel (Sylvain) : lauréat du Concours Lépine, section journalisme d’investigation, sous-section : inventions pures et simples.

Droit de retour : n’est pas un droit, et, pour ses bénéficiaires supposés, ne serait pas un retour. Imitation absurde de La Loi du retour. Destinée à établir une fictive similarité entre Juifs et Palestiniens.

Emeute : forme de critique littéraire ou artistique (voir : caricatures de Mahomet).

Fisk (Robert) : Il n’y a pas un mensonge que ce propagandiste anglais n’ait promulgué afin de mieux propager la vénération de ses idoles palestiniennes. Titulaire de la chaire Joseph Goebbels du reportage à l’Université de Bir-Zeit.

Ha’aretz : hallucination collective dominante dans les régions septentrionales de Tel-Aviv, et qui met des lunettes roses devant les yeux des spectateurs.

Intellectuel : “Il faut être un intellectuel pour croire des choses de ce genre : nul homme normal ne pourrait être aussi stupide ». George Orwell.

Intellectuel égyptien : l’examen qui certifie cette qualité comprend les épreuves suivantes :
–         vocabulaire : insultes antisémites
–         histoire : Protocoles des Sages de Sion ; Œuvres de David Irving
–         littérature mondiale : Mein Kampf
–         classiques : Arthur Rosenberg, Le Mythe du XXème siècle
–         apprendre par cœur : Œuvres de Sayyid Qutb
–         géopolitique : œuvres d’Ignacio Ramonet, Emmanuel Todd, etc.
–         travaux pratiques : servilité envers le pouvoir, niveaux I à X.

Islam (2) : religion qu’il est interdit de critiquer, de moquer, de caricaturer, d’éplucher, d’analyser, de censurer, de réprouver, de ridiculiser, de railler, de parodier, de dédaigner, de croquer, de désapprouver, de flétrir, de blâmer, de condamner, tous délits constitutifs d’ « islamophobie » et qui vous mènent, de fatwa en menace, à tomber victime de la Religion de Paix. En bref, nul n’a le droit de parler de l’Islam, sauf les Musulmans extrémistes, et quiconque l’ose le fait à ses risques et périls.

Israel (2) : objet dont l’existence seule (a) condamne l’ensemble du monde arabe à l’hystérie éternelle et au sous-développement permanent ; (b) complique fâcheusement le triomphe autrement inévitable de la politique arabe de la France.

Libération : quotidien consacré à l’art de faire le malin et à créer ainsi un monde de post-modernité qui prolonge artificiellement la vigueur des soixante-huitards qui ont passé leur date de péremption.

Livni (Tsipi) : croit encore sincèrement être ministre des Affaires Etrangères d’Israël.

« Modérés » : partisans de tuer un certain nombre de Juifs tout de suite et les autres plus tard (voir : Arabie saoudite).

« Sous commandant Marcos » : n’a pas grand chose à voir avec le Moyen-Orient. Caricature chère aux cœurs de Gauche, inconsolables depuis la retraite de Guignol et la mort de Staline. Che Guevara en farce.

Monde diplomatique : Marquis de Norpois, Che Guevara, Jacques Mesrine, José Bové, Jean-Luc Godard, Felix Dzerjinsky, Tartuffe.

Moubarak (Président) : Vous mettrait toute l’Egypte en prison, si elle ne l’y était déjà. Mendiant qui insulte ses protecteurs américains et pratique un chantage permanent envers eux. Momie élue par les momies. Vise les 103% aux présidentielles de 2024.

Nasser (Gamal Abdel) : Président égyptien, fondateur de l’OLP en 1964.

Peres (Shimon) : avait signé des traités de coopération économique avec Sargon III, Nabuchodonosor, Amine el-Hajj al-Husayni. Toujours prêt à en signer d’autres.

Qaradawi (Cheikh) : Islamiste modéré courtisé par le département d’Etat des Etats-Unis, le MI-6 britannique, le Quai d’Orsay : en effet, ses fatwas ne sont des « licences de tuer » qu’envers les Israéliens, les militaires américains et quelques autres catégories négligeables. Ouf, on respire.

Saïd (Edward) : abandonna son existence fictive d’Egyptien de souche chrétienne aux Etats-Unis pour accéder à une identité inventée de Palestinien : un pseudo-faux. Application bien léchée des théories de son mentor Michel Foucault : il n’y a pas de vérité, il n’y a que des perspectives. Lanceur de cailloux fournis par le Hezbollah : ce jour-là, il se cassa un ongle.

Salami (tactique du) : expression inventée par le chef communiste hongrois Mátyás Rákosi pour illustrer la méthode suivie pour détruire les forces non-communistes et s’emparer de la totalité du pouvoir. Comparable, le porc en moins, à la « stratégie des étapes » suivie par Yasser Arafat et le monde arabe envers Israël.

Seale (Patrick) : quand le roi psychopathe jette un os à ronger au chien jaune au poil ras qui se traîne à ses pieds, le canin s’appelle Searle (voir : histoire récente de la Syrie).

Streicher (Julius) : « C’est notre père à tous ! » Influent professeur émérite à l’Institut arabe de journalisme (Le Caire et Beyrouth).

Suicide : Action interdite par l’Islam mais rendue licite et désirable par l’assassinat simultané d’un ou de nombreux juifs (en Irak, faute de Juifs, le chiite fera l’affaire).

Violence (la) : force impersonnelle qui s’empare du Moyen-Orient avec la force d’un phénomène naturel, surtout quand un groupe palestinien s’attaque à des civils israéliens. L’unique solution pour mettre un terme à « la violence » : des concessions israéliennes.

Zderot : ville israélienne qui illustre ce qu’est une « trêve » vue par le Hamas : nous arrosons une ville israélienne de roquettes et de missiles quand nous le voulons ; il est crucial que les diplomates et les ONG appellent Israël à faire preuve de retenue.

COMPLEMENT:

https://i2.wp.com/www.cija.ca/wp-content/uploads/2011/11/Infographic-Population-Density-1024x852.jpg

https://i0.wp.com/i.dailymail.co.uk/i/pix/2012/05/05/article-0-12EF340A000005DC-165_964x736.jpgBefore it was demolished in 1994, Kowloon Walled City in Hong Kong was considered the densest settlement on earth, with 33,000 people living within the space of one city block. CNN

Is Gaza the Most Densely Populated Place on Earth?
The Center for Israel and Jewish affairs

2008

Many who oppose Israel’s arms blockade of Gaza claim that the territory is “an open-air prison” and “the most densely populated place on earth.”

The Gaza border crossing to Egypt is open for passenger traffic, and the Erez crossing into Israel is closed because of Hamas’ state of war against Israel. Even so, thousands of Gazans are allowed into Israel every year for medical and business reasons. In the other direction, Israel transfers over 100,000 tons of humanitarian goods into Gaza every month – nearly 5,000 truckloads of everything from food to clothing, from agricultural equipment to construction supplies.

However, the question remains: is Gaza the most densely populated place on earth? A comparison to prominent world cities (using data from the UN Statistics Division) reveals that this is far from the case.

Paris and Athens, for example, are more than four times more densely populated than Gaza.

Major American cities like New York, Chicago, Boston, and San Francisco are all more densely populated than Gaza – as are the Israeli cities of Tel Aviv and Jerusalem.

Take a look at the stats aobve and judge for yourself.

Note that, for the sake of space, this infographic does not include a significant number of other cities with greater population density than Gaza

 

7 commentaires pour Laurent Murawiec: Petit dictionnaire moyen-oriental des idées reçues (Welcome to the land where camps have no tents!)

  1. Greg dit :

    Hilare! Mais pas pour le Monde. Truth hurts, comme on dit:

    « Le Monde : journal clérical pratiquant de confession laïco-islamique. Bêtisier permanent de la génuflexion islamophile. »

    On trouve la meme attitude chez les Obamatons: « t’es pas d’accord? Ferme ta gueule. » Le Monde aura bientot un ami à la Maison Blanche.

    J'aime

  2. jcdurbant dit :

    « Truth hurts » …

    (« Il n’y a que la vérité qui blesse », en français)

    Ah, je comprends!

    Ca doit être ça, les « propos contraires à la loi » auxquels je dois la désactivation de mon blog chez eux …

    Quant à leur futur « ami à la Maison Blanche » et ses « Obamates », j’espère (même si les circonstances lui sont effectivement hélas plus que favorables) que d’ici novembre le peuple américain aura un dernier sursaut …

    J'aime

  3. -YMS- dit :

    Ne comptez pas sur les sursauts, ils ont tous été changés par des cerceaux pour attardés politiques qui tournent tous à gauche. Ils sont fabriqués à Cuba et le mode d’emploi est en français du Québec.

    Bienvenue sur WordPress !

    J'aime

  4. jcdurbant dit :

    Merci YMS pour ce petit coucou et félicitations pour votre propre blog!

    En tout cas, pas facile, après 4 ans, de recommencer à zéro, mais rétrospectivement c’est évidemment ce que j’aurais dû faire depuis le début …

    J'aime

  5. ASCHKEL dit :

    Ouf,

    Cette fois je t’ai mis de suite dans mes favoris, je vais de suite dire à désinfos qu’il reactive ta nouvelle adresse.
    Les lobotomiseurs ne gagneront pas.

    Pas facile de recommencer à zéro, c’est sur mais au moins tu as réussi a fuir la dictature stalinienne de ces hébergeurs.

    J’arrive un peu tard, mais en tout cas Bravo.

    J'aime

  6. jcdurbant dit :

    Merci.

    Le pire, c’est que j’ai toujours pas compris ce qu’ils reprochent exactement à ce texte?

    Surtout pour un blog aussi confidentiel que le mien (rien à voir avec des blog dei ou Karsenty) …?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :