Législatives 2007: Merci à Bordeaux de nous avoir débarrassé du revenant Juppé!

Juppé out!La gauche confirme ainsi son statut assez particulier. Les Français ne souhaitent pas lui confier le pouvoir. Depuis vingt ans, ce camp ne l’a emporté qu’une seule fois lors d’un scrutin décisif: dans le contexte très particulier de la dissolution de 1997 où la droite était plombée par l’impopularité du gouvernement d’Alain Juppé. La gauche a été battue, au cours de cette période, en 1993, 1995, 2002 et 2007. Eric Dupin
Il a un statut quand il est président de la République, quand il n’est plus président de la République, il est un citoyen comme les autres. Je pense que c’est l’application des textes, de la loi. Juppé (le 21 mai 2007)

Un grand MERCI aux électeurs de Bordeaux…

D’avoir, avec quelques centaines de voix, débarrassé le nouveau gouvernement que se sont choisis les Français du cumulard et multiretraité autant (certes par fidélité dévoyée à son maitre-ripou et néojusticiable Chirac) qu’ex-repris de justice et parjure mais aussi ex-québecois et néovénitien Juppé!

Fait mentir ces sondeurs et médias qui, après nous avoir vendu un impossible Bayrou au 2e tour de la présidentielle (ayant entre-temps réussi le brillant exploit de faire passer en moins de 10 ans le groupe UDF de 107 députés à… 3 – lui compris!), voulaient nous imposer une hégémonie de 400 sièges et plus de l’UMP…

Et rappelé à notre nouveau président que l’important n’est pas tant d’avoir 320 ou 360 sièges (soit dans les deux cas des majorités absolues à plus de 60%) mais ce qu’on en fait, surtout quand on voit ce qu’en avaient tiré les équipes à Chirac (Raffarin & Villepin).

A savoir les réformes pour lesquelles on a été élu et non la multiplication des génuflexions devant les syndicats (abrogation des lois Robien, abandon de l’apprentissage à 14 ans).

Et surtout le refus de dire la vérité aux électeurs, notamment que réformer notre système de protection sociale (comme l’ont fait tous les pays anglosaxons ou nordiques depuis au moins une dizaine d’années) ne peut se faire sans douleur, au lieu de nous sortir des demi et fausses solutions comme celle de la TVA

Mais NON merci à une gauche …

Qui s’en tire à (relativement) bon compte (quelque 60 sièges de plus qu’en 2002 mais qui perd pour la 4e fois en un mois) en ayant joué la mauvaise foi face à un mauvais choix du camp adverse que ses propres ténors avaient eux-même proposé …

Et qui à nouveau (après les européennes, les régionales et le référendum contre les gouvernements Chirac) risque de payer cher cette fausse victoire en croyant qu’elle lui évite la rénovation qu’elle n’arrive toujours pas à faire mais sans laquelle elle n’est pas près de retrouver le pouvoir.

Et ce, bien au-delà des 17 ans de traversée du désert des travaillistes britanniques du temps de Thatcher …

Battu, Alain Juppé annonce sa démission du gouvernement
Le Monde
Le 17.06.07

Je présenterai dès demain matin au président de la République et au premier ministre ma démission. » Dès l’annonce des résultats le donnant perdant dans la 2e circonscription de Gironde, le ministre de l’écologie s’est plié à la règle imposée par le premier ministre : il quittera le gouvernement dès lundi matin.

Il a recueilli 49,07 % des voix face à Michèle Delaunay, selon la mairie. La candidate socialiste obtient 50,93 %. Depuis la mairie de Bordeaux, Alain Juppé a estimé que « les Bordelais et les Bordelaises n’ont pas souhaité que nous les représentions à l’Assemblée nationale ». « Je félicite Mme Delaunay pour sa victoire », a-t-il lancé. « Sur le plan national, je me réjouis que le président de la République et le gouvernement puissent s’appuyer sur une large majorité », a-t-il ajouté, avant de quitter l’estrade.

One Response to Législatives 2007: Merci à Bordeaux de nous avoir débarrassé du revenant Juppé!

  1. jcdurbant dit :

    Près d’un an et demi après l’adoption de la loi, 57% des Français se disent opposés à son abrogation (sondage Ifop du 5 octobre 2014) et c’est ceux là que Juppé semble vouloir écouter.

    En prenant position aussi clairement, l’ancien Premier ministre se veut celui qui a compris que la société avait évolué face à un ancien président ringard qui louvoie pour ne pas braquer une partie des militants UMP.

    http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20141113.OBS4953/adoption-pour-les-couples-homosexuels-comment-juppe-ringardise-sarkozy.html

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :