Indépendances: Après le Monténégro… Taiwan?

Montenegro_referendum__1

TaiwanIl serait normal non seulement de cesser de répéter à toute occasion que Taiwan est une province chinoise sans tenir compte de l’histoire, mais aussi de soutenir cette Chine démocratique qui fait la démonstration que les valeurs qui sont les nôtres ont leur place dans cette partie du monde. Thérèse Delpech

Symptomatique papier de l’éditorialiste du Figaro ce matin qui, tout en se réjouissant en bon Européen de l’accès du Monténégro à l’indépendance suite au référendum de dimanche, se dépèche d’évoquer… le « risque d’effet-domino » pour les autres pays de la région !

Mais peut-il en être autrement de la part d’enfants gâtés de la liberté (depuis plus de 50 ans et pour l’essentiel sous… parapluie américain !) qui tout récemment encore refusaient ce droit à l’Irak ?

Comme d’ailleurs (et contrairement, par exemple, à la Corée du sud), ils continuent d’en priver le seul territoire chinois réellement démocratique sous prétexte de préserver la fiction de Beijing de la « Chine unique » …

Alors que, comme le montre bien Thérèse Delpech dans son dernier livre, une reconnaissance de Taiwan de la part de la communauté internationale et d’abord de l’Occident provoquerait effectivement une crise diplomatique mais enlèverait justement aux tueurs d’étudiants de Tien An Men, si zélés à rappeler leur attachement au droit international, le prétexte d’une intervention armée !

La France condamne une initiative comme celle du référendum qui peut apparaître comme agressive. Tout ce qui développe les tensions est dangereux, toute initiative qui peut être interprétée par l’une ou l’autre des parties comme agressive est dangereuse pour tout le monde et donc irresponsable.
Chirak

Nous trouvons normal et légitime qu’un pays protège son intégrité territoriale (…) avec les procédures qui sont les siennes. Nous sommes très attachés à la souveraineté des peuples, à l’intégrité territoriale, à des valeurs qui sont des facteurs d’équilibre dans le monde.
JP Raffarien (Interview par la CCTV, à Beijing, le 14 avril 2005)

Extraits:

« Inutile de résister à l’inévitable. L’Europe ne pouvait décemment rejeter les pro-Européens qui ont voté en masse pour l’indépendance et soutenir les nostalgiques de Milosevic qui s’y sont opposés. »

« Plus encore que les Monténégrins, les Kosovars sont les grands bénéficiaires du référendum. Maintenant que leurs voisins voient leur rêve d’indépendance se réaliser, qui osera les priver d’un même destin ? L’argument a du poids. Il ne faudrait pas qu’il se développe sans limites et devienne le moteur d’un effet domino ayant pour effet de balkaniser encore davantage la région. Avec les Serbes de Bosnie et les Albanais de Macédoine, la cohabitation reste fragile et l’unité nationale en péril. Jusque dans le Caucase, les tenants de l’indépendance de l’Abkhazie, de l’Ossétie du Sud ou du Nagorno-Karabakh sont tentés de se prévaloir des exemples monténégrin ou kosovar. »

Monténégro : attention à l’effet domino
Pierre Rousselin
Le Figaro
23 mai 2006

Publicités

One Response to Indépendances: Après le Monténégro… Taiwan?

  1. […] Il serait normal non seulement de cesser de répéter à toute occasion que Taiwan est une province chinoise sans tenir compte de l’histoire, mais aussi de soutenir cette Chine démocratique qui fait la démonstration que les valeurs qui sont les nôtres ont leur place dans cette partie du monde. Thérèse Delpech […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :