Islam: Le Coran (et les hadiths) ne sont-ils qu’un… manuel de guerre au langage un peu fleuri ?

Jihad1_1Que des propos stupides et barbares aient servi de fondement à une nouvelle religion n’est pas une information propre à l’islam. Les religions de tous les peuples en ont souvent proférés de semblables à une période de leur histoire. Cependant, la spécificité de l’islam réside dans sa persistance, aujourd’hui, à ne pas considérer comme périmés certains textes anciens et à refuser leur confrontation avec les valeurs humanistes et les droits humains qui sont, eux, universels. Athée.org

A l’heure où on nous rebat les oreilles avec les crimes de l’Occident et du christianisme (qui commencent à force à être relativement bien connus et documentés) opposés à un islam qui ne serait que « religion de paix et de tolérance » …

Il serait peut-être temps d’y aller voir plus près.

C’est apparemment ce qu’a fait le site athéisme.org. en publiant sa liste des crimes de l’islam il y a quelques années et on ne peut, en ces temps de désinformation avancée et généralisée, que louer cette utile initiative, même si hélas, leur liste aurait besoin d’être mise à jour puisqu’elle s’arrête en l’an 2000.

Voilà donc cette liste, sous toutes réserves bien sûr, puisque nous ne sommes pas historien. Ce qui frappe au premier regard – mais c’est la loi du genre – c’est bien sûr l’interminable litanie de pillages, décapitations et autres mutilations, aussi bien avant qu’après la mort de Mahomet.

Puis, les guerres de conquête et la “soumission” progressive d’une bonne partie du monde connu de l’époque (en plus naturellement des expulsions et massacres de juifs et des diverses traites).

Avant, pour l’époque plus récente, les grands massacres comme le génocide des chrétiens arméniens, assyriens ou grecs de 1915 et le massacre de masse (600 000 ?) des paysans chinois et communistes en Indonésie de 1964.

Ou, depuis les années 70, l’émergence du terrorisme international palestinien puis jihadiste – ce dernier n’étant hélas, on l’a dit, couvert que jusqu’en l’an 2000, ce qui exclut la sauvagerie et barbarie des attentats du 11/9 et d’ailleurs (Bali, Madrid, Londres, etc.) ainsi que les décapitations filmées de ces dernières années en Irak ……

Litanie que ne semble interrompre que la réplique occasionnelle de l’Occident comme, après le pillage des lieux de pèlerinage chrétiens (Saint Jacques de Compostelle en 997 ou la destruction du Saint Sépulcre en 1009), les premières croisades, chères au barbare en chef Oussama !

Ou, beaucoup plus tard, la prise de Tripoli (par les Américains en 1815) ou d’Alger (par les Français en 1830) pour enfin commencer à mettre fin à la piraterie et à la traite des blanches et des noirs.

Et, enfin, pour la période contemporaine, les différentes guerres défensives soit d’Israël (guerres des Six jours ou du Kippour, etc.) soit des Etats-Unis (les deux guerres du Golfe et la campagne d’Afghanistan) …

Alors après ça, comment s’étonner que certains en déduisent que le Coran et les hadiths ne sont en fait que des… manuels de guerre au langage un peu fleuri?

Même si bien évidemment, on trouverait probablement beaucoup d’équivalences du côté judéo-chrétien, aux deux importantes différences près que le Christ n’a jamais été chef de guerre et que justement au contraire de l’islam, le judéo-christianisme a fait lui son aggiornamento et n’insiste plus pour imposer une interprétation littérale de ses textes révélés

Comme le reconnait lui-même le site athee.org,

“Que des propos stupides et barbares aient servi de fondement à une nouvelle religion n’est pas une information propre à l’islam. Les religions de tous les peuples en ont souvent proférés de semblables à une période de leur histoire. Cependant, la spécificité de l’islam réside dans sa persistance, aujourd’hui, à ne pas considérer comme périmés certains textes anciens et à refuser leur confrontation avec les valeurs humanistes et les droits humains qui sont, eux, universels.”

Reste que l’on est quand même un peu surpris qu’un site athée ne propose pas le même type de liste noire pour le judéo-christianisme ..

Mis à part un texte particulièrement daté de 1894 mais qui, pour faire bonne mesure, présente quand même les écrits bibliques comme…

« L’ennemi de la liberté humaine – le plus grand obstacle sur la grande route du progrès humain » !

Les crimes de l’islam des origines à l’époque actuelle

date et évènement

618 : massacre des ennemis à la bataille de Bu’ath

622 : Mahomet reçoit le verset: »tuez les infidèles où vous les trouverez,faites les prisonniers… »

623 : combat de Nakhla; premières morts violentes; quatre bédouins tués par huit musulmans

623 c : mahomet aurait construit une mosquée à Médine ou coupant des arbres et en exhumant les sépultures d’infidèles

623 c : meutre d’Amrou ben Al Hadhrami chef de caravane, contre l’avis de Mahomet: premier tué notable par les musulmans

623 c : avis de Mahomet: « ce sont des infidèles,envers lesquels il n’y a pas lieu d’observer une intediction sacrée »

624 : bataille de Badr;première victoire sur les infidèles

624 : razzia sur la Mecque, pillage et prise de captifs

624 : après la victoire de Badr, début de l’élimination des juifs

624 : décapitation du poète Kab been Al Ashraf à Médine, opposant à Mahomet

624 : bataille de Badr: mahomet à oqba: « je fais à Dieu le voeur que si je te saisis en dehors de la Mecque, je te ferai couper la tête ».

624 : bataille de Badr; Abou Bakr à Mahomet: « l’infidélité sera exterminée dans le monde ».

624 : bataille de Badr;défaite des infidèles: « les musulmans les tuèrent à coup de sabres et firent des prisonniers »

624 : bataille de Badr; Mahomet à ses hommes: « quiconque d’entre vous rencontrera Djahl, tranchez lui la tête et apportez la moi ».

624 : révélation de Mahomet: « il n’a pas été donné à un prophète d’avoir des prisonniers , sans faire de grands massacres sur la terre.

624 : décapitation de Kab ben Asraf, poête critique

624 : décapitation de deux poêtes anonymes après la bataille de Badr

624 : après la bataille de Badr, Mahomet à oqba: « ta place et celle des tes enfants est en enfer. s’ils ne deviennent pas croyants, je les ferai tuer… »

624 c : décapitation du poèteAbu Afak en Arabie pour avoir critiqué l’islam

624 c : exécution d’Asma Bint Marwan femme ayant critiqué Mahomet

625 : expulsion du clan juif des Al Nadir

625 : destruction de l’idole Oubal

626 : massacre des juifs Beni Khazradj et partage des familles et du butin

626 ? : expédition contre les juifs beni Qoraizha,insultés par mahomet: « O vous, singes et cochons… »

626 ? : massacre des 700 juifs Beni Qoraïzha,liés pendant trois jours, puis égorgés au dessus d’un fossé,avec les jeunes garçons

626 c : meurtre du juif Kab chef des Beni nadhir poête satiriste, et de sa femme qui s’était moqué de Mahomet

626 c : expédition contre les juifs de Kaihbar

626 c : meurtre sur ordre de Mahomet du juif Sallam abou rafi

626 c : tentative de meurtre d’Abou Sofyan ordonné par Mahomet

626 c : Mahomet fait couper les palmiers de l’oasis des juifs Beni Nadhir

626 c : Mahomet prend parmi les Beni Qoraizha une jeune fille très belle comme par du butin

627 : élimination du clan juif des Qurayza à Médine

627 : massacre des juifs de Médine; partage des familles et des biens

627 : début de la politique d’agression systématique des autres tribus

627 : agression de la tribu des Bani Moustalik

628 : attaque par Mahomet de l’oasis de Khaybar

628 : caravane d’infidèles pillée par Mahomet

628 : Mahomet aux juifs beni Qainoqa: « si vous n’embrassez par l’islam, je vous déclare la guerre

628 ? : rapt des femmes et enfants de la tribu des Moshjarik

628 ? : attaque des juifs de Khaïbar, et torture des prisonniers

628 ? : prise de l’oasis juive de Fadak comme bien personnel de Mahomet

628 c : soumission des juifs de Wadil Qora

629 : destruction des idoles d’Allat, Manat et Al Uzza en Arabie

630 : prise de la Mecque; 30 exécutions

630 : première agression contre la Perse à Tabuk

630 : bataille de Honaïn contre les Bédouins païens

630 : soumission des juifs et chrétiens de Makna, Eilat, Jarba

630 : décapitation à la Mecque de Abdallah ibn Abou Sahr apostat

630 : décapitation à la Mecque de Abdallah ibn Khatal poête satiriste

630 : décapitation à la Mecque de Howairith ibn Noqaïd

630 : condamnation à mort à la Mecque de Ikrima, en fuite

630 : condamnation à la Mecque de Cafwan ibn Ommayya, en fuite

630 : condamnation à mort la Mecque de Hind femme d’Abou Sofyan, en fuite

630 : exécution à la Mecque de Sara, esclave affranchie

630 : exécution à la Mecque de Qariba, chanteuse

630 : exécution à la Mecque de Fartana, chanteuse qui s’était moquée de Mahomet

630 : destruction de l’idole d’Hubal située dans la Kaaba

630 : Mahomet à son ennemi Cafwan: « tu n’as qu’à chosir entre le sabre et l’islam »

630 : massacre de la tribu des beni Djadsimaa

630 : arrachage des vignes en Arabie

630 : destruction de 360 idoles à la Mecque

630 : prise de Taif par les musulmans

630 : bataille de Houynan contre les tribus hawazites

630 c : destruction de l’idole d’Al Uzza dans le temple de batn nakhla

630 c : destruction du sanctuaire de Manah par Ali sur les ordres de Mahomet

630 c : destruction du sanctuaire d’AlFals, idole des Tayyi, par Ali sur les ordres de Mahomet

630 c : destruction de l’idole d’Allat par Ibn Suba sur les ordres de Mahomet

630 c : destruction de l’idole Al Uzza dans la vallée de Nahla

630 c : meurtre de Dubayya prêtre d’Al Uzza

630 c : destruction du démon femelle Al Uzza par Halid « femme noire dévêtue »

630 c : destruction de l’idole d’Isaf

630 c : destruction de l’idole de Naila

630 c : destruction de l’idole de Ruda par Al Mustawgir

630 c : destruction de l’idole Du Al Halasa, du temple; 200 morts dans l’attaque

630 c : incendie de l’idole Dul Kafayn, dieu des Daws

630 c : destruction de l’idole Dus Sara des Banu Al Harit

630 c : destruction de l’idole Al Uqaysir

630 c : destruction de l’idole A’im des Azd as Sarah

630 c : destruction de l’idole Su’ayr des Anaza

630 c : destruction de l’idole Umyanis des hawlan

630 c : destruction de l’idole Wadd dieu des Qura par Ibn Al Walid

630 c : destruction de l’idole Suwa à Ruhat

630 c : destruction de l’idole Yagut au Yémen, dieu des Madhig

630 c : destruction de l’idole Yauq dieu des Hamdan

630 c : destruction de l’idole nasr dieu des Himyarites sur ordre de Mahomet

630 c : destruction de l’idole Ad Daggal

630 c : destruction de l’idole Al fals des Tayyi et sacrilèges

630 c : destruction de l’idole

631 : attaque de la ville byzantine de Tabouk

631 c : soumission de Tabouk; tribut pour les chrétiens

631 c : attaque contre le chrétien Adi et rapt de sa soeur

631 c : destruction par Mahomet de l’idole des Beni Tay

631 c : interdiction du pélerinage de la Mecque pour les infidèles

631 c : pour les Mecquois: « ceux qui restent: qu’ils deviennent musulmans,sinon, que le sabre ou la guerre décident »

631 c : apostasie de la tribu des Abdul Qaïs, chrétiens à l’origine; soumission ou élimination

631 c : soumission des chrétiens de Nadjran

632 : hérésie d’Al Asuad au Yémen

632 : traité de soumission de la tribu chrétienne des Taghlibites

632 : traité de soumission de la tribu chrétienne du Nadjran

632 : soumission d’Al Aswad chef yéménite apostat

632 : à sa mort, le pacifique Mahomet possède 7 sabres, 3 lances, 3 cuirasses, un bouclier

632 : appel au meutre de Tolaïha, comme faux prophète

632 : appel au meutre de Aswad, magicien au yémen

632 : à la mort de Mahomet, colère d’Omar: « que la langue de ceux qui disent qu’ill est mort soit arrachée »

632 c : décompte par Al Tabari de 62 expéditions guerrières pour Mahomet

633 : menace d’exécution de Sad fils d’Obada pour hypocrisie

633 : ordre de tuer tous les partisans du prophète yéménite Aswad

633 : meurtre d’Aswad: sa tête est exposée

633 : ordre de tuer Tolaïha de la tribu des Beni Asad

633 : au cours de la grande apostasie, ordre par Abou Bakr de convertir ou massacrer toutes les tribus

633 : décapitation de Qorra chef des beni Amir apostats puis massacre de la tribu

633 : exécution par Khalid de Selma fille de Malik, révoltée et apostat

633 : décapitation et crucifixion du brigand Fudja comme apostat à Médine

633 : révolte de la prophétesse chrétienne Sadjah

633 : exécution par erreur de Malik considéré comme apostat

633 : mort au combat Mosaïlima prophète concurrent

633 : soumission des apostats de Bahrein; massacre pendant deux jours des prisonniers

633 : décapitation de tous les apostats récalcitrants d’Oman par leur roi jafar

633 : ordre par Abou Bakr de détruire la tribu ds apostats Beni Kinda

633 : mutiliation d’une chanteuse qui a chanté contre mahomet: mains coupées et dents cassées sur ordr d’Abou Bakr

634 : prise et pillage de Bosra

634 : départ des chrétiens d’Arabie pour la Syrie

634 : premier texte chrétien mentionnant Mahomet en l’associant au sens humain qui coule

634 : 600 monastères pillés au cours de l’invasion de la Mésopotamie

634 : massacre de la population de la région d’Elam

634 : Abd Yagut reçoit l’ordre « de rechercher les apostats, afin de tuer quiconque serait apostat ou de l’obliger à embrasser l’islam »

634 : soumission par Khalid de la tribu de Hira: islam, tribut ou mort.

634 : lettre au roi sassanideArdashir: »embrasse l’islam ou paye tribut ou prépare toi à la guerre

634 : victoire de Lis sur les Perses: « il (Khalid) fit conduire -les prisonniers perses- au bord du fleuve et leur fit trancher la tête… »

634 : destruction de la ville perse de Amghischiya

634 : ordre aux habitants de la ville d’Hira d’embrasser l’islam sous la menace de l’extermination

634 : prise de la ville d’Aim at Tanr; exécution des prisonniers

634 : prise de la ville de Doumat al Djandal; massacre des prisonniers

634 : prise de la ville d’Hassid; massacres: »le sang coulait comme un fleuve »

634 : décapitation (par erreur?) du poète Abd al Uzza et d’un ami pour incroyance

634 : exécution d’un buveur de vin et de sa famille en Perse: » tranche lui la tête de façon à ce qu’elle tombe dans le vase plein de vin »,déclare le conquérant Khalid.

634 : hommage d’Omar à Khalid:  » son nom inspire la terreur à tout le monde »

635 : prise de Damas

635 : victoire du yarmouk

635 : prise de Damas: « le massacre dura toute la nuit jusqu’à l’apparition du jour ».

635 : bataille de Manariq

635 : bataille de Kaskar

635 : saccage de la forteresse de Assakatiya

635 : bataille de Marwaha

635 : esclavage des habitants de la ville de Maisan

635 : prise d’Emèse

635 : prise de Kinnesrin

635 : prise de Jérusalem

635 : exode des habitants perses de Maisan

635 : distribution à Médine du résultat des pillages des conquérants

635? : lettre d’instructions d’Omar à Sad pour la conquête de l’Irak: conversion, tribut ou mort

635? : enfants de la tribu chrétienne des Beni Thaglib devront devenir musulmans

635? : conversion du prince persan Hormazd sous menace de mort par Omar

635 : invasion de l’Arménie

637 : prise de Jérusalem

637 : description horrifiée de la conquête de la Palestine par le patriarche Sophronios

637 : prise de Marash

637 : prise de Mopsos en Cilicie

637 : les Arabes volent à Edesse la relique du visage du Christ au cours du pillage de la ville

638 : expulsion des juifs de Jérusalem

638 : prise de Marash par les Arabes

639 : prise de Nisibis

639 : prise de Samosate

639 : prise de contrôle des monastères de Tur Abdin près de Mardin

640 : expulsion des juifs du Hedjez

640 : expulsion des chrétiens du Nadjran

640 : martyre de 60 prisonniers de guerre byzantins refusant la conversion

640 : massacre des habitants de Dakas

640 : prise de Tigrit, ville chrétienne d’Irak

640 : prise de Samosate

640 : prise de Mardin par les Arabes

640 : prise de Nisibin par les Arabes

640 c : autorisation pour les musulmans de briser les croix des processions coptes

640 c : autorisation de détruire les églises nouvelles coptes

641 : destruction de Tarse par les Arabes

642 : prise d’Alexandrie:tribut ou islam

642 : rapt de paysans égyptiens vendus comme esclaves à Médine

642? : bataille de Néhavend

642 : prise de Mossoul

642 : essai de conversion des Kurdes; persuasion puis force: « s’ils demandent grâce, ne leur accorde pas grâce »

643 : invasion de la Géorgie

643 : massacre des habitants de Césarée de Palestine; 7000 morts?

643 : prise de Tripoli, pillage et réduction en esclavage des femmes et enfants

643 : résistance contre les envahisseurs à Memphis; alourdissement du tribut

643 : expulsion des juifs de Khaibar par Omar

643 : prise de Reï: « le sanfg coulait dans la ville comme un ruisseau »

643 : prise de Gorgân: conversion ou tribut

643 : mutlilation du poête Hotaïya pour blasphème

643 : prise d’Antioche

643 : premières incursions en Sind

644 : attaque de Pergame

645 : prise de Tiflis en Géorgie et conversion forcée des habitants

647 : première attaque contre l’Ifriqiya

648 : premiers ravages en Ifriqiya

649 : révolte des Perses

650 : pillage en Isaurie; 5000 esclaves

651 : massacre des habitants d’Arados à Chypre

651 : prise et pillage de Merv en Asie centrale

651 : prise de Nishapur en Iran

651 : date canonique de la fuite des Parsis persécutés en Inde

651 : attaque de la Nubie chrétienne

651 : accord avec les Nubiens sur la livraison annuelle d’esclaves

651 : accusation de retour au paganisme contre Osman

652 : révolte des païens contre les musulmans au Khorassan

652 : révolte des païens contre les musulmans au Tabaristan

652 : massacre de prisonniers à Tamisa

652 : Osman perd le sceau de Mahomet dans un puit…

653 : prise et pillage d’Erzurum

654 : révolte des villes de Sogdiane

654 : révolte du Khorassan

654 : calife Osman agressé par la foule dans une mosquée

654 : Osman assassiné dans sa maison; son sang jailliit sur le Coran

655 : première soumission de la Géorgie; conversion en échange d’exoniération fiscale

655 : prise d’Erzurum

656 : prise de Malatya

656 : meurtre du calife Othman; premier assassinat politique dans l’islaml

66 ? : malédiction automatique du nom d’Ali dans les prières

66 ? : Aïsha refuse l’enterrement d’Hussein parce qu’elle est la propriétaire du terrain

66? : Moawiya sur les Kharidjites: « ce sont des infidèles… qu’il est permis de tuer »

660 : massacre entre musulmans et hérétiques kharidjites

660 : Moawiya ordonne de tuer tous les bédouins et de bloquer les pélerins de la Mecque

660 c : destruction du palais « superbe » du Ghoumdân, trop beau

661 ? : meutre de Moawiya au cours de sa prière à Damas

661 : assassinat d’Ali à Koufa

666 : attaque contre Constantinople

667 : épuration définitive à Bassorah: exécutions massives des voleurs, blasphémateurs, fornicateurs

667 : massacre systématique des Kharidjites

667 : émeute à koufa: le gouverneur Zyad est lapidé dans la mosquée

670 : patriarche nestorien Georges emprisonné par le calife

671 : exécution des chefs des lecteurs du coran fidèles à Ali

672 : attaque contre Constantinople

672 : révolte de Balk en Sogdiane; répression

672 : Ziyad exécute 7000 kharidjites en un an

673 : attaque contre Constantinople

673 : pillage de Cyzique par la flotte arabe

680 : fils agé de un an de Hussein est assasiné

680 : corps d’Hussein et de sa famille laissés sans sépulture

680 : procession de têtes coupées d’hérétiques à Damas

680 : sanctuaire de la Mecque bombardé par des hérétiques

682 : première attaque dans le sud du Maroc contre les Berbères

685 : imposition spéciale sur les moines coptes avec la conversion comme échappatoire

685 : prise de Kaboul

687 : massacre de prisonniers à Hérat

687 : calife Marwan assassiné par étouffement

688 : mort du calife Yezid qui trouve encore la force d’ordonner par gestes quelques exécutions avant de mourir

688 : vengeance à Koufa contre les meurtriers d’Ali; 1700 morts brulés, mutilés etc…

688 : sacralisation du trône d’Ali

689 : tête de Moktar, l’assassin d’Ali suspendue au dessus de la porte de la grande mosquée de Koufa

689 : Maçab reçoit l’ordre de tuer 6000 complices de Moktar à la demande habitants de Koufa: « c’était des infidèles »

690 : patriarche nestorien Khnaniskhu emprisonné par le calife

694 : sanctuaire de la Mecque bombardé par Hadjadj

694 : têtes coupées déposées sur la Kaaba

696 : première révolte d’esclaves en Irak

698 : défaite et massacre des hérétiques Kharedjites par Ali à Nahrouan

698 : prise et pillage de Carthage

698 : destruction de Carthage

701 : soumission et conversion forcée de la tribu berbère de la Kahina

701 : attaque du roi de kabul Rotbil;ordre de mettre tout « à feu et à sang »

702 : décapitation du patriarche orthodoxe d’Antioche

702 : expédition en Transoxiane; invasion du pays de Khotal

702 : incendie d’une ville anonyme de Transoxiane, avec tous ses habitants par Habib

702 : attaque du Seistan: ordre de  » dévaster et piller le pays »

703 : conquête de la Sicile

704 : persécution des coptes à Alexandrie par la foule et le gouverneur

704 : les croix des églises coptes doivent disparaitre

704 : abolition du patriarchat d’Alexandrie =>795

704 : inscriptions forcées sur les portes des églises coptes à la gloire de Mahomet

705 : patriarche copte emprisonné pour 25 ans

705 : aristocratie arménienne brûlée sur des buchers

705 : bataille de Zawiyé: selon historiens arabes, entre 11000 et 120 000 prisonniers exécutés par Hadjadj

706 : la basilique Saint Jean Baptiste de damas transformée en mosquée par Al Walid

706 : début des attaques d’Ibn Nusayr au Maroc; conversion des Berbères

706 : arabe langue obligatoire dans les documents officiels en Egypte

707 : attaque de Majorque

707 : expédition en Kharezm; mort des prisonniers dévêtus

708 : massacres et conversions forcées à Tyane en Asie Mineure

708 : prise et destruction de Boukhara

708 : prise de Varakhcha au nord de Boukhara; le temple païen est détrruit et remplacé par une mosquée

708 : guerre sainte de Qobaita dans le Khorassan

708 : exécution de tous les habitants de Paikand en Sogdiane après une révolte

710 : rapt , conversion ou exécution de 70 pélerins chrétiens à Iconium

710 : conquête violente du Maroc par Musa

711 : victoire sur les Wisigoths en Espagne à Rio Barabte

711 : prise de Malaga

711 : invasion du Penjab

711 : chute du royaume wisigoth

711 : prise d’Héraclée du Pont

711 : soumission de la ville de Soghd

711 : soumission de la ville de Keschch

711 : soumission de la ville de Nakhschab

711 : soumission de la ville de Boukhara

712 : attaque de la région indienne du Sind

712 : prise et pillage de Samarcande capitale des Sogdiens

712 : idoles sogdiennes fondues

712 : destruction de toutes les fresques de la culture sogdienne

712 : prise de Saragosse

712 : massacres dans le port de Debal au cours de l’invasion de l’Inde

712 : massacre dans la ville indienne de Brahminabad 16000 morts?

712 : siège de Wardan

712 : défaite des Turcs : milliers de pendus

712 : exécution du fils du roi de Merv

712 : exécution de Nizek roi du Khorassa comme apostat, avec 700 prisonniers;toutes les têtes envoyées à Hadjadj

712 : prise d’Amasya par le calife Walid I

712 : pillage de Sébastée du Pont par les Arabes

712 : attque du bas-Indus par Mohammed ben Kasim

712 : massacre par Mohammed ben Kasim de 6000 guerriers indiens prisonniers; esclavage pour les survivants

713 : destruction d’Antioche de Pisidie par les Arabes

714 : pillage de l’Andalousie

715 : attaque contre Constantinople

715 : castration des homosexuels de Médine ordonnée par le calife

715 : première invasion du Sind

715 : attaque de Samosate

715 : le chef turc Tchigan offre 100 000 esclaves à Qobaïta chef des Arabes

715 : conquête du Khamjerd; 4000 prisonniers exécutés

715 : siège de Samarkande: « pourquoi, ô Arabes, nous faites vous la guerre? »

715 : Samarkande doit livrer 3000 esclaves par an

715 : selon Al Tabari, 50 000 livres d’or et d’argent fondues dans les temples de Samarkande

715 : règlement sur la courte durée de la présence des infidèles dans Smarkande

715 : Tariq vole la table de Salomon à Cordoue

716 : fuite des Parsis iraniens en Inde

717 : décret d’Omar sur l’exclusion des infidèles de la fonction publique

717 : impôt spécial en egypte, avec ordre « de traire le lait jusqu’à ce qu’il se tarisse »

717 : pillage de Pergame

717 c : corpus de lois sous le califat d’Omar II interdisant la construction de nouvelles églises

718 : période de conversions forcées en Syrie par Omar II

718 : conversions forcées au Khorassan

718 : conquête du Gorgan

718 : prise de la ville de Dihistan; 14 000 Turcs sont tués; butin d’or et d’esclaves

718 : gouverneur Yazid veut manger du pain dont la farine serait moulue par un moulin mu par un flot de sang: 14000 prisonniers sont égorgés.

718 : entrée de Maslama à Constantinople: « je veux leur montrer la puissance de l’islam et l’infériorité des infidèles ».

718 : Maslama aurait volé une croix d’or dans Sainte Sophie

718 : destruction totale de la ville de Masdjana près de Constantinople

718 : massacre de la garnison khazar d’Ikhat

718 : destruction de la ville khazar de Samandar

718 : destruction de 20 000 maisons dans le Caucase selon les chroniqueurs

718 : le khan des Khazars est forcé à la conversion: il demande à manger du porc et boire du vin; permission refusée

718 : 10 000 esclaves pris dans le Caucase

718 : décapitation un par un des prisonniers de la ville de Schaki

721 : siège de Toulouse

721 : siège de Carcassone

722 : période de destruction des églises coptes

722 : révolte du prince sogdien de Pendzhikent, Devastich; répression et crucifixion du prince

723 : 60 pélerins chrétiens d’Amorion crucifiés à Jérusalem

724 : début de la conversion forcée des prisonniers de guerre byzantins => 743

725 : révolte et répression des chrétiens coptes en Egypte

725 : soumission du Daghestan

725 : première révolte des Coptes, éliminés en aprtie et remplacés par des Arabes

725 : plainte des chrétiens d’Egypte à cause des agressions de leurs femmes et de leurs enfants se rendant à l’église

725 : prise de Nicée par les Arabes

730 c : campagnes de Ibn Abi Ubayd de soumission et de conversion des Berbères

730 : soumission des Khazars et du Caucase; selon les chroniques, plus une seule masion debout.

730 : début des attaques d’Ibn Abi Ubayda651 au Maroc; conversion des Berbères

730 c : destruction du temple sogdien de Ramitan près de Boukhara

730 c : destruction du temple sogdien de Pajkend

735 : interdiction de construire des églises coptes

735 : fuite des parsis en Inde devant les persécutions

738 : décapitation après un long seéjour en prison de gab ben Dirham, hérétique manichéen

739 : révolte et répression des chrétiens coptes en Egypte

739 : soumission définitive de la Sogdiane après 20 ans de révoltes et répression

740 : martyre d’Eusthatios à Harran pour refus de conversion

741 : répression d’une révolte berbère

742 : mutilation et crucifixion de l’athée jad Ibn Dirham

742 : décapitation de Djab ben Dirham comme athée

743 : décapitation du théologien Ghaylân comme hérétique

744 : exécution du métropolite Pierre de Damas, pour avoir réfuté le Coran; on lui coupe aussi la langue

744 : décapitation du calife Walid ben yazid accusé de débauche et d’ivrognerie

744 : torture à mort de Halid al Qasi, gouverneur en Irak d’origine chrétienne, pour manichéisme et tolérance

746 : décapitation du théologien Djam ben Safwan comme hérétique

747 : décapitation à Hérat du oêteAbdallah Muawiya pour hérésie

749 : début des persécutions en Arménie contre les prêtres

750 : révolte et répression des chrétiens coptes en Egypte

750 ? : exécution de l’évêque Pierre de Maiuma pour réfutation de Mahomet

750 : massacre de la dynastie des Ommeyades

750 : fondation de la dynastie abbasside par Al Saffah, dit « le verseur de sang »

752 : révolte et répression des chrétiens coptes en Egypte

755 : répression de la révolte du prophète Sunbath

757 : décapitation du philosophe et théologien Al Muqaffa à Bassorah

758 : une chronique chinoise mentionne le pillage de Canton par des pirates arabes et perses

759 : conversion forcée et dispersion des chrétiens au Liban

760 : raid arabe sur Kaboul

767 : révolte et répression des chrétiens coptes en Egypte

767 : révolte copte en Egypte contre les fonctionnaires musulmans

768 : torture du patriarche copte Michel I par le calife

768 : élimination définitive de la religion sogdienne

769 : répression de la révolte du prophète Ustadhasi

770 c : décapitation et crucifixion d’Abi Awaga, théologien accusé d’hérésie à Kufa

772 : Nerses gouverneur de Karthlie emprisonné à Bagdad et en fuite; accusé d’incroyance

772 : massacre de la noblesse arménienne et géorgienne à Bagrevan

773 : révolte et répression des chrétiens coptes en Egypte

775 : repression de ka révolte fiscale en Arménie

778 : décapitation d’Anas Abi Sayh à Al Raqqa pour incroyance

778 : emprisonnement de Gafar Ziyad Al Ahmar à Bagdad pour incroyance

778 : mort dans la clandestinité de Sufyan Al Tawri accusé d’athéisme

778 : décapitation d’Hammad Agrad poête satiriste libertin en Irak

779 : conversion forcée des Tannoukhides d’Alep

779 : exécutions de masse de athées d’Alep, décapités et écartelés

779 : vague de persécutions des mauvais croyants à Bagdad

779 : incroyants d’Alep exécutéss devant le calife

779 : destruction des bibliothèques d’incroyants et d’hérétiques à Alep

780 c : conversion forcée des chrétiens d’Alep par Al Mahdi

780 c : décapitatyion d’Abu Sakir hérétique irakien

781 : attaque contre Ephèse, réduction en esclavage des prisonniers

782 : attaque contre Constantinople

782 : étranglement en prison de Yaqub al Fadl, fonctionnaire accusé d’incroyance

782 : décapitation puis crucifixion du fils d’Abu Ubayd Allah pour incroyance t pour avoir mal récité le Coran

782 : arrestation et exil de Dawud Rawh Hatim pour incroyance; il se repent

782 : disgrâce d’Ismail Mugalid fils d’un fonctionnaire pour incroyance; il se repent

783 : décapitation d’Abd al Quddus, théologien et satiriste, qui aurait écrit un livrre sur le doute; son corps est exposé sur un pont de Bagdad

784 : décapitation de Bassar ben burd à Bassorah, poête érotique et libertin

784 : emprisonnement puis fuite de Yazid Al fayd libertin à Bagdad

785 : le calife al Hadi prépare 1000 gibets pour les incroyants de Bagdad

785 : arrestation de Muhammad Tayfur pour incroyance; il se repend vite et est gracié

785 : mort en prison avant son exécution du fils de Dawud ben Ali, pour incroyance

785 : exécution de Bassar ben Burd, poête libertin

785 : raid arabe sur Kaboul

786 : destruction du monastère de saint Sabbas en Palestine; moines massacrés

786 : décapitationpuis crucifixion de Yazdan badan dignitaire accusé d’incroyance et de blasphème

786 : ldécapitation à Bagdad du secrétaire anonyme d’Ali ben Yatkin pour incroyance

786 : punition corporelle d’Adam abd Al Aziz, poête satirique de Bagdad qui se repent ensuite

786 c : persécution et fuite de Yunus ben Abi farwa, fonctionnaire libertin

787 : début des persécutions contre le patriarche Ilias II de Jérusalem =>797

790 c : martyresde Saint Christophe Saint jean le Palaiaurites et Saint Ilias, torurés et crucifiés

793 : attaque contre Narbonne

793 : destruction totale de la ville d’Eleutheropolis près de Jérusalem

796 : représsion de la révolte de convertis involontaires à Cordou; exil de 20 000 familles

796 : décapitation à merv d’Amr al Amraki fonctionnaire accusé d’incroyance

797 : décret d’Al Rashid sur la destructions des églises

797 : Al Rashid place les évêques en prison

797 : siège d’Ankara par Haroun al Rachid

799 : destruction de lJurjuma,la capitale des Marada

800 : début de conversions en Afrique sous menace de mise en esclavage par Al Yakubi

801 : mort de la femme soufie Rabia al Adawiyya, deux fois réduite à l’esclavage

805 : pillage de Chypre

806 : prise d’Héraclée de Cappadoce

807 : pillage de Rhodes

808 : Haroun al Rashid élimine une hérésie en Azerbaïdjan: exécution de tous les prisonniers

809 : prise de Myra par les Arabes et destruction de l’église

810 : fondation de la ville de Zabid au Yémen comme marché aux esclaves noirs

814 : mort en exil de Ben Munadir poête libertin

814 : mort en fuite du théologien dévoyé M ben Munadir

816 : expulsion et violence à l’égard de Bisr Al Marisi, de Bagdad, accusé d’incroyance

817 : révolte de convertis forcés à Cordoue;expulsion des habitants

825 : conquête de la Crête

829 : révolte des chrétiens coptes en Egypte

829 : révolte de Tolède contre les musulmans, qui dure 8 ans

830 : le calife Al Mamum oblige les sabéens d’Edesse à choisir entre la conversion au christianisme ou à l’islam, ou la mort

830 : persécutions des zoroastriens dans le Khorasan par le gouverneur Tahir

830 : ordre du gouverneur tahir du Khorasan de détruire tous les livres sacrés des zoroastriens

831 : répression des chrétiens coptes en Egypte

831 : prise et pillage de Palerme

831 : prise de Tarse par le calife Al Mamun

832 : révolte générale des coptes dans le delta

832 : massacre des coptes révoltés du Delta

832 : le calife Al Mamun instaure une inquisition pour éliminer ses opposants religieux

833 : répression et exil des Zott, tsiganes qui se réfugient en Bohème

838 : repression de la révolte de Babek au Khorassan

838 : prise et pillage d’Amorion

838 : prise d’Amorion par le calife Motassim; population réduite en esclavage, garnison massacrée

839 : attaques contre la Calabre

845 : exécution des 42 officiers d’Amorion pour refus de conversion par le calife Motassim

845 c : décapitation par le calife Al Wathiq du théologien conservateur Ahmed ibn Nasr Khuzai

847 : début de la période de conversions forcées en irak par Al Mutawakkil

847 : Al Mutawakkil réinstaure l’orthodoxie sunnite et commence à persécuter les dissidents et les infidèles

850 : règlementdu calife sur les vêtements des infidèles

850 : à Cordoue, le prêtre Perfectus est décapité publiquement pour blasphème, ayant voulu débattre des erreurs de l’islam

850 : le marchand chrétien Johannes de Cordoue est torturé puis emprisonné pour avoir prononcé le nom de Mahomet pendant une vente

850 c : exil de Bagdad du mystique Al Mouhasibi : m

851 : début du « martyre des Mozarabes » à Cordoue

851 : décapitation du moine de Cordoue Isaac pour blasphème envers l’islam

851 : édit d’Abd el Rahman II de Cordoue menaçant de mort tous les blasphémateurs envers l’islam

851 : les chefs de la communauté chrétienne de Cordoue sont emprisonnés

851 : deux exécutions de blasphèmateurs chrétiens contre l’islam à Cordoue

852 : quatre exécutions de blasphémateurs chrétiens contre l’islam à Cordoue

852 : épuration de l’administration de Cordoue de ses éléments chrétiens

852 : exécution du chrétien de Cordoue Fandila pour blasphème contre l’islam

852 : destruction des églises de Cordoue datant d’après la conquête arabe

853 : prise de Tifilis; incendie et 50 000 morts selon chroniques

853 : projet de l’émir de Cordoue Mohammed I de vendre comme escalves toutes les femmes chrétiennes pour éliminer les chrétiens de sa ville; ses ministres le dissuadent

854 : emprisonnement de Hunayn ben Ishaq à Bagdad médecin accusé d’incroyance

857 : mesures anti-chrétiennes à Cordoue (?)

860 : destruction de Persépolis et massacre des habitants après leur révolte

860 c : persécution du mystique Ibn Karram : m?

861 : destruction dans le Khorassan d’un cyprès planté par Zarathoustra

862 : mort en prison du poête Al Warraq pour incroyance ou hérésie

869 : révolte des esclaves Zandj dans le bas-Irak

869 : révolte des esclaves noirs sous la direction d’Al KAbith en Irak

869 : interdiction de représenter des images dans les palais abbassides

871 : les révoltés zandj auraient massacré 250 000 personnes à Bassorah en une journée

871 : prise et pillage de Bassorah par les esclaves noirs révoltés

878 : prise et pillage de Syracuse

880 c : Ben Al Layt théologien emprisonné pour ne pas avoir assez aimé l’islam

883 : répression de la révolte des Zandj

884 : début de la révolte d’Umar ben Hafsun en Espagne regroupant autour de lui chrétiens et convertis forcés

884 : pillage et destruction du couvent de Kalilshn à Bagdad

885 : accusation des soufis de Bagdad du crime d’hérésie; puis abandon des poursuites

893 : au cours de la prise de Talas, l’église principale est transformée en mosquée

894 : la tête du chef des révoltés zandj, Ali est promenée à Bagdad au bout d’une pique

900 : interdiction pour les chrétiens de Cordoue de construire de nouvelles églises

902 : conquête du Tabaristan

903 : raid sur Thessalonique et réduction en esclavage de 20 O00 prisonniers

904 : pillage de Thessalonique; 20 000 esclaves

908 : pillage de Bassora par les hérétiques qarmates

909 : fuite de Bagdad du théologien Al Hallaj : m

912 : fuite du chrétien Qusta ibn Luqa en Arménie, pour avoir critiqué le Coran

912 : emprisonnement à Bagdad du théologien Al Hallaj : m

913 : le soufi Al Hallaj emprisonné à Bagdad

918 : répression de la révoilte de Ben Hafsun en Espagne

922 : exécution à Bagdad du soufi Al Hallaj par crucifixion,après flagellation et mutililation aux pieds et aux mains; corps exposé; il est allé au supplice en riant et dansant

922 : les libraires de Bagdad doivent jurer ne jamais vendre de livres d’al Hallaj

923 : pillage de Bassorah par les hérétiques qarmates

924 : pillage de la Mecque par les hérétiques qarmates

924 : destruction à Damas du couvent Siant Marie

924 : prise et destruction de Pamphona, capitale de la Navarre

925 : décapitation du philosophe Al razi pour sa critique rationnelle de la religion

930 : massacres entre pélerins à la Mecque

930 : les hérétiques qarmates volent la pierre noire de la Mecque

930 : émeutes des partisans fanatiques du juriste Hanbal à Bagdad

935 : émeutes des Hanbalistes; destruction des instruments de musique; meurtre des danseuses et des fornicateurs

940 c : décapitation de l’exilarque juif de Bagdad pour avoir souillé le nom de Mahomet

943 : vol de l’image du christ à Edesse

944 : révolte du berbère Kharidjite Abu Yazid en Ifriqiya

945 : prise de Bagdad par les Bouyides shiites

945 c : assassinat par une foule de fanatiques du dernier exilarque juif de Bagdad

947 : répression de la révolte des hérétiques kharedjites en Tunisie

948 : fermeture de l’école de théologie juive de Bagdad « Sora »

963 : le calife Al Hakam II attaque la Castille

966 : décapitation du patriarche orthodoxe d’Antioche

974 : invasion almoravide en Espagne; destruction de bibliothèques

974 : 1500 hérétiques qarmates décapités au Caire

976 : règne d’Hisham II en Espagne; destruction des bibliothèques contenant des livres de philosophie, sous l’influence de M. Ibn Abo Amir

977 : début des agressions samanides contre les hindouistes et ismaïliens en Inde

979 : massacre de zoroastriens à Chiraz

980 : destruction de livres interdits à Bagdad

981 : pillage de Zamora par Al Mansur

985 : pillage de Barcelone par Al Mansur

995 : début de la persécution systématique en Egypte sous Al Hakim

996 : plan d’invasion de l’empire byzantin par le calife Al Aziz, déjoué par sa mort

997 : destruction totale de Saint Jacques de Compostelle par Al Mansur

1000 : prise de Peshawar par Mahmud de Ghazni

1000 : description des opérations de castration dans l’occident musulman par le géographe Maqdessi

1002 : mort d’Al Mansour, après 52 expéditions contre les royaumes chrétiens d’Espagne

1003 : pillage d’Antibes par les pirates sarrazins

1004 : juifs et chrétiens doivent porter un turban et une ceinture noirs en Egypte

1004 : conversion forcée des habitants de Ghor en Inde par Mahmoud de Ghazni

1004 : pillage de Pise par les pirates musulmans

1004 : Mahmud de Ghazni traverse l’Indus et pille la région de Bhatiya

1005 : Mahmud de Ghazni attaque le roi Anandapala; il s’empare d’un trésor de 70 millions de dirhams

1008 : invasion du Pendjab par les Ghaznévides après une victoire sur les Indiens à Peshawar

1009 : juifs et chrétiens d’Egypte doivent porter une croix ou des clochettes dans les bains

1009 : destruction du Saint Sépulcre de Jérusalem par les Fatimides

1009 : vague de conversions forcées par le sultan Al Hakim en Egypte

1010 : destruction du monastère melkite d’Al Kusair et profanation des tombes

1010 : destruction de l’église des apôtres dans le monastère d’Al Kusair

1010 : début de massacre de centaines de juifs autour de Cordoue => 1013

1010 : Mahmoud de Ghazni envahit le royaume de Multan en Inde; massacres et destructions

1010 : ordre de destruction des églises de Jérusalem par Al Hakim

1010 : persécution des chrétiens, juifs et sunnites par le calife fatimide Al Hakim

1010 c : pillage de la ville sacrée de Thaneswar par les armées de Mahmud de Ghazni

1013 : Mahmud de Ghazni attaque le roi de Shaki Trilochanapala et pille le Kashmir

1013 : Mahmud de Ghazni conquiert d’Inde: « après que le sultan ait purifié l’Hind de l’idolâtrie, et construit des mosquées, il décida d’envahir la capitale d’Hind pour punir ceux qui gardaient des idoles et n’avaient pas de connaissance de l’unité de Dieu… une pierre fut trouvée dans le temple du grand Bouddha…

1013 ? : Mahmud de Ghazni attaque Thanesar (Haryana):  » le sang des infidèles coulait tant que la rivière avait changé de couleur… et on ne pouvait plus la boire. »

1013 ? : Mahmud de Ghazni attaque Mathura (Uttar Pradesh): « le nom de cet endroit était Mahartu Hind… Au milieu de la ville se trouvait un temple plus grand que les autres… le sultan donna d’ordre que les temples soient brûlés avec de la naphte et du feu et rasés. »

1013 ? : Mahmud de Ghazni attaque Kanauj (Uttar Pradesh): « il y avait près de 10 000 temples dans lesquels les idolâtres représentaient faussement et stupidement ceux qu’ils prenaient pour leurs ancêtres d’il y a deux ou trois mille ans…Beaucoup d’habitants fuirent… ceux qui n’ont pas fui ont été mis à mort ». (Al Jabbarul Utbi)

1013 : Mahmud de Ghazni envahit tout le Penjab

1013 : attaque du royaume indien de Shaki dans le Penjab par Mahmud de Ghazni

1013 : pillage de la vallée du Kashmir par Mahmud de Ghazni

1014 : sous le calife Al Qadir, la foule musulmane attaque les maisons chrétiennes et détruit plusieurs églises

1014 : le calife Al Qadir fait détruire l »église de la résurrection à Jérusalem

1014 : le calife Al Qadir fait proclamer par des héraults que toute la population chrétienne est obligée de se convertir. Fuite massive vers les territoire byzantines

1014 : le calife Al Qadir oblige les chrétiens assyriens à suivre des règles somptuaires: interdiction de monter à cheval, de porter des bagues, de porter des croix en métal.

1015 : conquête de la Sardaigne

1015 : attaque de la Sardaigne par Mujahid

1016 : les juifs sont persécutés et chassés de Kairouan

1016 : guerre de religion en Tunisie entre sunnites et chiites

1018 : destruction totale de la ville indienne de Kanauj par Mahmud de Ghazni

1018 : incendie du temple de Mathura en Inde par Mahmud de Ghazni

1019 : Mahmud de Ghazni rend chez lui avec 53000 esclaves

1019 : pillage de Maguelone par les pirates sarrazins

1019 : Mahmud retourne à Ghazni après un butin énorme après le pillage des temples indiens et 53 000 esclaves

1020 c : les Kurdes attaquent Edesse et prennent 3000 captifs, surtout chrétiens.

1025 : l’idole du temple de Somnath en Inde est détruite et ses morceaux sont intégrés au pavement de mosquées à la Mecque et Médine

1025 : selon les chroniques, 50 000 Indiens sont tués en défendant le temple de Somnath

1025 : l’armée de Mahmud de Ghazni tue 50 000 Indiens à Kathiawar

1025 : Mahmud de Ghazni attaque le temple shaivite de Somanatha: 50 000 Indiens sont tués, selon les chroniqueurs, en le défendant.

1029 : guerre civile entre Berbères et Turcs au Caire

1030 : mort de Mahmud de Ghazni, qui avait pris l’habitude de réciter un verset du coran après chaque destruction de temple hindou

1030 : mort de Mohammed de Ghazni; son historien Al Utbi écrit: « Il a démoli les temples des idoles et a établit l’islam; il a capturé des cités, détruit les idolatres, et a favorisé les musulmans. Ensuite , il est retourné chez lui et a proclamé les récits de ses victoires obtenues pour l’islam… et il fit des voeux pour pouvoir entreprendre chaque année une guerre sainte contre les Indiens ».

1032 : 5 à 6000 juifs tués dans une émeute à Fez

1032 : prise de Fès par les Zirides et pillage

1032 : massacre de 6000 juifs de Fès et expulsion des survivants

1034 : prise de Myra par les Arabes et destruction de son église

1034 : le gouverneur du Penjab Niyaltigin pille Bénarès

1034 : pillage de Bénarès par le gouverneur du Penjab Ahmed Niyaltigin

1040 : décapitation du théologien juif Gaon Chiskiya chef d’une école talmudique

1043 : le gouverneur du Penjab Ahmad Niyaltigin pille la ville de Bénares

1046 : le théologien Abdullah Ansari est entravé par un carcan pendant 5 mois à cause d’une pétition d’autres théologiens

1047 : pillage des îles Lérins par les pirates sarrazins

1050 c? : attaque de Kartli en Arménie par le Turc Alp Arslan « tuant et asservissant »

1050 c? : attaque d’Ani, capitale arménienne, par Alp Arslan  » qu’il remplit avec le sang des massacres »

1051 : destruction du mausolée d’Ali à Nadjaf par la population de Bagdad

1055 : destruction par les Almoravides de l’empire Soninke

1055 : l’almoravide Sanhaja s’empare de la ville africaine de Awdaghost

1057 : prise et pillage de Bagdad par les Turcs

1057 : mort d’al Maari, dans la clandestinité, après s’être caché pendant 50 ans chez lui; son oeuvre était particulièrment violente envers la religion, mais il avait fait preuve de discrétion.

1057 : prise et pillage de Kairouan par les tribus hilaliennes; expulsion des juifs et de certains musulmans

1057 : pillage de Kairouan par les bédouins voisins

1057 : mort du poête athée Al Ma’ari; pour lui, la religion est « une fable inventée par les anciens… une fille enfermée que nul oeil ne voit »; il critique les clers, se moque du pélerinage, dénigre la Kaaba, et invente même une parodie du Coran; il a été accusé d’hérésie mais a échappé aux persécutions par sa prudence et sa dissimulation

1059 : pillage de Sivas par les Seldjoukides

1059 : pillage de Sébastée du Pont par les Seldjoukides

1061 : début de l’influence fondamentaliste de l’école hanbaliste à Bagdad

1064 : l’église des Saints Apotres de Kars est transformée en mosquée, la Kümber Camii

1064 : les Turcs s’emparent de la capitale arménienne Ani et le patriarche doit quitter la ville

1065 : décapitation de 65 moines chrétiens du monastère d’Abanub par Haffas sous Al Mustansir en Egypte

1065 : Hassan Sabah, chef de la secte des Assassins s’installe dans la forteresse d’Alamut et devient le « Vieux de la Montagne ».

1066 : au cours du massacre de Grenade, assassinat du Nagid de la communauté, successeur de Samuel Ha Nagid

1066 : massacre de milliers de juifs à Grenade

1067 : prise de Néocésacée du Pont par le turc Afshim et son pillage

1067 : prise d’Amorion par le turc Afshim et son pillage

1067 : les Seldjoukides prennent Césarée de Cappadoce

1069 : mise à sac d’Iconion par les Seldjoukides

1071 : guerre civile en Egypte entre les Turcs et les Soudanais « Noirs »

1071 : massacre des habitants de Jérusalem, Gaza et Ramallah par les Turkmens

1071 : les Turcs Seldjoukides prennent Jérusalem et interdisent le pélerinage vers les Lieux saints

1072 : Abou Wafa obligé de se rétracter et de regretter tous ses écrits ????

1072 : attaque turque contre la Géorgie; destruction de villes et d’églises selon les chroniques

1073 : début des persécuti

3 Responses to Islam: Le Coran (et les hadiths) ne sont-ils qu’un… manuel de guerre au langage un peu fleuri ?

  1. Abdallah dit :

    Encore des islamophobes qui ne connaissent rien à l’Islam, rien du Saint-Coran et rien de l’histoire du Prophète Muhammad (paix et bénédiction de Dieu sur lui) et de ses nobles compagnons! Vous manquez cruellement d’objectivité, car la seule solution pour vous de dénigrer l’Islam est d’avoir une vision partielle, partiale et subjective de l’histoire de l’Islam! Par exemple, vous ommetez de dire que lors de la bataille de Badr, les musulmans étaient 300 et les polythéistes mecquois 900! Vous ommetez de dire que les musulmans de la Mecque furent expulsés de leurs demeures et de la cité et qu’ils ont vu leurs biens être spoliés et volés et certains d’entre eux se firent torturer à mort par les « infidèle »! Vous vous défoulez derriére vos petits claviers, vous vous croyez malins à denigrer l’Islam, alors que vous ne faites du tort qu’à vous même! Dieu n’a pas besoin de vous! Viendra un jour (le Jour du Jugement, le Jour de la Résurection) ou vous regretterez amérement vos mensonges et votre ignorance!

    J'aime

  2. jcdurbant dit :

    Voir aussi, même si toutes ces attaques ne sont pas stricto sensu terroristes:

    Au 10e jour de ramadan, il y a eu un total de 91 attaques terroristes commises par des musulmans, qui ont causé la mort de 398 musulmans, sans compter les crimes du régime syriens.

    Il est important de rappeler que le ramadan a deux facettes.

    D’un coté, le ramadan est le moment ou le bon musulman doit respecter sa famille, ses amis et ses voisins, et aider ceux qui sont dans le besoin. Il doit se réconcilier et rechercher la paix avec les autres musulmans.

    Mais de l’autre – et les « experts » ne vous le diront pas – c’est le mois de la guerre sainte et de la mort au nom d’Allah. La raison est que la plus grande bataille qu’a livré Mahomet s’est déroulée durant le mois de ramadan, et que l’islam attend de tout musulman qu’il se conduise comme son prophète.

    Dreuz

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :