Memorial Day: Une sorte de deuxième 11 novembre américain (On Memorial Day We Remember the Fallen)

Memorial Day (Suresnes)It apparently does little good to remember that our generation’s cumulative 2,500 fatalities during combat operations in Iraq amounted to about a week’s losses in our victorious grandfathers’ hard-won victories at the Bulge or in Okinawa. Victor Davis Hanson (Sep. 2006)

En ce lundi de Pentecôte, lendemain du jour où les chrétiens commémorent la naissance de leur église (la descente du Saint-Esprit cinquante jours après la Pâque, à l’instar du don des Dix Commandements sept semaines après la sortie d’Egypte: Fête juive des Semaines ou Shavouot) …

Où en fait l’église catholique s’adressait aux nouveaux baptisés et confirmés …

Et où nombre d’Européens (exception faite des Italiens, Espagnols, Portugais ou Britanniques) fêtent (ou fêtaient jusqu’à la réforme Raffarin pour nous en France) la conquête sociale d’un énième jour de congé du joli mois de mai …

Petit retour sur Memorial Day (« Jour du Souvenir ») puisque c’est en cette même journée, apparemment choisie parce que ne coincidant avec aucune bataille, que depuis leur guerre civile (guerre de Sécession, en français), nos amis américains honorent leurs morts au combat.

Une sorte de « 11 novembre américain » donc avec lequel il est souvent confondu mais réservé exclusivement aux morts au combat, ledit 11 novembre honorant plutôt  les anciens combattants (vivants) d’où son nom de « Veterans Day« .

Avec une petite pensée naturellement pour ceux qui ont donné ou continuent à donner leurs vies, aujourd’hui même en Irak comme chez nous il y a 90 et 60 ans, pour défendre les valeurs démocratiques …

Memorial Day- Le Jour du Souvenir
Ambassade américaine de Paris

En 1866, les Etats-Unis sortent du conflit de la Guerre de Sécession. Les survivants racontent des récits de guerre. Henry Welles, épicier à Waterloo, dans l’Etat de New York, suggère que tous les magasins ferment une journée pour honorer les soldats enterrés au cimetière de la ville. Le 5 mai, les habitants de la ville déposent des couronnes de fleurs sur les tombes des soldats. Au même moment, le Général Jonathan Logan organise une autre cérémonie pour les survivants. Il conduit les vétérans au cimetière pour qu’ils honorent les tombes de leurs compatriotes. Ce jour est appelé Decoration Day.

En 1868, les deux cérémonies sont rassemblées en une seule et les Etats du Nord commémorent cet événement le 30 mai. Les enfants lisent des poèmes et chantent des chansons de la Guerre Civile. Les vétérans visitent les écoles arborant leurs décorations. Des défilés sont organisés. Les habitants et les anciens soldats se rassemblent autour des tombes décorées. On tire des coups de feu pour saluer la mémoire des hommes tombés pour l’unité du pays. En 1882, on décide que le 30 mai honorera aussi la mémoire des soldats morts dans les guerres précédentes : Decoration Day devient Memorial Day (le jour du souvenir). Dans les Etats du Nord, il est considéré comme fête nationale.

En 1971, Memorial Day est déclaré fête nationale par Richard Nixon et fixé le dernier lundi de mai. Au delà de la mémoire des soldats disparus, cette journée est aussi pour les familles l’occasion d’honorer les êtres chers qu’ils ont perdus. C’est un jour de recueillement.

Enfin, le Président Johnson proclame Waterloo lieu de naissance de Memorial Day en 1966, cent ans après la première commémoration. Tous les 30 mai, les gens défilent jusqu’au cimetière et tiennent des offices religieux. Ils décorent les tombes de fleurs et de drapeaux. Ensuite, ils se rassemblent devant le monument aux morts où est lue « the Gettysburg Address ». On chante des chants patriotiques. Dans la soirée, les enfants participent à un défilé.

Le cimetière national d’Arlington en Virginie est le théâtre de grandes commémorations dans le cadre du Memorial Day. Outre les tombes des hommes illustres qu’il abrite, on peut y trouver aussi la tombe des soldats inconnus, quatre soldats morts dans les conflits suivants : les deux guerres mondiales, la guerre de Corée et la guerre du Vietnam. Tous les ans, le dernier lundi de mai, ce monument est honoré par les soldats de la troisième division d’infanterie américaine « The Old Guard ».

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :